Love’s Sweet Exile

Disponible sur :

Paroles de : Nicky Wire/Richey James
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

“Between the billboard masturbation
Across highways of metallic isolation
There lies the deafening screaming of the millions
Wiping out the diseased pages of apathy that bleed our innocence”

Love’s sweet exile
Love’s sweet exile

We blur into images of state coercion
Classified machines die misunderstood
City reflections pour out misery
We don’t count cos we hate

Rain down alienation
Leave this country
Leave this country
Rain down alienation
Leave this country
Leave it

Despair seeps through and cuts our eyes
Unified collapse of everything inside
We understand but can’t accept
That you are not dead cos we hate

Rain down alienation
Leave this country
Leave this country
Rain down alienation
Leave this country
Leave it

Our lives drift into a faceless sense of void
Everything of meaning becomes destroyed
There’s too much concrete for us to breathe
We are kept down cos we hate

Love’s sweet exile
Love’s sweet exile

Rain down alienation
Leave this country
Leave this country

Rain down alienation
Leave this country
Believe it

Love’s sweet exile
Love’s sweet exile

* * *

Doux exil de l’amour

“Entre la masturbation du panneau d’affichage
Par dessus des autoroutes d’isolement métallique
Se tient le cri assourdissant des millions qui
Effacent les pages malades de l’apathie qui fait saigner notre innocence”

Doux exil de l’amour
Doux exil de l’amour

Nous nous estompons dans des images de contrainte d’État
Les machines classées meurrent incomprises
Les reflets de la ville déversent de la tristesse
Nous ne comptons pas parce que nous détestons

Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Quitte ce pays
Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Quitte le

Le désespoir se filtre un passage et nous coupe les yeux
Effondrement unifié de tout à l’intérieur
Nous comprenons mais n’acceptons pas
Que tu ne sois pas mort parce que nous détestons

Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Quitte ce pays
Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Quitte le

Nos vies dérivent en un sens anonyme du vide
Tout ce qui a un sens est détruit
Il y a trop de béton pour que nous respirons
Nous sommes retenus parce que nous détestons

Doux exil de l’amour
Doux exil de l’amour

Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Quitte ce pays

Pluie d’aliénation
Quitte ce pays
Crois le

Doux exil de l’amour
Doux exil de l’amour

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :