Cast

Ont ouvert pour les Manics en 1996

Cast est un groupe de rock anglais originaire de Liverpool, formé en 1992 par John Power (chant, guitare) et Peter Wilkinson (chœurs, basse) après que Power ait quitté les La’s et que le groupe précédent de Wilkinson, Shack, ait splitté. Après des premières formations avec différents guitaristes et batteurs, Liam “Skin” Tyson (guitare) et Keith O’Neill (batterie) ont rejoint Cast en 1993.

Émergeant du mouvement Britpop du milieu des années 1990, Cast a signé chez Polydor records et leur premier album All Change (1995) est devenu l’album qui s’est le plus vendu du label. Le succès commercial a continué avec les albums Mother Nature Calls (1997) et Magic Hour (1999), cependant le quatrième album du groupe Beetroot (2001) a eu bien moins de succès, ce qui a mené à la séparation du groupe peu après. Cast s’est réuni pour une tournée britannique en novembre 2010.

Noel Gallagher de Oasis a décrit le groupe sur scène comme une “expérience religieuse” et ils ont été étiqueté “les Who des années 1990”. Il a été suggéré que le nom “Cast” a été pris du dernier mot de l’album éponyme des La’s (la chanson Looking Glass se termine par la ligne répétée “The change is cast”), bien que John Power a déclaré dans une interview que c’était une coïncidence.

Malgré n’avoir jamais eu de single ou d’album numéro un, ni remporté de récompenses majeures (bien qu’ils ont été nommés pour le “Meilleur Espoir Britannique” aux BRIT Awards 1996), Cast se sont quand même révélés très populaires au sommet de leur succès, avec All Change s’étant vendu à 600 000 exemplaires et certifié multi-platine.

John Power était auparavant le bassiste, choriste et seul membre constant des La’s avec Lee Mavers. Il a quitté le groupe le 13 décembre 1991 après s’être frustré du nombre grandissant de sessions studio avortées, ayant joué essentiellement les mêmes chansons depuis 1986 et émergeant comme compositeur de son propre droit. Power a plus tard commenté qu’à ce moment, il était plus intéressé par ses propres chansons “que celles de quelqu’un d’autre”.

Ayant passé de la basse à la guitare rythmique alors qu’il résidait à Brucklay House – squat pratiquement décrépit de Mossley Hill, où les graines du label dance légendaire 3 Beat Records ont été semées, Power a commencé à faire des bœufs avec des amis et avec une formation inter-changeante a commencé à former Cast. La première addition au groupe a été l’ancien bassiste de Shack Peter Wilkinson qui avait vu Power jouer en acoustique lors d »un concert gratuit de Liverpool, et que Power avait vu en ville. Des formations embryonnaires du groupe, comprenant plusieurs guitaristes dont Ged Mlley, les anciens membres des La’s Barry Sutton et Cammy et le batteur Russell Brady ont commencé à faire des concerts à la mi-1992 et ont ouvert pour des groupes comme Pele et The Stairs. Power déclarera plus tard qu’il n’avait jamais été heureux de ses formations. Mécontent du groupe et des démos enregistrées avec l’ingénieur du son des Who Bob Pridden, il a séparé le groupe et s’est sorti de son contrat avec Go! Discs à l’été 1993, avec qui il était toujours signé après son départ des La’s et s’est mis à former une nouvelle formation avec Wilkinson.

Le premier nouveau membre à être recruté a été Keith O’Neill qui avait joué auparavant dans The Empty Hours et le groupe de Tommy Scott avant Space The Australians et que Power avait vu jouer dans le groupe local The Windmills, mené par Howie Payne que l’on retrouvera plus tard dans The Stands et puis le guitariste Liam “Skin” Tyson, que Wilkinson connaissait de la fac et qui avait joué auparavant dans Pyramid Dream. Quand on l’a approché pour rejoindre le groupe, Tyson a au début refusé comme il avait vendu tout son matériel musical pour enseigner le canoë-kayak dans un centre de Alston dans le Cumbria. Tyson, qui avait vu l’un des premiers concerts londoniens du groupe et avait commencé que “John a ces chansons, mais pas le groupe”, a rejoint le groupe en novembre 1993 et la nouvelle formation a joué son premier concert à Hell en janvier 1994. En quelques mois, le groupe s’est sécurisé des premières parties de grand profil avec Elvis Costello sur deux tournées britanniques, dont 2 soirs au Royal Albert Hall et Oasis. C’était durant la tournée avec Oasis que le directeur artistique de Polydor, Paul Adam, surpris que le groupe n’était pas été saisi, s’est approché du groupe pour les signer. Le groupe a signé chez Polydor le 13 décembre 1994, 3 ans exactement après que Power ait quitté les La’s.

Le groupe a sorti son premier single, Finetime en juillet 1995, qui est allé directement à la 17ème place. Le suivant, Alright, chanson à l’origine écrite et jouée une poignée de fois toujours dans les La’s sous le titre original de Fly On est devenu le premier tube dans le Top 15 du groupe au Royaume-Uni, pointant à la 13ème place des charts singles.

Le premier album du groupe All Change, sorti en octobre 1995, a été produit par John Leckie qui avait travaillé auparavant avec les Stone Roses et The Verve et avait également travaillé avec Power dans les La’s. L’album est monté comme une flèche à la 7ème place des charts britanniques, atteignant le double platine et est devenu le premier album qui se vend le plus vite de l’histoire du label Polydor, devant The Jimi Hendrix Experience, les Who et les Jam. Deux autres singles ont été extraits de l’album : Sandstorm (8ème place) et Walkaway (9ème place), tous deux tubes du Top 10.

Un single hors album est sorti en octobre 1996 intitulé Flying, qui a atteint la 4ème place des charts singles britanniques, donnant au groupe sa position dans les charts la plus haute au Royaume-Uni en date.

Avec leur second album Mother Nature Calls, sorti en avril 1997, les “chansons plus rock sonnaient maintenant plus vagues et suffisantes à la Stones ou Faces et les morceaux plus maussades inondés d’atmosphère mélancolique”. Le groupe a encore une fois travaillé avec John Leckie. L’album a engendré trois tubes du Top 10 avec Free Me (7ème place), Guiding Star (9ème place), Live the Dream (7ème place) et un tube du Top 20 avec le 4ème single de l’album I’m So Lonely (14ème place), balade écrite durant une période de solitude lugubre dans une chambre d’hôtel japonaise. Power a révélé que le titre de l’album était censé être ironique, parce que la mère nature appelle toujours à cause de la mortalité de l’homme, mais aussi parce qu’il allait aux toilettes au moment où il a trouvé le nom. Bien que le Daily Telegraph a proclamé “Employant les termes spirituels des paroles de Power, Cast pourrait être le groupe taoïste parfait. Ils ne semblent pas essayer. Cast existent tout simplement”, l’album a reçu des critiques largement mitigées dans la presse, Power a plus tard reproché cela au fait qu’il était plus lent à s’approprier que l’instantané All Change et a déclaré que de nombreux critique lui ont plus tard dit que des écoutes répétées avaient changé leurs perceptions de l’album.

Au moment où le groupe a commencé à travailler sur son troisième album, Magic Hour, sorti en mai 1999, le mouvement Britpop chancelait – de nombreux contemporains de Cast, tels que Kula Shaker et les Seahorses, s’étaient séparés, Suede et Mansun subissaient une chute de ventes de disques par rapport aux précédents et leurs collègues de label Shed Seven et Medal avaient été renvoyés par Polydor. Au milieu du climat musical changeant, le groupe a recruté Gil Norton, qui avait précédemment produit les Pixies et le groupe est passé à un son plus lourd fondé sur les riffs. Power a décrit l’album comme du “rock du XXIème siècle” et “Walt Disney faisant Quadrophenia”.

Le premier single de Magic Hour était Beat Mama, avec le groupe utilisant des loops et des samples sur disques pour la première fois pour donner à la chanson un côté plus moderne, Power a décritla chanson comme “un appel à tout le monde, un rythme pour que tout le monde bouge dessus, comme la vieille pub pour Kia-Ora avec le chien et les corbeaux”. La chanson est devenue le dernier tube du Top 10 du groupe, pointant à la 9ème place. Dans des charts désormais inondés de teen pop, l’album est monté à la 6ème place. Un second et dernier single a été extrait de l’album, Magic Hour, qui a stagné à la 28ème place. La vitesse a été perdue à cause du manque de tournée et Power a également plus tard critiqué le choix du single, suggérant que le groupe aurait dû choisir quelque chose de plus rapide. Un troisième single projeté a été rayé après des désaccords entre le groupe et le label. Après la sortie et la promotion courte de l’album, Power a déclaré qu’il croyait que avec trois albums sous le bras de Cast, un chapitre s’était terminé.

Power a commencé à écrire début 2000 l’album suivant, Beetroot, sorti en juillet 2001. Bien qu’ils devaient à la base retravailler avec Leckie, Power a rencontré le producteur et programmateur Tristin Norwell et a été intéressé par travailler avec lui étant donné qu’il était “actuel, fan des sons d’aujourd’hui et quelqu’un avec qui je peux parler sur un acoustique”. Le duo a commencé à travailler sur l’album ensemble pendant 3 mois avant d’aller dans un autre studio, où les autres membres du groupe ont contribué. Le bassiste Peter Wilkinson n’était pas présent pendant une grande partie de l’enregistrement à cause de la naissance de son fils, le guitariste Skin Tyson apparaissait principalement en guitariste rythmique seulement et la plupart des morceaux de batterie était des loops. L’album était fondé largement sur les loops et comprenait une utilisation lourde de cors et de flûtes et s’éloignait délibérément du son à guitare du groupe comme Power a déclaré que le groupe “voulait revenir à quelque chose qui sonnait frais et attrayant” et décrivait les chansons comme plus rythmées et parlait d’un désir de “combiner cette sorte de truc Marley et funkadelic ou Sly and the Family qui m’intéresse autant que Townshend et Lennon”.

Seulement un single a été extrait de l’album, Desert Drought, qui a stagné à la 45ème place des charts. L’album a encore moins bien marché, ne rentrant même pas dans le Top 75, et montant lentement à la 78ème place des charts. Après l’annulation d’une tournée britannique d’automne à cause de “circonstances internes au groupe”, Cast se sont séparés en août 2001 un mois après la sortie de l’album. La presse tabloïde britannique a lancé des rumeurs selon lesquelles le groupe avait été lâché par Polydor et que Power était parti du groupe. Cependant, un porte-parole du groupe à l’époque a nié que le groupe splittait, qu’ils prenaient simplement une pause pour travailler sur des projets solos. John Power a produit une déclaration pour nier des désaccords au sein du groupe et que c’était “juste le début d’un nouveau chapitre musical”, mais admettra plus tard qu’il y avait beaucoup de différences internes dans le groupe à la fin et a admit “Quand Cast s’est séparé, c’était pareil que lorsque les La’s se sont effondrés. On prétend que tout va bien, mais ce n’est pas le cas. J’étais vraiment au plus bas, vraiment déprimé”.

Après la séparation, John Power a sorti un album solo intitulé Happening For Love en 2003 sur Eagle Rock Entertainment et deux autres albums solos plus dans la veine folk acoustique sur son propre label Tanuki Tanuki. Il a tourné régulièrement sous le nom de The John Power Band (qui comprenait Steve Pilgrim des Stands et Jay Lewis et Nick Miniski de la formation 2005 des La’s) tout en jouant des concerts acoustiques solos. En 2005, Power a fait une série de concerts avec les nouvellement reformés La’s. Le groupe n’a pas joué de nouvelles chansons.

Peter Wilkinson, avec le claviériste live du groupe Paul Ellison, a rejoint Echo & The Bunnymen et est apparu sur l’album de 2005 Siberia avant de partir peu après pour rejoindre les reformés Shack. En 2002, il a sorti un album solo sur le label The Viper sous le nom de Aviator avec l’aide de O’Neill, Paul Ellison et l’ancien guitariste des La’s Paul Hemmings. En 2003, Wilkinson et O’Neill ont brièvement rejoint Kealer avec le chanteur-compositeur de Manchester Jason Kelly et se sont ensuite mis à travailler avec l’ancien guitariste de Stairs Carl Cook sur un successeur du premier album d’Aviator début 2004, qui a été sensiblement oublié. Il a alors formé les éphémères DC-10. Wilkinson a aussi enregistré et tourné avec de nombreux autres artistes dont Ian McCulloch et The Hours et plus récemment a commencé à composer de la musique pour des publicités à la télévision.

Keith O’Neill, après des périodes avec Aviator et Kealer, est parti travailler dans l’équipe de management de Deltasonic Records avant de travailler comme tour manager avec des groupes tels que le groupe de Liverpool désormais séparé Dead 60s et les Lostprophets.

Skin a rejoint le groupe de Robert Plant, Strange Sensation début 2002, tournant l’album de Plant, Dreamland, avant d’apparaître sur et de co-écrire son successeur Mighty ReArranger. Il s’est alors mis à travailler sur son projet Men From Mars en 2004, avec à l’origine Wilkinson et O’Neill, avec d’autres membres de Strange Sensation.

Power a entrepris une tournée “Cast Acoustic Show” en juin 2010, où il a joué un set de chansons de Cast avec de nouveaux morceaux écrits durant les années passées pour un potentiel nouvel album de Cast.

Le 22 juin, il a été officiellement annoncé par le NME que le groupe se reformait, avec des projets de travailler sur de nouvelles chansons. Le groupe tournera au Royaume-Uni en novembre et décembre pour marquer le 15ème anniversaire de All Change.

Une édition deluxe de All Change a été annoncée pour le 25 octobre contenant l’album original avec des faces B, des inédits, des démos et des lives.

Le 6 novembre, John Power est apparu dans l’émission télé britannique Soccer AM et a déclaré que Cast commenceraient à travailler sur un nouvel album début 2011, et qu’il sortirait sur le site de Pledgemusic.

Le groupe a joué au festival de l’Île de Wight le 12 juin 2011.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :