Manic Street Preachers

Les Manic Street Preachers sont un groupe de rock alternatif originaire de Blackwood dans le Pays de Galles. Formé en 1986, le groupe est composé de James Dean Bradfield (chant, guitare), Nicky Wire (basse, chant occasionnel) et Sean Moore (batterie, chœurs, trompette occasionnelle). Le groupe fait partie de la scène musicale de Cardiff, plus principalement dans les années 1990.

Le groupe était à l’origine un quartet : le parolier et guitariste rythmique Richey Edwards a mystérieusement disparu le 1er février 1995. Il a été déclaré présumé mort en novembre 2008, 13 ans après sa disparition.

Les Manics ont sorti leur premier album Generation Terrorists en 1992. Leur mélange d’images glam punk androgyne, d’investive franche et de chansons parlant de “culture, aliénation, ennui et désespoir” leur ont rapidement apporté des fans loyaux et un statut de groupe culte. Les albums plus récents du groupe conservent un style lyrique politicisé et intellectuel, tout en adoptant un son rock alternatif plus ouvert. L’énigmatique parolier Richey Edwards a gagné un notoriété prématurée en se taillant les mots “4 REAL” (“POUR 2 VRAI”) sur le bras avec une lame de rasoir (manquant de peu une artère et nécessitant dix-sept points de sutûre) en réponse à la suggestion que le groupe était moins qu’authentique. La nature sombre de The Holy Bible en 1994 reflétait la culmination de l’instabilité d’Edwards.

Après la disparition d’Edwards, Bradfield, Moore et Wire ont persisté avec les Manic Street Preachers et ont fini par obtenir un succès critique et commercial, devenant l’un des meilleurs groupes rock britanniques. Huit de leurs albums et quinze de leurs singles se sont classés dans le Top 10. Ils sont montés à la première place trois fois, avec leur album de 1998, This Is My Truth Tell Me Yours et les singles If You Tolerate This Your Children Will Be Next (1998) et The Masses Against The Classes (2000). Ils ont également remporté les Brit Awards du meilleur groupe et du meilleur album en 1997 et 1999 et ont été loués par le NME pour leur carrière en 2008. Leur neuvième album studio, Journal For Plague Lovers, est sorti le 18 mai 2009 et comprend des paroles que Edwards a laissées au groupe des semaines avant sa disparition.

Les Manic Street Preachers ont sorti leur dixième album studio, Postcards From A Young Man, le 20 septembre 2010. Il a été précédé du single (It’s Not War) Just The End Of Love.

Le groupe s’est formé en 1986 à la Oakdale Comprehensive School. Durant cette époque, Bradfield avait essayé d’écrire des paroles, mais cela a changé plus tard et Wire a écrit toutes les premières paroles. Le bassiste original, Flicker (Miles Woodward) a quitté le groupe au début de l’année 1988, déclarant que le groupe s’écartait de ses racines punks. Le groupe a continué en trio, avec Nicky qui est passé de la guitare rythmique à la basse, et en 1989, ils ont enregistré leur premier single, Suicide Alley. Edwards a rejoint le groupe à la guitare et a souvent fait des contributions aux paroles avec Wire, concevant des pochettes de disques e autres et conduisant le groupe durant les concerts.

En 1990, ils ont signé un contrat avec le label Damaged Goods Records pour un EP. Le EP quatre titres New Art Riot a attiré de l’intérêt médiatique à la fois pour ses attaques sur des musiciens que pour sa musique. Avec l’aide du management de Hall Or Nothing, les Manics ont signé chez le label indé Heavenly Records. Le groupe a enregistré son premier single pour le label, intitulé Motown Junk.

Le groupe  sorti son single suivant, intitulé You Love Us, et encore une fois, ils montraient l’énorme étendue de leur culture. Le single samplait Thrènes pour les victimes d’Hiroshima de Penderecki ainsi que Iggy Pop. Le clip comprenait Nicky déguisé en Marilyn Monroe et contenait des références visuelles à 37°2 Le Matin et Aleister Crowley. Lors d’une désormais légendaire interview avec le journaliste Steve Lamacq, alors du New Musical Express, Richey s’est taillé les mots “4 Real” (“Pour 2 Vrai”) sur son bras à l’aide d’une lame de rasoir pour prouver leur sincérité. Il a été emmené à l’hôpital où il a reçu dix-sept points de sûture. Peu après, le groupe a signé chez Sony Records et a commencé à travailler sur son premier album.

Leur premier album, Generation Terrorists, est sorti chez Columbia. Le livret contenait une citation littéraire pour chacune des dix-huit chansons de l’album et l’album durait plus de 70 minutes. Le disque contenait six singles et s’est vendu à 250 000 exemplaires.

Le second album, Gold Against The Soul, a reçu des critiques mitigées mais a tout de même bien marché, atteignant la huitième place des charts albums britanniques, et montrait un son plus grunge. La nature des paroles avait également changé, avec Edwards et Wire évitant leur feu politique pour une mélancolie introspective.

Au début de l’année 1994, les problèmes personnels d’Edwards se sont agravés et ont commencé à affecter les autres membres du groupe en plus de lui. Il a été admis à The Priory en 1994 afin qu’il surmonte ses problèmes, et le groupe a fait quelques festivals en trio pour payer son traitement.

L’album suivant du groupe, The Holy Bible, est sorti en août, a regagné leur succès critique mais s’est très peu vendu. L’album montrait encore un autre changement musical et esthétique pour le groupe, comprenant en grande partie des uniformes de l’armée. Sur le plan musical, le groupe virait vers un son post-punk lo-fi. Pour promouvoir l’album, le groupe est apparu sur Top Of The Pops, interprétant le premier single, Faster, qui a atteint la 16ème place des charts. L’interprétation a été extrêmement controversée à l’époque, étant donné que le groupe était tous revêtus de leurs plus beaux atours militaire. Bradfield portait un passe montagne style terroriste. À l’époque, la BBC a dit au groupe qu’ils avaient reçu le plus de plaintes de leur histoire.

Quelques mois plus tard, le 1er février 1995, Richey James Edwards a disparu de l’Embassy Hotel sur la Bayswater Road à Londres après être sorti à 7 heures du matin. Sa voiture a été découverte abandonnée le 17 février 1995 à la station service Severn View près du Severn Bridge, pont, qui depuis sa construction, a acquis la notoriété d’être un endroit où ont eu lieu beaucoup de suicides. On ne l’a jamais revu depuis, bien que des témoignages non confirmés sont légions, tant que le groupe a toujours gardé un pourcentage de leurs royalties de côté au cas où Edwards reviendrait. Richey Edwards a été déclaré présumé mort le 28 novembre 2008 par sa famille. Le groupe commente qu’ils respectent leur décision. Le groupe a été mis en veilleuse pendant six mois et la séparation a sérieusement été considérée, mais avec la bénédiction de la famille d’Edwards, les autres membres ont continué.

Le premier album sans Edwards, Everything Must Go, qui contenait cinq chansons écrites ou co-écrites par Edwards, est sorti sous les critiques massivement positives. Le gros des paroles a été écrit par Wire seul dont le tube numéro 2 A Design For Life. L’album a été nommé pour le Mercury Prize de 1996 pour la catégorie meilleur album, et a fait remporté au groupe deux BRIT Awards pour meilleur groupe britannique et meilleur album britannique et a produit les tubes Australia, Everything Must Go et Kevin Carter.

This Is My Truth Tell Me Yours de 1998 a eu le même succès de part le monde, et a donné au groupe leur premier tube numéro un avec If You Tolerate This Your Children Will Be Next. Il a été écrit à propos de la guerre d’Espagne et a été tout aussi inspiré par Hommage à la Catalogne de George Orwell que par Spanish Bombs du Clash. L’album incluait également les tubes You Stole The Sun From My Heart, Tsunami et The Everlasting. Encore une fois les Manics ont gagné les statuettes de meilleur groupe et album britanniques aux BRIT Awards en 1999.

En 2000, ils ont sorti le single en édition limitée The Masses Against The Classes. Malgré le manque de publicité, le disque a atteint la première place des charts singles britanniques.

En 2001, ils sont devenus le premier groupe de rock occidental populaire à jouer à Cuba, au théâtre Karl Marx, et ils ont rencontré le président Fidel Castro. Le concert et le voyage à Cuba a été enregistré et sorti en DVD sous le titre Louder Than War.

Durant ce concert, ils ont révélé de nombreux morceaux de leur sixième album, Know Your Enemy. La chanson Ocean Spray a été écrite par James à propos de la bataille de sa mère contre le cancer. Les premiers singles de l’album, So Why So Sad et Found That Soul, ont tous les deux été sortis le même jour. Les autres singles étaient Ocean Spray et Let Robeson Sing.

L’album de greatest hits (plus des remixes) Forever Delayed est sorti en 2002, incluant deux nouvelles chansons, Door To The River et le single There By The Grace Of God. Un album de faces B, de raretés et de reprises est sorti en 2003 : Lipstick Traces qui incluait la dernière chanson qui n’ait jamais été enregistrée avec Edwards dans le groupe.

Le septième album du groupe, Lifeblood, est sorti le 1er novembre 2004 et a atteint à la 13ème place des charts albums britanniques. Les opinions critiques de l’album étaient partagées. Tony Visconti a aidé le groupe à produire trois chansons de l’album, qui a été suivi par une tournée des stades au Royaume Uni en décembre 2004. Une édition spéciale 10ème anniversaire de The Holy Bible est sortie le 6 décembre 2004 qui incluait une version remasterisée de l’album original, un rare mix américain ainsi qu’un DVD de performances live et de bonus dont une interview avec le groupe.

Le 19 avril 2005, le groupe a fait leur dernier concert de leur tournée Past-Present-Future – qui a été révélé durant le concert être leur dernier pour au moins deux ans. Pour remercier les fans d’être venus, le groupe a sorti un EP intitulé God Save The Manics. Environ 300 EP étaient disponibles et ont été donnés avant le concert aux fans. Après que tous les exemplaires soient partis, le groupe a mis le EP à disposition gratuitement en téléchargement sur leur site, permettant aux fans qui n’avaient pas réussi à obtenir un EP d’écouter les trois morceaux inédits. En septembre, le groupe a contribué le nouveau morceau Leviathan à l’album charicatif de War Child Help: A Day In The Life.

Le huitième album studio du groupe, Send Away The Tigers, est sorti le 7 mai 2007 sur Columbia Records. Il est entré dans les charts albums britanniques officiels à la 2ème place. Les fans et les critiques ont loué d’une même voix l’album comme le meilleur du groupe depuis dix ans. Un téléchargement gratuit d’une chanson intitulée Underdogs extraite du nouvel album a été rendu disponible sur le site des Manic Street Preachers le 19 mars 2007. Le premier single officiel extrait de Send Away The Tigers a été Your Love Alone Is Not Enough qui comprend la chanteuse des Cardigans, Nina Persson. Le 23 juillet, Autumnsong est sorti en tant que second single de l’album, atteignant la 10ème place au Royaume Uni. Un troisième single, Indian Summer, a été extrait du certifié or Send Away The Tigers le 1er octobre.

Le groupe a sorti un single de Noël glam-rock nostalgique le 1er décembre 2007. Ghost Of Christmas était disponible gratuitement sur leur site officiel en décembre 2007 et janvier 2008. Le 28 février 2008, le groupe s’est vu remettre le God Like Geniuses Award lors de la cérémonie des NME Awards.

Le neuvième album des Manics, Journal For Plague Lovers, est sorti le 18 mai 2009 et comprend des paroles laissées par Edwards. Wire a commenté dans une interview “qu »il y avait un sens de la responsabilité à rendre justice à ses paroles”. L’album a reçu des critiques positive, atteignant un score de 85 sur Metacritic.

Le 1er juin 2010, le groupe a annoncé sur leur site officiel qu’un nouvel album intitulé Postcards From A Young Man sortira le 20 septembre 2010. James Dean Bradfield a dit que l’album serait sans aucune honte très orienté pop après Journal For Plague Lovers de 2009. “On va vers les gros tubes de radio cette fois, a-t-il dit au NME. Ce n’est pas une suite de Journal For Plague Lovers. C’est une dernière tentative de communication de masse”.

Le 26 juillet 2010, le premier single du nouvel album, (It’s Not War) Just The End Of Love, est passé dans les émissions matinales de BBC Radio 2, BBC 6Music, XFM et Absolute Radio. Il est sorti le 13 septembre. Le titre a été auparavant suggéré comme titre de travail de l’album par Nicky Wire. Trois collaborations ont été confirmées sur le site du groupe plus tard cette même journée : Duff McKagen apparaît sur A Billion Balconies Facing The Sun, Ian McCulloch fait un duo sur Some Kind Of Nothingness et John Cale joue sur Auto-Intoxication.

Le groupe a aussi annoncé les détails d’une nouvelle tournée britannique, commençant à Glasgow le 29 septembre, pour coïncider avec la sortie de l’album. British Sea Power a été annoncé en ouverture.

À la fin de l’année 2005, Bradfield et Wire ont tous les deux annoncé leurs intentions de sortir un album solo avant un nouvel album du groupe. Le jour de Noël 2005, le groupe a posté sur leur site un mp3 du nouveau morceau solo de Wire, I Killed The Zeitgeist téléchargeable gratuitement durant la journée entière. L’album du même nom est sorti en septembre 2006. Il est entré à la 130ème place des charts britanniques. Le son de l’album, auquel Nicky s’est réferé comme son “album anti-tout nihiliste”, a été inspiré, entre autres, par Neu!, The Plastic Ono Band, Einstürzende Neubauten, The Modern Lovers, Richard Thompson et Lou Reed. Seul un single officiel est sorti : Break My Heart Slowly qui est entré à la 74ème place des charts. Nicky a tourné dans des petites salles intimes du Royaume Uni avec son groupe The Secret Society, permettant aux fans d’avoir l’opportunité de voir leur héros de près.

L’album solo de James, The Great Western, est sorti en juillet 2006. Il a atteint le 22ème place au Royaume Uni. Le son de l’album a été inspiré, entre autres, par Jeff Beck, Badfinger, Simple Minds et McCarthy. Deux singles ont été sortis : That’s No Way To Tell A Lie (18ème place) en juillet et puis An English Gentleman (31ème place) en septembre. Ce dernier est dédié à la mémoire du premier manager des Manics, Philip Hall, à qui The Holy Bible est dédié. James a tourné l’album avec un groupe qui incluait Wayne Murray, qui jouera par la suite de la guitare rythmique sur scène avec les Manics. Les concerts solos de James comprenait des reprises des chansons Clampdown et The Card Cheat du Clash, toutes les deux extraites de l’album London Calling.

Dans une interview plus récente, quand on a demandé collectivement au groupe ce qu’ils avaient appris de faire un disque solo, Sean Moore a sèchement lâché : “Ne pas en faire un”.

Le groupe a sorti en 1992 un split single avec Fatima Mansions (reprise rock de Suicide Is Painless) qui est devenu leur premier tube du Top 10 britannique. Ils ont enregistré de nombreuses reprises d’autres artistes, principalement en faces B de leurs singles. Les groupes auxquels ils ont rendu hommage ainsi incluent le Clash [voir Rudi can’t fail (Expressions)], Guns N’Roses, Alice Cooper, Happy Mondays, McCarthy, Chuck Berry, Faces et Nirvana.

La première apparition musicale du groupe depuis le départ d’Edwards a été d’enregistrer une reprise de Raindrops Keep Falling On My Head (Toute la pluie tombe sur moi) pour l’album Help, œuvre charitative de 1995 pour soutenir la Bosnie Herzegovine déchirée par la guerre.

La chanson Waiting For Today To Happen des Lightning Seeds, extrait de leur cinquième album Dizzy Heights (1996), a été écrite par Nicky Wire et Ian Broudie. La même année, James Dean Bradfield et Dave Eringa ont produit le premier single de Northern Uproar Rollercoaster/Rough Boys. La chanson Lopez de 808 State (1997) comprend des paroles de Nicky et la voix de James. Elle apparaissait sur leur greatest hits 808:88:98. Le sixième album de Kylie Minogue Impossible Princess (1997) comprend deux chansons co-écrites et produites par les Manics. Some Kind Of Bliss (Bradfield/Minogue/Moore) et I Don’t Need Anyone (Bradfield/Jones/Minogue) étaient produites par James et Dave Eringa. James a contribué des chœurs, de la basse et de la production pour la chanson Inertia Creeps de Massive Attack (1998), qui apparaît sur leur troisième album qui a culminé en haut des charts, Mezzanine. L’album de poésie mise en musique de Patrick Jones, Commemoration And Amnesia (1999) comprend deux chansons dont la musique est écrite par James : le titre éponyme et The Guerilla Tapestry. James joue de la guitare sur les deux. De plus, le morceau Hiraeth comprend une section intitulée Spoken Word dans laquelle Nicky parle de l’identité galloise.

En février 2006, le groupe a contribué une reprise de The Instrumental sur l’album Still Unravished: A Tribute To The June Brides.

En février 2008, les Manics ont repris le tube de Rihanna Umbrella. Leur version apparaissait sur un CD intitulé NME Awards 2008 donné avec une édition spéciale du NME, qui a été mis en vente le 27 février. De plus, la version des Manics a été rendue disponible sur iTunes depuis le 5 mars. Malgré être éligible pour les charts (elle a atteint la 47ème place au Royaume Uni), la sortie n’était pas prévue comme single officiel. Deux autres versions (Acoustique et Grand Slam Mix) ont été plus tard rendues disponibles sur iTunes et constituent maintenant le Umbrella EP trois pistes.

James Dean Bradfield et Nicky Wire ont contribué une chanson originale, The Girl from Tiger Bay, sur l’album studio de 2009 de Shirley Bassey, The Performance.

Dernière modification – 7 novembre 2010

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :