Patrick Bateman [Paroles]

Disponible sur :

Paroles de : Nicky Wire/Richey James
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

“Oh say can you see
By the dawn’s early light
What so proudly we hailed
At the twilight’s last gleaming”

He’s a real cool guy and he’s a hero of mine
Travis, Rhinehart rolled into one cute son
Less than zero a grotesque nightmare
Subtly disturbing like normal behaviour

I understand nothing and I cannot speak
I’d walk in the park but the trees are diseased
No sweetheart and I am too confused
I only love my watch and my snakeskin shoes

I feel so small in the supermarket queue
People seem to laugh at my choice of food
My personality is held together with Sellotape
A loose fit just like a numb junkies’ hate

I pretty my face with all this cream and stuff
Ugliness inside much harder to cover up
I lack the thought to care about politics
Just do what I like ain’t that democratic

Genesis, Huey Lewis, Filofax, CD 5
A backdrop to discuss over expensive wine
Didn’t even know when or why I should stop
I feel so stupid like a joke that belongs

I guess all psychos are made out of money
I cannot be saved as liberals keep telling me
I don’t wanna be understood I just wanna kill
Out of blandness I am your everyday thrill

Patrick Bateman
We are babies crippled in Christ
Patrick Bateman
Therefore I must be God
I must, I must be God

I touched your lips but now I just paint
Surface reflection all I desired babe
I am melancholy, flower cutting through stone
I’m a crime everybody has at home

Papers hate me but they need my behaviour
The dignity amongst Hollywood trivia
Escape is so cheap of alcohol and whores
Mine’s the sanity of exclusive gun laws

Art critics say porno’s easily obscene
Late show retards Dice Clay is true poetry
They’ve never tried living underneath the water
That’s real end of the century nausea

Patrick Bateman
We are babies crippled in Christ
Patrick Bateman
Therefore I must be God
I must, I must be God

Patrick Bateman
We are babies crippled in Christ
Patrick Bateman
I fucked God up the ass
I fucked God up the ass

Patrick Bateman
Patrick Bateman

“I pledge allegiance to the flag
Of the United States Of America
And to the republic for which it stands
One nation under God
Indivisible with liberty And justice for all”

* * *

Patrick Bateman

“Oh, dites-moi, pouvez-vous voir
Dans les lueurs de l’aube
Ce que nous acclamions si fièrement
Au crépuscule ?”

C’est un vrai gars cool et c’est un de mes héros
Travis, Rhinehart roulés en un seul fils mignon
Moins que zéro un cauchemar grotesque
Subtilement perturbant comme comportement normal

Je ne comprends rien et je n’arrive pas à parler
Je me promène dans le parc mais les arbres sont morts
Pas de chérie et je suis trop perturbé
Je n’aime que ma montre et mes chaussures en serpent

Je me sens si petit dans la queue du supermarché
Les gens semblent se moquer de mes choix culinaires
Ma personnalité est consolidée par du scotch
Un pariat tout comme une haine des junkies engourdis

J’enjolive mon visage avec toutes ces crèmes
La laideur qui est en moi est bien plus difficile à couvrir
Il me manque la pensée pour m’intéresser à la politique
Je fais juste ce que je veux, n’est-ce pas démocratique

Genesis, Huey Lewis, Filofax, CD 5
Un sujet de discussion autour d’un verre de bon vin
Je ne sais même pas quand ou pourquoi je devrais m’arrêter
Je me sens si stupide tel une blague bien placée

Je pense que tous les psychopathes sont fabriqués par l’argent
Je ne peux être sauvé comme les libéraux ne cessent de me le dire
Je ne veux pas être compris, je ne veux que tuer
Dans le terne, je suis votre frisson quotidien

Patrick Bateman
Nous sommes des bébés estropiés par le Christ
Patrick Bateman
Ainsi je dois être Dieu
Je dois, je dois être Dieu

J’ai touché tes lèvres mais maintenant je ne fais que peindre
Le reflet à la surface, c’est tout ce que je désirais bébé
Je suis la mélancolie, la fleur qui pousse dans la pierre
Je suis un crime que tout le monde a chez soi

Les journaux ne détestent mais ils ont besoin de mon comportement
La dignité au sein des trivialités de Hollywood
La fuite est si futile dans l’alcool et les putains
La mienne est la santé mentale des lois exclusives sur le port d’arme

Toutes les critiques disent que le porno est facilement obscène
Les retardés des émissions de nuit, Dice Clay, c’est de la vraie poésie
Ils n’ont jamais essayé de vivre sous l’eau
C’est la vraie fin de la nausée du siècle

Patrick Bateman
Nous sommes des bébés estropiés par le Christ
Patrick Bateman
Ainsi je dois être Dieu
Je dois, je dois être Dieu

Patrick Bateman
Nous sommes des bébés estropiés par le Christ
Patrick Bateman
J’ai enculé Dieu
J’ai enculé Dieu

Patrick Bateman
Patrick Bateman

“Je prête allégeance au drapeau
Des États-Unis
Et à la République qu’il représente :
Une Nation unie sous l’œil de Dieu, avec la
Liberté et la Justice pour tous”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :