“And shocks of hospitals and jails and wars / Whole intellects disgorged in total recall”

(“Et les chocs des hôpitaux, des prisons et des guerres / Des intellects entiers dégorgés en total rappel”)
Allen Ginsberg (1926-1997) – Democracy Coma
Extrait du poème de Allen Ginsberg Howl (1956).

Ginsberg, avec Burroughs et Kerouac, était considéré comme une des voix de la Beat Generation, a tenu des lectures publiques de ses poèmes durant les années 1960. Ce sample est extrait de l’une d’entre elles. La Beat Generation a débuté comme un petit groupe d’amis proches et est devenu plus tard un mouvement. Le terme “Beat Generation” est devenu progressivement représentatif de toute une génération.

Le noyau central était constitué de Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Neal Cassady et William S. Burroughs.

Texte original :

“[…] yacketayakking screaming vomiting whispering facts and memories and anecdotes and eyeball kicks and shocks of hospitals and jails and wars, whole intellects disgorged in total recall for seven days and nights with brilliant eyes, meat for the Synagogue cast on the pavement […]”

VOIR AUSSI :

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :