Operation Peter Pan

Cité dans Baby Elián :
Operation Peter Pan
America – The Devil’s playground”

Peter Pan : héros de la pièce de théâtre Peter Pan, écrite par Sir James M. Barrie en 1904. La pièce parle ‘un garçon qui n’a jamais grandi.

Du 26 décembre 1960 au 22 octobre 1962, 14 048 enfants âgés entre 6 et 18 ans ont quitté seuls Cuba pour les États-Unis. Le nom de code de cette opération était : “Opération Peter Pan”.

Avant Castro, les gens immigraient vers Cuba. Mais après Castro, le plus grand exode de cet hémisphère a commencé. Les premiers à arriver aux États-Unis en janvier 1959 sont venus avec leur argent et leurs biens mais plus tard, comme Castro ajoutait de plus en plus de restrictions, les gens étaient forcés de partir avec rien. En 1960, quelques 4 000 personnes étaient arrivées et en décembre 1961, 12 000 personnes dont 200 qui arrivaient à Miami chaque jour. En 1971, 261 000 personnes étaient installées à Miami et presque autant partout aux États-Unis. Durant l’exode Mariel de 1980, 125 000 personnes sont parties mais 2 millions d’autres qui avaient demandé à partir sont restées coincées à Cuba quand cette porte a été fermée. En 1977, il y avait 2 à 3 millions d’exilés cubains partout dans le monde et ces chiffres auraient pu être plus élevés si quitter Cuba aurait été plus facile.

Beaucoup de Cubains se rappelaient d’histoires à la fin de la guerre d’Espagne qui racontaient que 5 000 enfants avaient été envoyés en Union Soviétique pour être endoctrinés ou tenus en otages. Ils avaient peur que la même chose se reproduise à Cuba. Une grande partie des parents ne voulaient pas quitter Cuba parce qu’ils pensaient que Castro serait renversé en quelques mois. Ou parce qu’ils ne pouvaient pas abandonner un membre de la famille âgé ou souffrant, ou encore un conjoint ou un frère prisonnier politique. D’autres parce qu’ils étaient enrôlés dans le mouvement anti-Castro. Ils ne pouvaient pas partir mais voulaient sauver leurs enfants. C’est en octobre 1960 que le premier enfant cubain non-accompagné est arrivé à Miami. Il était envoyé par ses parents qui pensaient que leurs proches et leurs amis s’occuperaient de lui temporairement jusqu’à ce que Castro soit renversé. Ils ne pouvaient pas savoir que leurs proches étaient presque sans ressources. Puisque personne ne voulait ou ne pouvait prendre la responsabilité de son bien-être, le garçon de 15 ans passait d’une famille à une autre chaque jour. Cela a affecté le garçon psychologiquement. Il avait peur, faim et perdu 9 kilos quand quelqu’un l’a emmené au Secours Catholique de Miami le 15 novembre 1960. L’homme qui l’avait emmené a demandé qu’il soit placé en famille d’accueil ou dans un pensionnat. Le garçon s’appelait Pedro (Peter en anglais). Plus tard, l’organisation qui s’occupait à faire sortir des enfants non-accompagnés de Cuba en toute sécurité et à faire en sorte qu’ils soient pris en charge aux États-Unis s’est appelée en son honneur : “Operation Peter Pan”.

About these ads
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 156 autres abonnés

%d bloggers like this: