Elizabeth Windsor

Mentionnée dans Repeat (UK) et Repeat (Stars And Stripes) :
“Repeat after me
Fuck queen and country
Repeat after me
Royal Khmer Rouge
Repeat after me
Imitation demi-gods”
et dans We Her Majesty’s Prisoners
et dans Door To The River :

The majesty, the majesty
Door to the river
Pre-eminent amongst the free
Door to the river
Happy and drifting endlessly
Door to the river”
et dans Ghost Of Christmas :

“Sleep through the Queen’s speech
‘Cause it means nothing to me
Zulu’s on, the Milk Tray’s out
So it must be love”

Élisabeth II (en anglais Elizabeth II, née Elizabeth Alexandra Mary Windsor, à Londres, le 21 avril 1926) est, depuis le 6 février 1952, reine de seize États indépendants et chef du Commonwealth.

Outre le Royaume-Uni, elle est reine du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Jamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de la Grenade, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon, des Tuvalu, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-Grenadines, d’Antigua-et-Barbuda, du Belize et de Saint-Christophe-et-Niévès, où elle est représentée par des gouverneurs généraux. Les seize pays dont elle est la reine sont désignés sous le nom de royaume du Commonwealth, et leur population totale est de 131 millions de ressortissants.

Élisabeth II est aussi chef du Commonwealth des nations, chef (Lord High Admiral) de l’Amirauté britannique, gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre, seigneur de Man, Duc de Normandie (régnant sur les îles Anglo-Normandes) et le chef suprême des Fidji. En tant que chef de l’État, elle est aussi le Commandant en chef des armées dans chacun de ses royaumes.

En 2007, elle est classée comme la 23ème femme la plus puissante du monde par le magazine Forbes. En 2006, elle s’était classée 46ème, et elle ne figure actuellement plus dans ce classement.Élisabeth II est la fille d’Albert, duc d’York et de Lady Elizabeth Bowes-Lyon. Elle est issue de la Maison de Windsor, nom adopté après la deuxième guerre mondiale par la maison de Saxe-Cobourg-et-Gotha, branche anglaise de la Maison de Wettin, qui règne sur le Royaume-Uni depuis le décès de la Reine Victoria. En janvier 1936, le grand-père d’Élisabeth, le roi George V décède. Son héritier, Édouard VIII, renonce au trône et c’est son frère cadet, le père de la princesse Elizabeth, qui monte sur le trône sous le nom de George VI. Élisabeth n’ayant pas de frère, elle devient de ce fait la princesse héritière. En septembre 1939, la guerre est imminente, la petite Élisabeth est alors envoyée en lieu sûr, loin de ses parents qui désirent rester à Londres et affronter les bombardements avec leur peuple.

En avril 1942, la princesse Élisabeth se voit nommée, le jour de son 16ème anniversaire, colonel en chef de la garde des grenadiers. Elle révise, inspecte les troupes pour la première fois de sa vie. C’est la première activité officielle de la future reine du Royaume-Uni.

À l’âge de 18 ans, elle s’enrôle dans la Auxiliary Territorial Service comme apprentie conductrice d’ambulance et comme mécanicienne. Elle conduit également des camions militaires. Cela fait d’elle, aujourd’hui, “le seul chef d’État au monde ayant porté l’uniforme pendant la Seconde Guerre mondiale”.

C’est à cet âge qu’elle tombe amoureuse du prince Philippe de Grèce, la relation devenant publique lorsque celui-ci l’accompagne à une grande noce en 1946.

En 1947, la princesse Élisabeth a célébré son passage à l’âge adulte à 5 000 km de son pays d’origine, en Afrique du Sud où elle a prononcé le discours peut-être le plus important de sa vie.

“En ce 21ème anniversaire de ma naissance, ce m’est un plaisir de m’adresser à toute la population du Commonwealth et de l’Empire, quels que soient leur pays d’origine, leur race et leur langue. C’est un jour de bonheur pour moi, mais il m’incite aussi à réfléchir à cette vie qui se profile avec ses nombreux défis et toutes ses possibilités. Plusieurs de mes ancêtres ont adopté cette devise, une noble devise : Je sers ; elle a, jadis, inspiré de nombreux héritiers du trône lorsqu’ils ont prononcé leur serment d’allégeance en accédant à l’âge adulte. Les progrès de la science me permettent de faire ce qu’aucun d’eux n’a pu faire, je peux prononcer mon serment solennel en m’adressant à l’ensemble de l’Empire. Je désire faire ce serment maintenant, il est très simple. Je déclare devant vous tous que je consacrerai toute ma vie, qu’elle doive être longue ou brève, à votre service et au service de la grande famille impériale dont nous faisons tous partie, mais je n’aurai pas la force de respecter cet engagement sans votre participation que je vous invite à m’offrir. Je sais que votre soutien sera indéfectible. Que Dieu m’aide à respecter mon serment et qu’Il vous bénisse, vous tous qui acceptez de m’y aider”.

Deux mois après son retour d’Afrique du Sud, soit le 20 novembre 1947, elle épouse Philippe Mountbatten (auparavant prince de Grèce et de Danemark avant de renoncer à ces titres après avoir obtenu la citoyenneté britannique).

En 1952, la princesse Elizabeth remplace son père pour une visite officielle au Kenya, cependant, durant cette visite, on annonce, le 6 février 1952, à 10:45 que George VI s’est éteint durant son sommeil. Elle accède au trône et est couronnée le 2 juin 1953. Cette même année, on lui offre un yacht nommé Britannia. Ce bateau sera jugé trop onéreux en 1997 et sera retiré du service lors d’une cérémonie officielle.

Tous les ans depuis 1748, un samedi du mois de juin, a lieu le “Trooping the colour” (le “salut aux couleurs”), à l’occasion de l’anniversaire de la souveraine. En 1981, un jeune homme tire sur la reine des cartouches à blanc et en 1969 un nouvel avion, le Concorde, fait son apparition en saluant la souveraine.

La reine assiste à de nombreux événements sportifs, comme la Coupe de monde de football de 1966 ou encore à Lords, lorsque le premier capitaine noir de l’équipe de cricket a été salué par sa reine. Mais nous ne pouvons parler de sport sans évoquer les courses de chevaux, la passion de la reine. Elle se rend très fréquemment à Ascot Racecourse.

En 1969, le prince Charles devient Son Altesse royale le prince de Galles et il prononce le même type de déclaration que sa mère lors de ses 21 ans.

En 1992, suite aux déboires de ses fils et sa fille en amour, elle apprend également que sa résidence officielle, le château de Windsor, est en feu. Elle s’y rend immédiatement. Elle a qualifié cette année d’annus horribilis.

En 1997, lors de la cérémonie des funérailles de la princesse Diana, elle s’incline devant le cercueil. C’est l’une des rares fois que la reine dérogera au protocole. La reine ne doit, en effet, jamais s’incliner, sauf à signifier que tout l’empire ainsi que tous ses sujets s’inclinent.

En 2002, la princesse Margaret et la reine-mère décèdent. Cette même année, c’est le jubilé d’or de la reine célébrant ses 50 ans de règne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s