Brady Bill

Cité dans Ifwhiteamericatoldthetruthforonedayit’sworldwouldfallapart :
“Fuck the Brady bill
Fuck the Brady bill”

James Scott “Jim” Brady (29 août 1940 – 4 août 2014) était un ancien conseiller du président des États-Unis et ancien porte-parole de la Maison Blanche sous la présidence de Ronald Reagan. Il a été grièvement blessé lors de la tentative d’assassinat de ce dernier en 1981 par un déséquilibré, John Warnock Hinckley Jr., attentat qui le laissera paralysé. Brady est depuis devenu un militant du contrôle des armes à feu. Brady est décédé le 4 août 2014, 33 ans après la fusillade. Sa mort est considérée comme un homicide, causée par la blessure qu’il a reçue en 1981.

Avec son épouse Sarah, il rejoint l’association Handgun Control, Inc. (NCI) en 1985, celle-ci deviendra l’association Brady Campaign en 2001. Dirigée par Sarah Brady, l’association est basée à Washington D.C. et regroupe plus de 400 000 membres aux États-Unis.

Le Brady Bill a été appliqué le 28 février 1994. Cette loi établissait une période d’attente de 5 jours ouvrables pour tout achat de pistolet ches des fournisseurs autorisés. Elle requiert aussi des autorités locales à faire des vérifications des antécédents de ceux qui veulent acheter un pistolet. La majorité des démocrates ont voté pour ce projet de loi et la majorité des républicains ont voté contre. C’est Bill Clinton qui l’a fait passer en loi.

En juillet 1997, la cour suprême a décidé que c’était anti-constitutionnel pour le gouvernement fédéral de requérir des États à pratiquer les vérifications des antécédents du Brady Bill. À ce moment, 27 États avaient des lois requiérant des vérifications similaires des antécédents et 28 États non.

Une étude de crimes par John Lott a obtenu des résultats variables en ce qui concerne l’adoption de périodes d’attente. Les informations ne montraient aucun effet bénéfique total sur les taux de crimes violents. Il y a des cas où des gens furieux achètent une arme et commettre rapidement un crime avec. Il y a aussi des cas où des gens tentent d’acheter une arme pour se protéger parce qu’ils ont été menacés et sont tués durant la période d’attente.

Une façon de le voir est que le Brady Bill était une première tentative de compliquer l’achat d’armes par les citoyens américains. Mais comme Nicky Wire dit : “Les lois sur les armes que Clinton essaye de déposer (…) priveront la communauté noire qui généralement n’a pas de permis. Les bouseux blancs du centre des États-Unis ont des permis, mais les statistiques montrent qu’ils causent autant de crime”.

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :