Classic Rock – octobre 2010 : Les 150 meilleurs premiers albums de tous les temps : Generation Terrorists

Le premier album des Manics est venu de nulle part. CR revient en 1992 pour revisiter une rencontre avec Nicky wire et Richey Edwards

Au début des années 1990, les Manic Street Preachers ont déclaré qu’ils ne feraient qu’un seul album, qu’il se vendrait à 10 millions d’exemplaires et que le groupe se séparerait ensuite, leur ordre du jour complet. Et à la fin, rien ne pourrait s’éloigner le plus de la vérité.

Generation Terrorists, le premier album des Manics, n’a pas été l’énorme succès que le groupe avait prédit : il ne s’est vendu qu’à 250 000 exemplaires. Et 18 plus tard, le groupe est toujours actif, bien qu’amputé de l’un de ses quatre membres fondateurs qui a créé Generation Terrorists et les deux albums qui ont suivi.

Le 1er février 19995, le guitariste et parolier Richey Edwards a disparu de l’Embassy Hotel de Londres pour ne jamais être revu. En novembre 2008, il a officiellement été déclaré mort.

À la suite de la disparition de Edwards, les Manics ont continué en trio : le guitariste/chanteur James Dean Bradfield, le bassiste Nicky Wire et le batteur Sean Moore. Et ils sont devenus l’un des groupes rock britanniques qui aient eu le plus de succès des temps modernes. Le 13 septembre 2010 a vu la sortie du dixième album studio des Manic Street Preachers, Postcards From A Young Man. Il comprend une apparition de Duff McKagan, ancien bassiste des Guns N’Roses, groupe qui a eu une énorme influence sur Generation Terrorists. C’est comme si l’histoire des Manics était revenue au point de départ.

En février 1992, quand Generation Terrorists est sorti, c’était les deux paroliers, Nicky Wire et Richey Edwards, qui ont agi comme les porte-parole du groupe. À l’époque, le franc-parler des Manics avait fait d’eux le groupe que les gens aimaient détester.

“Pas de problème, disait Richey en haussant les épaules. Les gens attendent beaucoup de nous et ils peuvent être un peu antagonistes. C’est James qui en pâtit le plus parce qu’il est le chanteur. Il a fini par monter sur scène torse nu pratiquement tous les soirs à cause parce qu’il y avait tellement de crachats de la part du public”.

Richey admettait librement qu’il était inutile en tant que guitariste. “James a été élevé au Led Zeppelin, a dit Richey, tandis que les choses qui l’impressionnaient quand j’étais jeune, c’était le Clash des débuts, les Pistols et Hanoi Rocks. Il n’y avait pas de talent musical impliqué, il semblait toujours mieux de sauter en l’air et d’essayer d’être beau. C’est sur quoi je me suis toujours concentré, plutôt que d’apprendre réellement à jouer !”

“James, c’est le meilleur guitariste, a expliqué Nicky, alors il fait tout. Comme on se connait depuis l’âge de cinq ans, on se fait confiance – il n’y a pas d’egos dans le groupe. Richey fait les meilleures photos et James les meilleurs solos. On fait toutes les pochettes nous-mêmes et Richey a besoin d’autant de temps pour faire ça que James pour enregistrer les guitares”.

Richey a déclaré que c’était son manque de capacité à la guitare qui a mené les Manics à reprendre la chanson des Guns N’Roses It’s So Easy pour la face B du single de Generation Terrorists, You Love Us. “It’s So Easy est juste une chanson furieuse qui est facile à jouer, a-t-il dit en souriant. James m’a pris en considération”. Mais il n’y avait aucun doute que les Manics étaient unis dans leur amour pour GN’R. Durant l’enregistrement de Generation Terrorists aux studios Black Barn dans le Surrey, le groupe a soudoyé l’ingénieur du son Matt Olliver pour qu’ils les emmènent à Tower Records à Piccadilly à Londres pour acheter Use Your Illusion I & II le jour de leur sortie.

“On est restés toute la nuit à les écouter, se souvenait Nicky. Estranged est le meilleur morceau des deux albums. Les solos de guitare sont si beaux”.

Richey a ajouté : “Quand on était ados, on a eu une dizaine d’années d’ennui avant les Guns N’Roses et Public Enemy ne commencent. Ils y a vraiment de gros inconvénients chez ces deux groupes – l’homophobie, l’anti-Sémitisme, la misogynie, etc. – mais on s’est concentrés sur leurs bons points”.

“C’est bizarre que Axl Rose fasse des choses crétines comme Back Off Bitch, a dit Nicky. Mais les erreurs que ces groupes font n’ont pas d’importance pour nous, parce qu’on a toujours pensé de nous qu’on allait être le groupe parfait”. Nicky ne blaguait pas quand il a dit cela.

Ce que Richey Edwards et Nicky Wire exprimaient – dans cette interview et les paroles de Generation Terrorists – était une intelligence et une portée culturelle bien au-delà de la plupart des groupes de rock.

“On n’a jamais compris des groupes comme Poison et Warrant, soupirait Richey. Dans leurs chansons, ils parlent de descendre Sunset Strip sur une Harley Davidson, de fêtes à la cocaïne, de tas de femmes. On moisissaient dans une chambre au Pays de Galles et ça n’avait pas du tout de sens pour nous. Tigertailz viennent de près de là d’où on vient, et ils voulaient vraiment ce style de vie LA. On n’arrive pas à ressentir une quelconque affinité pour ces aspirations.

C’était typique de la part des Manics qu’ils invitent Traci Lords, star du porno et ex petite amie de Slash, à chanter en duo avec Bradfield sur Little Baby Nothing, l’une des chansons clé de Generation Terrorists. Dans sa voix monotone, les paroles (“Mon esprit est mort, tout le monde m’aime, veut une tranche de moi…”) sont devenues encore plus troublantes.

“On a pensé que Traci serait une bonne idée pour la chanson, a expliqué Richey. On n’a vu aucun de ses films. On ne veut pas. On a juste lu sur elle et comment elle a failli descendre l’industrie pornographique américaine car 30 de ses 42 films ont été réalisés quand elle avait 15 ans. Elle est venue à Londres nous voir jouer, on s’est rencontrés et on a parlé après le concert et on a fait la chanson le lendemain”.

“Traci est juste vraiment sympa, a ajouté Nicky. La chanson parle de cette attitude typique masculine : un homme peut se taper un million de filles et c’est un étalon, mais une femme est rejetée comme une salope”.

En 1992, avec le rock alternative dans l’ascendance, les Manics ont ressenti une affinité non seulement avec GN’R mais avec le groupe qui était l’antithèse des excès de rock star de Axl, Nirvana.

“Avec Nirvana qui a percé, des barrières sont tombés, a dit Richey. On ne parle plus autant de ta coupe de cheveux que de tes chansons. Quand on était ados, on écoutait les mêmes disques que tous les fans de metal hardcore, mais comme on était différents, ils pensaient tous qu’on était branchés par Joy Division”.

Nicky : “On est contents de ça, cependant, parce qu’on veut rivaliser selon nos propres termes. On est différents des autres groupes de rock”.

Un cas soulevé était la pochette de Generation Terrorists. Comme Richey l’a révélé : “La pochette que le label avait suggéré était obscène ! Il ont dit : On a ce concept génial : la scène du Royal Shakespeare Theater avec les rideaux de velours rouge s’ouvrant pour révéler un missile avec Generation Terrorists écrit sur la pointe. J’ai juste dit : Bordel, je vais tout faire moi-même !

L’image de la pochette résultante du torse de Richey avec un crucifix et son tatouage (altéré de “Useless Generation” au titre de l’album) est l’image définitive des Manics. Generation Terrorists a pu ne pas se vendre à 10 millions d’exemplaires, mais c’est l’un des premiers albums classiques du rock et en 1992, il a confirmé les Manic Street Preachers comme le groupe de rock le plus excitant de Grande Bretagne.

Paul Elliott

Traduction – 5 février 2011

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :