“The quickest way of ending a war is to lose it.”

(“La manière la plus rapide de mettre terme à une guerre est de la perdre”)
George Orwell (1903-1950) – Pochette de Suicide Is Painless et pochette de Forever Delayed
[Extrait de l’article de Orwell “Second Thoughts on James Burnham”, dans Polemic (mai 1946)]

Texte original :
“[…] The English intelligentsia, on the whole, were more defeatist than the mass of the people — and some of them went on being defeatist at a time when the war was quite plainly won — partly because they were better able to visualise the dreary years of warfare that lay ahead. Their morale was worse because their imaginations were stronger. The quickest way of ending a war is to lose it, and if one finds the prospect of a long war intolerable, it is natural to disbelieve in the possibility of victory. […]”

George Orwell était le pseudonyme de l’écrivain anglais Eric Arthur Blair qui est connu pour ses romans 1984 et la Ferme des animaux.

Voir la section Littérature pour une biographie complète.

Cette citation est extraite d’un article dans lequel George Orwell critique la théorie politique de James Burnham, auteur de l’Ère des organisateurs (1941). Dans ce livre, Burnham déclare que, comme la politique n’est qu’une lutte pour le pouvoir, seule une forme strictement bureaucratique et socialo-scientifique de gouvernement survivra — que ce soit le nazisme, le communisme ou une nouvelle forme de capitalisme.

VOIR AUSSI :

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :