Sleeper

Ont ouvert pour les Manics en 1994

Sleeper était un groupe de Britpop britannique dans les années 1990 mené par Louise Wener. Le groupe a eu huit singles dans le Top 40 britannique et trois albums dans le Top 10 britannique. Leur musique est également apparue sur la bande originale de Trainspotting.

Jon Stewart a rencontré Louise Wener à l’université de Manchester en 1987 dans un cours de philosophie politique. Ils ont joué dans de nombreux groupes à l’université, puis après avoir été diplômé, ils se sont installés à Londres et ont passé une petite annonce dans le Melody Maker à la recherche de nouveaux membres (“Bassiste et batteur demandés. Influences : les Pixies et la Partridge Family”) ce qui est comment ils ont rencontré Diid Osman et Andy Maclure.

À un moment, le groupe s’appelait Surrender Dorothy, d’après la fumée dans le ciel dans le Magicien d’Oz, mais ils ont dû renoncer à cette idée après avoir découvert que plusieurs autres groupes avec fait la même chose. Ils ont par la suite choisi le nom Sleeper d’après le film de Woody Allen (Woody et les robots en français), et parce que ce mot a différentes significations.

Après s’être installé à Camden et avoir reçu de l’intérêt de maisons de disques, Sleeper a signé sur la filiale de BMG/RCA Indolent Records en 1993 et a sorti trois EP et singles avant leur percée avec Inbetweener.

Certaines parties du clip de Inbetweener parodiaient le jeu sur ITV qui se passait dans un décor d’épicerie Supermarket Sweep et comprenait le présentateur du jeu Dale Winton. Avant la sortie de Inbetweener, Sleeper avait fait la première partie de Blur sur leur tournée pour promouvoir l’album Parklife et ils sont devenus associés au mouvement Britpop par conséquence.

Sleeper a enregistré trois albums studio sur Indolent et BMG/RCA : Smart, The It Girl et Pleased to Meet You.

Smart a été l’un des premiers albums Britpop à entrer dans les charts et est devenu disque d’or après s’est venu à plus de 100 000 exemplaires. Il a été suivi par le disque de platine The It Girl qui est au dire de tous la meilleure heure du groupe et qui incluait What Do I Do Now?, Lie Detector, Sale of the Century et Statuesque comme morceaux définitifs.

Sleeper a enregistré une repris de la chanson de Blondie Atomic, qui a été utilisé dans le film Trainspotting, après que Blondie ait refusé l’utilisation de la version originale. Leur morceau Statuesque apparaît aussi dans le film durant l’une des scènes de bar.

The It Girl, comme le suivant Pleased To Meet You, a été produit par Stephen Street qui était alors célèbres pour ses contributions aux Smiths, Morrissey et Blur et est depuis renommé pour son travail avec Kaiser Chiefs et d’autres.

Louise Wener était, avec Justine Frischmann de Elastica, la plus célèbre star féminine de la Britpop. Elle était même un sex symbol, se plaçant haut dans les sondages “Femme la plus sexy” du Melody Maker et du NME deux années de suite. Wener est beaucoup apparue dans les médias, dont une couverture du NME et une présentation de Top Of The Pops. Sa chanson What Do I Do Now? a été reprise par Elvis Costello en 1997.

Après la séparation du groupe en 1998 après la fin de la Britpop, Wener a mené une carrière de romancière. Elle a sorti son quatrième livre chez Hodder & Stoughton en 2008. Wener apparaît aussi beaucoup en interviews dans le documentaire définitif de John Dower sur la Britpop, Live Forever (2003).

Un greatest hits, avec une tracklisting et une pochette conçues par le groupe eux-mêmes, est sorti sur Sony/BMG en 2007.

Leurs deux premiers albums sont ressortis en versions deluxe le 29 novembre 2010, avec des disques supplémentaires de faces B et de morceaux live.

Le groupe a été l’inspiration de l’expression “Sleeperbloke”, se référant à la disparité entre la chanteuse glamour Wener et les autres membres du groupe fréquemment ignorés (qui avaient tendance à être plus anonymes et à reste au fond). Ce terme péjoratif a été utilisé par les journalistes de la presse musicale et les musiciens, pour se référer à une personne qui n’avait pas beaucoup de charisme au sein d’un groupe ou un individu non remarquable et particulièrement ennuyeux. Les “Sleeperblokes” eux-mêmes étaient apparemment grandement amusés par l’expression, et ont même produit un t-shirt “Sleeperblokes” pour aller avec celui de Louise qui disait “Encore un groupe mené par une fille”, tous deux se vendant bien.

Les vrais Sleeperblokes étaient :

  • Jon Stewart (né Jonathan David Stewart, le 12 septembre 1966, Sheffield) — (guitariste)
  • Diid Osman (né Kenadiid Osman, le 10 avril 1968, Woking) — (bassiste)
  • Andy Maclure (né le 4 juillet 1970, Liverpool) — (batteur)

Après la séparation de Sleeper, Stewart s’est installé à Los Angeles en Californie où il a joué dans le groupe de la côte ouest UFO Bro et a contribué comme guitariste de session à l’album de K.D. Lang Invincible Summer (2000) et l’album de Mel C Reason. Il est maintenant maître de conférence dans l’industrie musicale et l’histoire musicale au Brighton Institute of Modern Music (où il a enseigné à des membres de The Kooks, The Ordinary Boys et Kate Walsh) et est chroniqueur pour Guitarist.

Après avoir quitté Sleeper, Osman a rejoin Dubstar (Food Records). Après cela il est devenu manager signant plusieurs contrats d’enregistrement majeurs dont My Vitriol (Infectious/Epic), Hell Is For Heroes (EMI) et The Glitterati (Atlantic Records). Il Manage aujourd’hui Lucy Styles.

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :