A Vision Of Dead Desire [Expressions]

(Une vision de désir mort)
Cité dans A Vision Of Dead Desire

A Vision Of Dead Desire est le titre d’une photographie du photographe relativement peu connu Clarence John Laughlin (1905-1985).

Clarence John Laughlin (1905 – 2 janvier 1985) était un photographe américain connu pour ses photographies surréalistes du Sud américain.

Laughlin est né dans une famille issue de la classe moyenne à Lake Charles en Louisiane. Son enfance instable, son héritage sudistes et son intérêt pour la littérature a grandement influencé son œuvre. Après avoir tout perdu dans une aventure de culture de riz qui a échoué, sa famille a été forcée de déménager à la Nouvelle Orléans où le père de Laughlin a trouvé du travail en usine. Laughlin était un enfant introverti qui avait peu d’amis et qui était très proche de son père, qui a cultivé et encourage son amour durable pour la littérature et dont la mort en 1918 a dévasté son fils.

Bien qu’il ait abandonné le lycée en 1920 après avoir à peine fini sa première année, Laughlin était un homme éduqué et grandement instruit. Son large vocabulaire et son amoure du langage sont évidents dans les légendes élaborées qu’il a plus tard écrites pour accompagner ses photographies. Il aspirait à la base à être écrivain et a composé de nombreux poèmes et d’histoires dans le style du symbolisme français, la plupart restant inédits.

Laughlin a découvert la photographie à 25 ans et a appris seul à utiliser de chambres photographiques. Il a commencé à travailler comme photographe architectural freelance et a été par la suite employé par des agences aussi variées que Vogue Magazine et le gouvernement américain. Détestant les contraintes du travail gouvernemental, Laughlin a fini par quitter Vogue après un conflit avec le rédacteur en chef de l’époque, Edward Steichen. Depuis lors, il n’a travaillé quasiment que sur des projets personnels utilisant un large éventail de styles et techniques photographiques, des simples abstractions géométriques de traits architecturaux aux allégories minutieusement mises en scène utilisant des mannequins, des costumes et des accessoires.

De nombreux historiens estiment que Laughlin est le premier véritable photographe surréaliste aux États-Unis. Ses images sont souvent nostalgiques, reflétant l’influence d’Eugène Atget et d’autres photographes qui ont essayé de capturer des paysages urbains  qui se volatilisaient. Le livre le plus connu de Laughlin, Ghosts Along the Mississippi, a été publié en 1948.

Il est décédé le 2 janvier 1985, laissant derrière lui une collection énorme de livres et d’images. Grâce aux 17 000 négatifs qu’il a préservés, son œuvre continue à être présentée aux États-Unis et en Europe. La bibliothèque de Laughlin, comprenant 30 000 recueils, a été achetée par la Louisiana State University en 1986.

Il est inhumé au cimetière du Père Lachaise dans la tombe numéro 18223.

Auparavant, A Vision Of Dead Desire s’appelait Dresden Dance, Brighton Hotel Rock [voir également Brighton Hotel Rock (Expressions)] et UK Channel Boredom.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :