Outro Motown Junk

The Skids – Motown Junk

À la fin de Motown Junk, on entend un sample, extrait de la chanson Charles du groupe new wave punk écossais The Skids.Les Skids étaient un groupe art-punk/punk et new wave originaire de Dunfermine, Fife en Écosse, fondé en 1977 par Stuart Adamson (1958-2001, guitare/chœurs/clavier/percussions), William Simpson (basse/chœurs), Thomas Kellichan (batterie) et Richard Jobson (chant/guitare/clavier). Leur plus grand succès était le single Into The Valley en 1979. Il est utilisé comme thème des fans du Dunfermine Athletic F.C. en première division écossaise et Charlton Athletic F.C. dans le championnat anglais. Précédemment, on entendait The Saints Are Coming avant les matchs de Southampton F.C. chez eux.

Ils ont fait leur premier concert le 19 août 1977, au Belville Hotel dans la Pilmuir Street de Dunfermline en Écosse. En six mois, ils avaient sorti le EP Charles sur le labell No Bad, créé par Sandy Muir, disquaire puis producteur de Dunfermline. Le disque leur a attiré l’attention de l’animateur de Radio 1, John Peel. Cela a mené à une première partie locale du Clash [voir Rudi can’t fail (Expressions)]. Virgin Records a alors signés les Skids en avril 1978. Les singles Sweet Suburbia et The Saints Are Coming ont été de petits succès, avant que Into The Valley n’atteigne le Top 10 britannique au début de l’année 1979. Le groupe a aussi sorti leur premier album Scared To Dance en 1979. Il a été enregistré aux Townhouse Studios de Londres en Angleterre avec une production et des claviers de David Batchelor. Adamson a quitté le groupe vers la fin des sessions avant que les overdubs de guitare ne soient finis, mais l’album montre bien son style unique qui a plus tard été mis en avant dans le groupe Big Country. Le guitariste de session Chris Jenkins a été embauché pour le finir. Pendant ce temps, Adamson est retourné en Écosse tandis que l’enregistrement se terminait. Il a rejoint le groupe pour la tournée de promotion de l’album. Le disque comprenait également The Saints Are Coming, qui a plus tard été enregistré comme single caricatif par U2 et Green Day.

Malgré les critiques des paroles de Jobson selon quoi elles seraient prétentieuses, les Skids ont joui d’une année de plus de succès dans les charts tandis que Masquerade et Working For The Yankee Dollar atteignaient le Top 20 des charts singles britanniques. Tous deux étaient extraits de leur second album, également sorti en 1979, Days In Europa, avec la production de l’album et les claviers de la part de Bill Nelson (Be-Bop Deluxe, Red Noise, Channel Light Vessel et en solo). Nelson était le choix évident de producteur étant donné qu’il était le principal guitar hero de Adamson et par conséquence une énorme influence sur le jeu de Adamson. Nelson a également joué un rôle important en polissant le son des Skids et en encourageant le développement des paroles de Jobson. Juste avant que l’enregistrement de l’album ne commence, Kellichan a quitté le groupe et a été temporairement remplacé à la batterie par Rusty Egan (ex Rich Kids, puis avec le groupe Visage et DJ nouveau romantique des années 1980 au club Blitz). Egan a joué sur l’album et plus tard sur la tournée du disque. Le claviériste Alistair Moore a également rejoint le groupe pour jouer sur scène avec eux. Il avait été recruté pour jouer les parts de clavier de Bill Nelson de l’album. En novembre 1979, Mike Baillie (batterie/chœurs/percussion) (ex Insect Bites) a été recruté comme membre permanent. Il a lentement pris le rôle de Egan, tandis que le groupe tournait encore Days In Europa. Une partie des paroles de Jobson ainsi que la pochette ont causé de la controverse. Elle montrait un “athlète olympique” couronné de lauriers par une femme aux traits aryens et la police étaient gothique. Certains pensaient qu’elle glorifiait l’idéologie nazie et on a présumé que l’imagerie était copiée des jeux olympiques d’été de 1936, qui ont eu lieu en Allemagne. Après que la version originale de l’album ait déjà été sortie, le producteur canadien Bruce Fairbairn a été impliqué dans le projet. La pochette originale et le morceau Pros And The Cons ont été retirés. La pochette a été complètement reconçue et la chanson Masquerade rajoutée. L’album a été aussi remixé et les morceaux mis dans un autre ordre. Cette seconde version est sortie en 1980.

En février 1980, l’un des membres fondateurs des Skids, William Simpson, a quitté le groupe et a été remplacé par Russell Webb (basse/chœurs/clavier/percussions/guitare) (Slik, PVC2 et The Zones). Webb a rejoint le groupe comme membre permanent, et a commencé immédiatement à travailler sur l’enregistrement du troisième album du groupe. The Absolute Game, sorti en 1980, et produit par Mick Glossop, s’est révélé être la sortie la plus commerciale du groupe. Il a atteint le Top 10 des charts albums britanniques et contenait le tube mineur Circus Games. Quelques morceaux incluaient aussi un groupe de quatorze chanteurs adultes et enfants, avec un seul joueur de didgeridoo. Les premiers exemplaires de The Absolute Game étaient vendus avec un second album en édition limitée intitulé Strength Though Joy, qui se faisait l’écho des précédents thèmes controversés. Jobson déclare avoir pris le titre dans l’autobiographie de Dirk Bogarde.

Peu après la sortie et la tournée de The Absolute Game, Baillie a quitté le groupe et a été suivi peu après par Adamson (bien que Adamson soit resté assez longtemps pour jouer sur une chanson de plus pour le prochain album Joy, intitulée Iona). Baillie s’est réinstallé en Écosse et Adamson a lancé son nouveau groupe, Big Country. Cela a laissé Jobson et Webb seuls pour écrire le quatrième et dernier album du groupe, Joy, que Russell Webb a également produit. Le duo a joué de multiples instruments sur l’album, et a aussi invité dix-sept amis musicaux pour jouer sur divers morceaux avec eux. Les Skids se sont dissous en 1982, avec l’album Fanfare sorti de manière posthume par Virgin. C’était un mélange de tubes et de morceaux inédits.

Jobson et Webb ont alors formé un nouveau groupe nommé The Armoury Show. Le groupe n’a enregistré qu’un album, Waiting For The Floods en 1985 avant de splitter. Jobson a poursuivi une carrière solo de poète, compositeur et présentateur télé et plus récemment de réalisateur. Il a sorti des albums sur le label belge Les Disques du Crépuscule, et sur Parlophone Records au Royaume Uni. Webb a proposé une carrière solo, selon un site de fan de Armoury Show, et a rejoint plus tard Public Image Ltd. en 1992, mais sur leur dernière tournée. Il conçoit aussi des jeux vidéo.

En 2007, Richard Jobson, William Simpson et Mike Baillie, avec Bruce Watson (guitare/chœurs), Jamie Watson (guitare), Brian Jobson (chœurs) et Jane Button (chœurs), se sont réunis pour faire trois concerts. Ils commémoraient le trentième anniversaire de la formation du groupe, et rendaient hommage à Stuart Adamson, qui est décédé en 2001. Les concerts des 4 et 5 juillet ont eu lieu au Glen Pavilion de Dunfermline, devant lequel les Skids avaient fait leur deuxième concert, selon Jobson et le 7 juillet, au festival T In The Park.

VOIR AUSSI :

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :