Belfast

Cité dans Democracy Coma :
“To me the coronation’s another auto-da-fe
Taught in schools to see her as a glorious being
I don’t see happy homes but the Belfast wall
In Walkman sounds hear Sony control”
et dans Casual/Glam :

“From Dundee to Swansea
From Belfast to Penzance
From Carlisle to Humberside
From Blackwood to St Johns Wood
Said we’re casual/glam casual/glam casual casual/glam casual/glam casual casual”

Belfast est la principale ville d’Irlande du Nord et de la province irlandaise d’Ulster, avec une population de 279 200 habitants en 1999. C’est le siège du gouvernement d’Irlande du nord, et le chef-lieu du comté d’Antrim.

Le nom Belfast provient de l’irlandais Béal Feirste, qui signifie “l’embouchure de la Farset”, la rivière sur laquelle est bâtie la ville. Par ironie du sort, c’est maintenant la rivière Lagan qui est la plus importante de Belfast, et la petite Farset est oubliée dans l’obscurité sous la rue “Bridge Street”.

Belfast est située à l’embouchure de la rivière Lagan et est entourée de collines (“Black Mountain” et “Cavehill” – où l’on peut voir le fameux “nez de Napoléon”, un affleurement basaltique qui sépare Belfast de sa banlieue Glengormley). Le lit de la Lagan a été réaménagé, et le centre ville est piétonnier.

L’hôtel de ville (“City Hall”), datant de 1903, l’université de la Reine (1849) et d’autres constructions de style victorien ou edwardien sont ornés de nombreuses statues. On peut aussi y découvrir deux autres imposants bâtiments abritant des banques : l’Ulster Bank (1860) et la Northern Bank (1769).

Belfast possède la plus grande cale sèche du monde, et les grues géantes du chantier naval de Harland and Wolff dominent l’horizon. Belfast était historiquement la ville industrielle la plus importante en Irlande.

Le site de Belfast a été occupé depuis l’Âge du bronze, et on peut y trouver des ruines de fortifications datant de l’Âge du fer.

Au début du XVIIème siècle Belfast a été occupée par des colons anglais et écossais, selon un schéma d’implantation élaboré par Arthur Chichester, ce qui n’a pas manqué de créer des tensions avec la population autochtone qui s’est rebellée en 1641. Les huguenots français s’y sont également établis pour y faire le commerce du lin.

Belfast est devenue le centre du protestantisme irlandais, et la capitale d’Irlande du Nord en 1922.

Pendant une grande partie de son histoire, Belfast a été tiraillée par les divisions sectaires entre catholiques et protestants, qui ont abouti aux événements violents qui se sont produits entre les années 1960 et les années 1990.

VOIR AUSSI :

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :