Donkeys

Disponible sur :

Paroles de : Nicky Wire/Richey James
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

Put your lipstick on
At least your lies will be pretty
A shadow on my face
And us donkeys wake up weary

Sweating and sickly
Donkeys don’t allow their tears
No emotion never feel
And drown themselves in whatever

Find some meaning
Donkeys weight cracking a spine

Sweetness bent double
Whole days making polite
Never moving out of turn
Or even trying to be natural

Those with silence inside
Eyes bare piss holes in the snow
Drained and burnt yellow
And sunk in self-pity

Jerusalem sawn off
Donkeys are only left with lies
Are only left with lies

* * *

Les ânes

Mets du rouge à lèvres
Au moins tes mensonges seront beaux
Une ombre sur mon visage
Et nous, les ânes, nous nous réveillons las

Transpirants et maladifs
Les ânes ne se permettent pas de pleurer
Aucune émotion jamais ressentie
Et se noient dans n’importe quoi

Trouve une signification
Le poids des ânes brise la colonne vertébrale

La douceur fait plier deux fois plus
Des journées entières à être poli
Ne jamais bouger hors des rangs
Ni même essayer d’être naturel

Ceux avec le silence à l’intérieur
Les yeux nus qui percent des trous dans la neige avec la pisse
Vidés et jaunes brûlés
Et enfoncés dans l’apitoiement sur eux-mêmes

Jérusalem enlevée à la scie
Les ânes sont abandonnés avec uniquement des mensonges
Sont abandonnés avec uniquement des mensonges

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :