Faster

Disponible sur :

  • The Holy Bible [album]
  • The Holy Bible (10th Anniversary Edition) [album]
  • Faster/P.C.P. [single]
  • Forever Delayed [album]
  • Forever Delayed [DVD]
  • National Treasures – The Complete Singles [album]

Paroles de : Nicky Wire/Richey James
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

“I hate purity, I hate goodness
I don’t want virtue to exist anywhere
I want everyone corrupt”

I am an architect, they call me a butcher
I am a pioneer, they call me primitive
I am purity, they call me perverted
Holding you but I only miss these things when they leave

I am idiot drug hive, the virgin, the tattered and the torn
Life is for the cold made warm and they are just lizards
Self-disgust is self-obsession honey and I do as I please
A morality obedient only to the cleansed repented

I am stronger than MensaMiller and Mailer
I spat out Plath and Pinter
I am all the things that you regret
A truth that washes that learnt how to spell

The first time you see yourself naked you cry
Soft skin now acne, foul breath, so broken
He loves me truly this mute solitude I’m draining
I know I believe in nothing but it is my nothing

Sleep can’t hide the thoughts splitting through my mind
Shadows aren’t clean, false mirrors, too many people awake
If you stand up like a nail then you will be knocked down
I’ve been too honest with myself
I should have lied like everybody else

I am stronger than MensaMiller and Mailer
I spat out Plath and Pinter
I am all the things that you regret
A truth that washes that learnt how to spell, learnt to spell

So damn easy to cave in, man kills everything
So damn easy to cave in, man kills everything…

* * *

Jeûne / Rapide

“Je hais la pureté. Je hais la bonté
Je ne voudrais d’aucune vertu nulle part
Je voudrais que tout soient corrompus”

Je suis un architecte, ils me traitent de boucher
Je suis un pionner, ils me traitent de primitif
Je suis la pureté, ils me traitent de pervers
Je te tiens mais ces choses ne me manquent que lorsqu’elles partent

Je suis la ruche de drogues de l’idiot, la vierge, le pauvre en loques
La vie est réchauffée pour ceux qui ont froid et ce ne sont que des lézards
Le dégoût de soi, c’est l’obsession de soi chérie et je fais ce que je veux
Quelqu’un qui obéit à la moralité seulement pour les repentis purifiés

Je suis plus fort que Mensa, Miller et Mailer
J’ai proféré du Plath et du Pinter
Je suis toutes les choses que tu regrettes
Une vérité qui nettoie qui apprend l’orthographe

La première fois que tu te vois nu tu pleures
La peau douce maintenant de l’acné, l’haleine fétide, si brisé
Il m’aime vraiment, cette solitude muette que je canalise
Je sais que je crois en rien, mais c’est mon rien à moi

Le sommeil ne peut cacher les pensées qui me traversent l’esprit
Les ombres ne sont pas nettes, de faux miroirs, trop de gens réveillés
Si tu te tiens debout comme un clou, tu seras abattu
J’ai été trop honnête avec moi-même
J’aurais dû mentir comme tout le monde

Je suis plus fort que Mensa, Miller et Mailer
J’ai proféré du Plath et du Pinter
Je suis toutes les choses que tu regrettes
Une vérité qui nettoie qui apprend l’orthographe

C’est si facile de défoncer, l’homme tue tout
C’est si facile de défoncer, l’homme tue tout…

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :