Motown Junk

Disponible sur :

  • Motown Junk [single]
  • You Love Us [single]
  • Forever Delayed [album]
  • Forever Delayed [DVD]
  • National Treasures – The Complete Singles [album]

Paroles de : Nicky Wire/Richey James
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

“Revolution, revolution, revolution…”

Never ever wanted to be with you
The only thing you gave me was the boredom I suffocate in

Adrift in cheap dreams don’t stop the rain
Numbed out in piss towns just wanna dig their graves
Ooh ooh ooh

Motown, Motown junk
I laughed when Lennon got shot
Twenty-one years of living and nothing means anything to me

Motown junk a lifetime of slavery
Songs of love echo underclass betrayal
Stops your heart beating for 168 seconds
Stops your brain thinking for 168 seconds

Motown junk
Motown junk
Motown junk
Motown junk

I don’t want cos I just get
All you slut heroes offer is a fear of the future
Ooh ooh ooh

Past made useless and I’m dying now
Communal tyranny a jail that bleeds our wrists
Ooh ooh ooh

Motown, Motown junk
I laughed when Lennon got shot
Twenty-one years of living and nothing means anything to me

Motown Junk a lifetime of slavery
Songs of love echo underclass betrayal
Stops your heart beating for 168 seconds
Stops your brain thinking for 168 seconds

Motown junk
Motown junk…

Motown Junk a lifetime of slavery
Songs of love echo underclass betrayal
Stops your heart beating for 168 seconds
Stops your brain thinking for 168 seconds

Motown junk
Motown junk…

We live in urban hell
We destroy rock and roll

Outro

* * *

Camelote de Motown

“Révolution, révolution, révolution…”

Je n’ai jamais voulu être avec toi
La seule chose que tu ne m’aies jamais donnée, c’était l’ennui dans lequel je suffoque

À la dérive dans des rêves bons marché, ça n’arrête pas la pluie
Engourdis dans des villes de merde, ils veulent juste creuser leurs tombes
Ooh ooh ooh

Camelote, camelote de Motown
J’ai rit quand Lennon s’est fait buter
Vingt et un ans de vie et rien n’a d’importance pour moi

La camelote de Motown, toute une vie d’esclavage
Les chansons d’amour se font l’écho de la trahison des défavorisés
Arrête ton cœur de battre pendant 168 secondes
Arrête ton cerveau de penser pendant 168 secondes

Camelote de Motown
Camelote de Motown
Camelote de Motown
Camelote de Motown

Je ne veux pas parce que j’ai simplement
Tout ce que tes salopes d’héros offrent, c’est la peur de l’avenir
Ooh ooh ooh

Le passé est rendu inutile et je meurs maintenant
La tyrannie communale, une prison qui saigne nos poignets
Ooh ooh ooh

Camelote, camelote de Motown
J’ai rit quand Lennon s’est fait buter
Vingt et un ans de vie et rien n’a d’importance pour moi

La camelote de Motown, toute une vie d’esclavage
Les chansons d’amour se font l’écho de la trahison des défavorisés
Arrête ton cœur de battre pendant 168 secondes
Arrête ton cerveau de penser pendant 168 secondes

Camelote de Motown
Camelote de Motown…

La camelote de Motown, toute une vie d’esclavage
Les chansons d’amour se font l’écho de la trahison des défavorisés
Arrête ton cœur de battre pendant 168 secondes
Arrête ton cerveau de penser pendant 168 secondes

Camelote de Motown
Camelote de Motown…

Nous vivons dans l’enfer urbain
Nous détruisons le rock’n’roll

Outro

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :