Beverley Allitt

Mentionnée dans Archives Of Pain :
“Kill Yeltsin, Hussein, Zhirlnovsky, Le Pen,
Hindley and Brady, Ireland, Allit, Sutcliffe
Dahmer, Nielson, Yoshinori Ueda,
Blanche and Pickles, Amin, Milosovic”

Beverley Gail Allitt (née le 4 octobre 1968), surnommée l’Ange de la Mort, est une tueuse en série anglaise qui a tué quatre enfants et blessé neuf autres tout en travaillant comme infirmière d’États dans le pavillon des enfants du Grantham and Kesteven Hospital dans le Lincolnshire. Sa méthode principale de meurtre était d’injecter l’enfant avec du chlorure de potassium (pour causer un arrêt cardiaque) ou avec de l’insuline (pour provoquer un hypoglycémie fatale).

Elle a été condamnée à l’emprisonnement à perpétuité lors de son procès à la Nottingham  Crown Court en 1993 et est actuellement retenue au Rampton Secure Hospital.

Les victimes :

Liam Taylor (âgé de 7 semaines) – a été admis pour une infection pulmonaire et a été tué le 21 février 1991.

Timothy Hardwick (11 ans) – garçon souffrant de paralysie cérébrale qui a été admis après avoir eu une crise d’épilepsie. Il a été assassiné le 5 mars 1991.

Kayley Desmond (un an à l’époque) – admise pour une infection pulmonaire. Allitt a tenté de la tuer le 8 mars 1991 mais l’enfant a été réanimée et transférée dans un autre hôpital, où elle s’est remise.

Paul Crampton (alors cinq mois) – admis pour une infection pulmonaire le 20 mars 1991. Allitt a tenté de le tuer d’une overdose d’insuline à trois occasions ce jour-là avant d’être transféré dans un autre hôpital où il s’est remis.

Bradley Gibson (alors cinq ans) – admis pour pneumonie. Il a souffert de deux arrêts cardiaques le 21 mars 1991, causés par des overdoses d’insuline administrées par Allitt, avant qu’il soit transféré dans un autre hôpital où il s’est remis.

Yik Hung Chan (également connu sous le nom de Henry, alors 2 ans) – admis après une chute le 21 mars 1991. Il a souffert d’une attaque de désaturation d’oxygène avant d’être transféré dans un autre hôpital où il s’est remis.

Becky Phillips (deux mois) – admise pour une gastro-entérite le 1er avril 1991. Allitt lui a administré une overdose d’insuline et est morte deux jours tard.

Katie Phillips (alors deux mois) – la jumelle de Becky a été admise en précaution après la mort de sa sœur. Elle a dû être réanimée deux fois après des épisodes d’apnée non expliqués (on a trouvé plus tard qu’ils étaient dus à des overdoses d’insuline et de potassium). Après son deuxième arrêt respiratoire, elle a été transférée dans un autre hôpital mais, à ce moment, elle avait souffert de lésions cérébrales permanentes, de paralysie partielle et de cécité partielle à cause de manque d’oxygène. Ses parents avaient été si reconnaissants des soins de Allitt pour Becky qu’ils lui avaient demandé d’être la marraine de Katie. En 1999, Katie a été récompensé de 2125 millions de £, par administration régionale de la santé publique du Lincolnshire, pour payer son traitement et son équipement pour le reste de sa vie. L’administration régionale n’a pas accepté la responsabilité mais a reconnu que Katie avait le droit à une compensation.

Claire Peck (quinze mois) – admise suite à une crise d’asthme le 22 avril 1991. Après avoir été mise sur ventilateur, elle est restée seule sous les soins de Allitt pendant une courte durée durant quoi elle a eu un arrêt cardiaque. Elle a été réanimée mais est décédée après un second arrêt cardiaque, encore une fois après une période où elle est restée seule avec Allitt.

Allitt avait attaqué treize enfants, quatre fatalement, pendant plus de soixante jours avant de comparaître pour ses crimes. Ce n’est qu’après la mort de Claire Peck que l’équipe médicale a soupçonné le nombre d’arrêts cardiaques dans le pavillon enfants et que la police a été appelée. On a trouvé que Allitt était la seule infirmière travaillant les jours des attaques sur les enfants et qu’elle avait aussi accès aux drogues.

Quatre des victimes de Allitt étaient décédées. Elle a été accusée de tentative de meurtre et de blessures graves en novembre 1991. Le vendredi 28 mai 1993, elle a été déclarée coupable des deux accusations et condamnée à 13 peines à vie – à servir au Rampton Secure Hospital dans le Nottinghamshire.

Le juge de Allitt a recommandé qu’elle serve un terme minimum de 40 ans (un des termes minimums les plus longs jamais suggérés par un juge, une cour ou un homme politique), ce qui la garderait en prison au moins jusqu’en 2032 et l’âge de 64 ans, et même alors elle ne pouvait être relâchée que si elle n’était plus considérée comme un danger pour le public. En août 2006, Allitt a lancé un appel sur la longueur de sa peine. Le 6 décembre 2007, la Grande Cour a jugé que Allitt servira au moins 30 ans en prison, ce qui signifie qu’elle devra attendre au moins 2022 et l’âge de 54 ans jusqu’à ce qu’elle puisse demander la liberté conditionnelle.

Les mobiles de Allitt n’ont jamais été expliqués entièrement. Selon une théorie, Allitt elle-même montrait des symptômes de pathominie, également connue sous le nom de Syndrome de Munchausen. Le Syndrome de Munchausen par procuration, également connu sous le nom de pathominie par procuration pourrait expliquer ses actions. Ce désordre controversé est décrit comme impliquant un motif d’abus dans lequel le malade impute ou falsifie physiquement des maladies à quelqu’un sous ses soins afin d’attirer l’attention.

En 2005, la BBC a dramatisé l’histoire, sous le titre Angel Of Death, dans quoi Charlie Brooks jouait le rôle d’Allitt.

Voir Archives Of Pain [expressions] pour plus d’explications sur le contenu de la chanson.

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :