Kylie Minogue

A interprété Little Baby Nothing sur scène avec les Manics et devait l’interpréter à l’origine sur Generation Terrorists. James Dean Bradfield et Sean Moore lui ont également composé deux chansons.

Kylie Ann Minogue est une chanteuse et actrice australienne née le 28 mai 1968.

Kylie Minogue a gagné ses premiers galons de célébrité dans le courant des années 1980 grâce à son rôle au sein du soap australien Neighbours, avant de débuter une carrière de chanteuse pop. Selon Warner Music Australia, elle aurait vendu plus de 90 millions de disques à travers le monde. Elle a été récompensée par de nombreux prix (Brit Awards, Grammy Awards).

Après avoir signé un contrat avec les producteurs britanniques Stock, Aitken & Waterman en 1988, elle aligne les succès à travers le monde. Au début des années 1990, elle voit sa popularité décliner, ce qui a mis fin à son association avec Stock, Aitken & Waterman en 1992. Du milieu à la fin des années 1990, elle prend de la distance vis-à-vis de son travail passé et tente de se bâtir une crédibilité en tant qu’artiste indépendante. Si ses projets ont été relativement médiatisés, ses albums ont peiné à attirer un large public, ce qui représente à ce jour sa plus mauvaise passe et ses chiffres de ventes les plus faibles de sa carrière. Sa popularité a repris en 2000 lorsqu’elle s’est orienté vers un son plus pop/dance, aidée par des clips provocateurs et des performances en public à gros budgets.

Kylie Minogue possède une des carrières à succès les plus durables de la musique pop et, en Europe comme en Australie, elle est devenue une des célébrités les plus reconnaissables de sa génération en acquérant même le statut de sex symbol. Elle est d’ailleurs artistiquement la principale “alter-ego” de Madonna.

Kylie Minogue est née à Melbourne en Australie. Elle est la fille d’un comptable, Ron Minogue et d’une danseuse, Carol Jones. Son père est né en Australie mais sa famille est originaire du comté de Clare, en Irlande, tandis que sa mère a émigré de Maesteg au Pays de Galles à Townsville dans le Queensland en 1955 alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Kylie Minogue est l’ainée de trois enfants. Sa sœur Dannii est également une chanteuse et présentatrice de télévision célèbre en Australie et au Royaume-Uni, tandis que son frère Brendan est cadreur en Australie.

Elle alla en cours à la Camberwell High de Melbourne en Australie.

Les carrières des sœurs Minogue ont démarré lorsqu’elles étaient enfants dans une émission de télévision australienne, et à l’âge de onze ans, Kylie a commencé à jouer dans les soaps SkywaysThe Sullivans et The Henderson Kids. Dannii Minogue a acquis une très grande notoriété en tant qu’artiste régulier au sein du programme musical hebdomadaire Young Talent Time, programme dans lequel elle a fait ses premiers pas de chanteuse en 1983. L’ainée est resté dans l’ombre de sa petite sœur jusqu’en 1986, lorsqu’elle obtient un rôle dans le feuilleton Neighbours.

Dans Neighbours, Kylie Minogue interprète le personnage de Charlene Mitchell, une jeune fille plutôt garçon manqué, mécanicienne dans un garage. The Guardian déclarait alors : “Ce qui fait que les gens l’aiment, c’est sa simplicité. Elle tenait le rôle d’une jeune garagiste qui se contentait de ce qu’elle était. Charlene était heureuse de passer sa vie dans les boyaux de voitures graisseuses”. La romance entre elle et Scott Robinson, interprété par Jason Donovan (Kylie devient aussi dans la vraie vie, la petite amie de Jason), se révèle être une véritable mine d’or pour les producteurs de la série. L’apogée de la série se produit en 1987, lors de la diffusion du fameux épisode du mariage entre Scott et Charlene, qui a attiré les téléspectateurs en masse devant leurs téléviseurs.

Sa popularité en Australie s’est démontré lorsqu’elle est devenue la première personne à remporter quatre Logie Awards (équivalent des 7 d’Or) lors de la même cérémonie, remportant le “Gold Logie”, lequel est décerné par le vote du public. Neighbours a commencé à être diffusée au Royaume-Uni en 1986, réalisant de très bons scores d’audimat.

Lors d’un gala de charité en l’honneur d’une équipe de football, en présence du casting complet de Neighbours, Kylie interprète The Loco-Motion, à l’origine interprété par Little Eva en 1964, et décroche un contrat avec le label Mushroom Records en 1987. Commercialisé en single, et renommé The Locomotion, le titre restera sept semaines numéro 1 des ventes en Australie, et devient le titre le plus vendu de la décennie avec plus de 210 000 exemplaires vendus. Kylie et son manager Gary Ashley se rendent à Londres lors d’une pause dans le tournage de Neighbours afin de rencontrer Pete Waterman des studios PWL. Celui-ci avait oublié de dire à ses deux associés Mike Stock et Matt Aitken qu’il s’était rapproché de Mushroom Records pour aider Kylie à percer. Les trois hommes ne connaissaient pas grand chose à son sujet, et oublient même qu’elle venait les voir. Ainsi, alors que Kylie attendait à l’extérieur du studio, ils lui ont écrit I Should Be So Lucky. La chanson s’est positionné numéro 1 au Royaume-Uni et en Australie, et a été un réel succès aux quatre coins du monde. Son premier album, Kylie, une compilation de titres dance couplée à des sonorités pop, atteint la première place des ventes d’albums au Royaume-Uni et est devenu l’album le plus vendu de l’année. Il s’est écoulé à plus de 7 millions à travers le monde, avec principalement de fortes ventes en Europe et en Asie. De plus, il en a été extraits six singles qui ont également été des succès. Aux États-Unis et au Canada, l’album ne s’est pas très bien vendu, aussi elle a réenregistré The Locomotion, ce qui a permis au titre de se classer numéro 3 du Billboard Hot 100 américain et numéro 1 des ventes de singles au Canada. It’s No Secret, commercialisé uniquement aux États-Unis et au Japon, s’est classé lui au mieux à la 37ème place au début de l’année 1989. Vers la fin de l’année 1988, Kylie Minogue a quitté Neighbours pour se consacrer pleinement à sa carrière musicale.

Son duo avec Jason Donovan, intitulé Especially for You a été un énorme succès au Royaume-Uni au début de l’année 1989. Especially for You a aussi été le premier single de Kylie Minogue à s’écouler à plus de 1 million de copies en Grande-Bretagne (le second étant Can’t Get You Out of My Head). Malgré tout, les critiques s’en donnent à cœur joie et tirent à boulets rouges sur ce titre. L’album qui suit, Enjoy Yourself est un succès au Royaume-Uni, en Europe et en Australie. Il s’en extraira de nombreux singles à succès, mais en ce qui concerne le continent nord américain, c’est l’échec. Elle se verra donc remercier par son label américain, Geffen Records. Dans la foulée, elle se lance dans sa première tournée, le Enjoy Yourself Tour, qui passe par le Royaume-Uni, la France, la Belgique et l’Australie, où le The Herald Sun de Melbourne écrira “il est temps d’abandonner ce snobisme et d’affronter la réalité – l’enfant est devenue une star”. Kylie Minogue est alors devenue l’artiste la plus lucrative pour Stock, Aitken et Waterman, mais la critique ayant jugé que cet album n’était qu’une mauvaise copie de son précédent, il a été décidé de repositionner le style musical de Kylie.

Rhythm of Love (1990) présente donc un style de dance plus adulte et plus sophistiqué, et est marqué par les premiers signes de rébellion de Kylie envers son équipe de production et son image de “petite nouvelle”. Déterminée à se conquérir un public plus mature, elle est prend la direction de ses clips, en débutant avec Better the Devil You Know, et se présentant comme une adulte sexuellement épanouie. Sa relation avec le leader de INXS, Michael Hutchence est indéniablement un fait important de ce revirement, celui-ci déclarant même que son passe-temps préféré était de “corrompre Kylie”. Il écrira même le titre Suicide Blonde pour son groupe, en référence à elle.

Les singles extraits de Rhythm of Love se vendent plutôt bien en Europe et en Australie et sont relativement populaires dans les boites de nuit britanniques où Kylie commence à attirer l’attention du public plus adulte qu’elle ciblait. Quand Shocked entre dans le top 10 britannique en 1991, elle devient la première artiste à placer ses treize premiers singles dans le top 10. En mai 1990, Kylie Minogue, âgée alors de 22 ans, interprète sa version réarrangée du titre des Beatles, Help!, devant plus de 25 000 personnes lors du concert en hommage à John Lennon à Liverpool. Yoko Ono et Sean Lennon remercient Kylie de son soutien à la fondation John Lennon Fund, alors que les médias commentent positivement sa performance.

Son contrat comprenait l’enregistrement de trois albums, mais elle se laisse convaincre d’en enregistrer un quatrième. Let’s Get to It (1991) est conçu pour élargir son public en regroupant diverses ballades et chansons dance langoureuses. En dépit de critiques généralement positives, il échoue à entrer dans le top 10 au Royaume-Uni, bien que deux singles se classent dans le top 5 britanniqueIf You Were with Me Now et la reprise du titre Give Me Just a Little More Time.

Son contrat arrivé à son terme, elle décide de ne pas le reconduire. Elle a souvent expliqué s’être sentie étouffée par Stock, Aitken et Waterman, en comparant plus tard cela à son expérience à l’époque où elle jouait dans Neighbours, racontant que tout ce qu’on demandait d’elle était de “apprends ton texte, joue ton texte, pas le temps pour les questions, fais la promo”. Réalisant que ses fans se lassaient de plus en plus de son travail avec Stock, Aitken et Waterman, et qu’elle ne pourra se développer en tant qu’artiste si elle ne rompt pas avec ses producteurs, elle décide alors d’arrêter sa collaboration avec eux. Elle accepte néanmoins d’enregistrer trois titres qui seront inclus dans son album best of, album qui coïncidera avec son départ de sa maison de disques en 1992.

Sa signature chez Deconstruction Records a été très largement décrite dans les médias comme le début d’une nouvelle phase dans sa carrière, mais l’album éponyme Kylie Minogue qui sort en 1994 reçoit des critiques très diverses. Le single Confide in Me se maintient cinq semaines durant à la première place des charts australiens. Les singles suivants, Put Yourself in My Place et Where Is the Feeling? ont quant à eux, classé dans le top 20 anglais.

Le chanteur australien Nick Cave avait en tête l’idée d’une collaboration avec Kylie Minogue depuis qu’il avait entendu le titre Better the Devil You Know, déclarant que cette chanson contenait “des paroles violentes et douloureuses comme rarement sur un titre pop” et que “quand Kylie Minogue chante ces mots, il y a une innocence en elle qui rend cette horrible froideur du texte si impérieuse”.

Where the Wild Roses Grow (1995), est une ballade qui narre un meurtre du point de vue de l’assassin (Nick Cave) mais aussi de sa victime (Kylie Minogue). Le succès de cette chanson a été la démonstration que le talent de Kylie pouvait être reconnu au-delà du champ de la musique pop. En Europe, ce titre reçu un bon accueil, se classant dans le top 10 de nombreux pays, et a été acclamé en Australie où il s’est hissé à la 2ème place, et a remporté un ARIA Award dans la catégorie “Chanson de l’Année” (“Song of the Year”) et un autre dans la catégorie “Meilleure Chanson Pop” (“Best Pop Release”). Elle a interprété avec Nick Cave ce titre lors du Big Day Out, un festival rock estival en Australie, devant un public pas forcément fans de pop, et a été malgré tout très bien reçue. Elle a également accompagné Nick Cave sur quelques dates du rockeur lors de ses concerts en Europe, comme au festival T in the Park en Écosse qui a été sa plus grande expérience en public face à un auditoire qui n’était pas acquis à sa cause. Elle a récité les paroles de I Should Be So Lucky à la manière d’un poème à Londres au Royal Albert Hall lors d’un évènement autour de la poésie, sur les conseils de Nick Cave. Plus tard, elle confiera à son sujet qu’il l’a beaucoup aidée dans son épanouissement artistique. Elle dira à propos de lui : “Il m’a appris à aller plus loin, à explorer de nouvelles choses, tout en ne reniant pas qui je suis et en ne perdant pas au fond de mon cœur ce qui fait que je suis moi. Pour moi, le plus difficile a été de laisser libre cours à l’expression de ce qu’il y a de plus basique en moi, et d’être totalement sincère dans ma musique”.

En 1997, elle entretenait une relation avec un photographe français, Stéphane Sednaoui. Celui-ci la décrivait comme une combinaison entre “une geisha et une super héroïne de manga”. Il a alors commencé à la photographier en minimisant son côté glamour dans le but d’attirer un public plus “rock” et ainsi diversifier son auditoire. Elle s’est inspiré dès lors d’artistes comme Shirley Manson du groupe Garbage, Björk, Tricky, U2 ou encore de musiciens de pop japonaise comme Pizzicato Five et Towa Tei (avec qui elle collaborera plus tard sur les singles GBI : German Bold Italic et Sometime Samurai).

Impossible Princess (nommé ainsi en référence à un recueil de poésie de l’artiste Billy Childish) comprend des collaborations avec des musiciens comme James Dean Bradfield et Sean Moore du groupe Manic Street Preachers, et Minogue a participé à l’écriture de la quasi-totalité des paroles. C’est un album aux sonorités dance, son style n’étant pas du tout représenté par le premier single qui en a été extrait, Some Kind of Bliss (tourné dans le désert de Tabernas), et elle a contredit ceux qui la suspectait de vouloir devenir une artiste de rock indépendant. Elle dit au journal Music Week, “Je tiens à dire aux gens que ce n’est pas un album de rock indépendant. Je ne vais pas me saisir d’une guitare et me mettre à faire du rock”.

Billboard magazine décrit alors l’album comme “étourdissant” et conclut que “c’est une opportunité en or pour une grande maison de disques visionnaire et énergique de le lancer sur le marché américain. Une oreille attentive décèlera une certaine parenté entre Impossible Princess et l’album à succès de MadonnaRay of Light. Au Royaume-UniMusic Week lui décerna une critique négative en écrivant : “Le chant est touchant, mais ce n’est pas suffisant”.

Il devient alors l’album le moins vendu de sa carrière au Royaume-Uni, mais paradoxalement le plus vendu en Australie depuis l’album de ses débuts, les ventes étant boostées par une tournée à succès. En analysant son spectacle, le Times écrit au sujet de son habilité à “masquer ses défauts, sa voix banale par divers effets musicaux et un certain charisme et des chansons très pop par quelques standards”. Un album enregistré en public lors de la tournée, intitulé Intimate and Live a été un réel succès en Australie.

Afin de maintenir sa popularité en Australie, elle se produit lors de nombreux évènements comme au Sydney Gay and Lesbian Mardi Gras (Gay Pride australienne) en 1998, l’inauguration des studios 20th Century Fox à Sydney en 1999, où elle a interprété le tube de Marilyn MonroeDiamonds Are a Girl’s Best Friend, et également lors d’un concert de Noël organisé par les Casques bleus à Dili au Timor Est.

Elle signe avec Parlophone en 1999. La maison de disques lui permet de sortir immédiatement avec des moyens importants le single de sa relance: Spinning Around. Dans le clip, elle porte un short ultra court doré qui est depuis devenu mythique, et elle joue une allumeuse ultra-sexy dans une boîte aux tons modern-disco. On a night Like this connaît aussi un succès planétaire ; Kylie le chante à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sydney en 2000, et a chanté Dancing Queen d’Abba. Cette cérémonie a été le moment où Kylie a chanté devant son public le plus nombreux et moins de 2 semaines plus tard, elle a chanté dans le cadre de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques. D’autres titres de l’album sont très réussis ; Light Years reprend la ligne de basse de I Feel Love de Donna Summer, et Kylie démontre sur ce titre l’étendue de l’émotion qu’elle peut communiquer dans un registre plus aigu que la moyenne. Your Disco needs you (écrit par Robbie Williams) est un point d’honneur pour l’hommage que représente cet album pour le disco. Kylie fait une tournée appelée On A Night Like This Tour en 2001, basée sur les chansons de l’album Light Years.

En 2001, elle connait l’un de ses plus grands succès avec le single Can’t Get You Out of My Head qui nous propose en plus de l’album, deux titres inédits Boy et Rendezvous at Sunset. L’album Fever est un énorme succès planétaire. Il comprend en effet des morceaux très appréciés. Le deuxième single tiré de l’album est In Your Eyes avec son clip très en couleur, qui nous permet de découvrir un titre inédit: Tightrope. Sort ensuite Love at First Sight avec en b-side un excellent remix Can’t Get Blue Monday Out Of My Head qu’elle chantera lors des Brits awards de 2002. Puis est venu Come into my world qui aura droit à un fabuleux remix de Fischerspooner. Suite à ce succès Kylie entame une grande tournée dans le monde entier : KylieFeverTour-2002. Le DVD du concert FeverTour est élu meilleur live de l’année. Elle est très expressive dans ce live, et chante pendant plus de deux heures en changeant de tenue à des vitesses impressionnantes. Les chorégraphies sont très hétéroclites, mais le concert est conçu suivant une ligne directive, qui nous ramène d’un monde futuriste trop mécaniste à des valeurs d’amour simple, en passant par des tableaux issus de la culture populaire: Orange MécaniqueDonna Summer voire Eminem. Le concert a un équilibre impressionnant et comporte des perspectives multiples et très abouties qui permettent à chacun de trouver le moyen de vibrer en accord avec sa voix.

En 2003, elle sort un nouvel album: Body language. Cet album a moins de succès commercial que le précédent même si Slow est le 7ème single numéro un des charts de Kylie. Red blooded Woman et Chocolate sont les titres clés de l’album. L’album est basé sur une personnalisation “kyliesque” de Brigitte Bardot. Pour cela, Kylie change de look par rapport au dernier album Fever. L’aspect artistique de ses clips est vraiment détaillé, le choix des nuances de couleur est appréciable, et Kylie réussi très bien à exprimer la femme ultra-sensuelle autant dans les clips de l’album que sur scène. Quelques temps avant la sortie de l’album, elle offre à ses fans un concert unique pour promouvoir ce nouvel opus, tout en chantant quelques uns de ses tubes. Il sortira un peu plus tard en DVD.

En 2004, elle sort Ultimate Kylie, qui est une compilation de ses plus grands succès réunis sur 2 CD. Elle y inclut deux nouveaux singles I Believe in You, qui nous présente Kylie très sensible (voire fragile) et Giving you up. Par la même occasion, elle sort un DVD de ses clips aussi appelé Ultimate Kylie avec en bonus sa performance aux Brit Awards de la chanson Can’t Get Blue Monday Out of my Head.

En 2005, elle entame une tournée mondiale de ses plus grands succès, un greatest hits tour intitulé Showgirl. Le live est très soigné, dans la veine des revues parisiennes. En mai 2005, elle interrompt brutalement sa tournée au terme de ses dates londoniennes et avant de commencer sa tournée en Australie après la découverte impromptue d’un cancer du sein.

Opérée en urgence en Australie, elle rejoint ensuite la France pour suivre une longue chimiothérapie à l’institut Gustave Roussy de Villejuif.

Après une longue bataille contre sa maladie, elle refait surface en juin 2006 en reprenant le chemin des studios. Elle a par ailleurs annoncé son retour sur scène avec la reprise de sa tournée Showgirl jusqu’alors suspendue à cause de ses problèmes de santé. Cette tournée a été remaniée par son fidèle ami et styliste William Baker : changements de costumes, d’actes et de mise en scène. Dans cette tournée on y retrouve un duo surprise, lors de la seconde soirée à Sydney avec le leader du groupe U2 sur le morceau Kids. Sa sœur Dannii fera de même lors des dates prévus au Royaume-Uni. Un double CD live paraît dans les bacs le 8 janvier 2007, sobrement intitulé Showgirl Homecoming Live. Il entre à la 7ème position en Angleterre. Par ailleurs un livre pour enfants intitulé The Showgirl Princess paraît.

Après un retour triomphal sur scène, elle se lance dans la création d’un parfum nommé Darling négocié avec la très célèbre maison Coty. Lors de sa sortie en Angleterre, cette fragrance arrive numéro un des ventes et reçoit un Glammy en Pologne.

Après la parfumerie, elle est honorée lors de l’exposition de ses tenues au musée Victoria and Albert Museum, celle-ci ayant pour but de retracer les tenues portées lors de sa carrière musicale et télévisuelle.

Elle signe ensuite un contrat avec la célèbre chaîne de magasins H&M pour leur campagne d’été. Le but de cette campagne était de créer un style “bohemian chic” faisant clin d’œil à l’Australie et ses paysages. La campagne H&M Love Kylie a aussi pour but d’aider l’association Wateraid en leur reversant 10% de leur recette. Elle fait par ailleurs l’ouverture du premier magasin à Shangai en donnant un mini concert lors duquel elle interprète ses plus grands succès.

Le 16 juillet 2007, une nouvelle compilation de 2 CD de la période Deconstruction sort. Outre le côté “collection”, cette compilation n’apporte rien de nouveau par rapport aux autres nombreuses compilations déjà sorties.

Son 10ème album studio, intitulé X, sort en novembre 2007. On peut y dénombrer quelques collaborations comme le jeune Calvin Harris découvert par Myspace, le groupe anglais Groove Armada, le DJ Mylo ou encore les new-yorkais Scissor Sisters qui ont déjà signé un titre intitulé White Diamond (chanté lors du Showgirl Homecoming Tour). Malheureusement la polémique a fait rage sur cet album car un certain nombre de démos ont fait leurs apparition sur les sites de peer to peer La presse a tout d’abord dénoncé une nouvelle stratégie marketing qui n’aurait que pour seul intérêt de susciter sa notoriété et celle de son album, ceci ayant été démenti par la maison de disques. De fait, les démos qui circulaient sur le réseau peer to peer ne figurent pas, à sa sortie, sur l’album X.

Le premier extrait de l’album X est le titre 2 Hearts écrit et produit par le groupe Kish Mauve. Il sort en radio le 10 octobre et pour une commercialisation le 12 novembre (le 5 sur les plateformes de téléchargement légaux).

Kylie reçoit à Londres le 28 octobre le prix tant convoité des Music Industry Trusts’ Award pour féliciter ses 20 ans de carrière ainsi que sa capacité à se réinventer au fur et à mesure du temps.

Elle est également la marraine de la saison 7 de la Star Academy conjointement avec Céline Dion. Elle était présente lors de l’émission du vendredi 9 novembre où elle a interprété Can’t Get You out of My Head et I Believe in You avec des candidats, et son nouveau single, 2 Hearts en solo. Elle est venue aussi chanter à celle du vendredi 8 février 2008.

Les deux seconds singles, extraits de l’album X, sont Wow pour l’Australie, le Japon et le Royaume-Uni (sortie le 18 février 2008) et In My Arms pour la France et le reste de l’Europe (sortie le 25 février 2008). Ces titres seront ensuite inversés pour l’exploitation du 3ème single, à savoir In my arms pour l’Australie, le Japon et le Royaume-Uni et Wow pour le reste de l’Europe. Un 4ème single, The One, sortira en Angleterre mais uniquement en version digital.

Kylie était présente aux NRJ Music Awards, le 26 janvier 2008, où elle a interprété In my arms et a reçu un Award d’honneur des mains du chanteur Mika.

Elle a commencé sa tournée Kylie X 2008 Tour au Palais omnisports de Paris-Bercy le 6 mai 2008 et était aussi à Lyon le 1er juin de cette même année. Lors de sa venue à Paris, Christine Albanel, alors ministre de la Culture et de la Communication, lui a remis la médaille de “Chevalier des Arts et des Lettres” le 5 mai 2008. Son goût pour la France y a été honoré (lancement de sa tournée mondiale 2008, costumes de Jean-Paul Gaultier, prises de vue de Pierre et Gilles – Kylie compte un répertoire avec des séquences en français (Je ne sais pas PourquoiYour Disco needs you), a rendu hommage à Brigitte Bardot en 2003, Serge Gainsbourg en 2008, et s’est remise entre les mains des spécialistes français pour son cancer du sein).

En décembre 2008, Kylie Minogue obtient une nomination aux Grammy Awards pour son album X dans la catégorie “Meilleur album Dance/Electronic”. Le DVD Kylie X Tour Live est sorti le 10 juin 2008.

En septembre 2009, Kylie a fait une tournée en Amérique du Nord contenant 11 dates. Elle passa à Oakland, Chigago, Toronto, Las Vegas, Los Angeles et New-York, une grande joie pour ses fans américains. Cette série de concerts a fait l’objet d’une captation, Live in New York, qui est sorti sur les plateformes de téléchargements le 14 décembre 2009.

Elle apparait dans un film indien Blue, en 2009 en interprétant une chanson Chiggy Wiggy et le 8 février 2010, elle participe au projet “Helping Haiti” avec d’autre artistes, chante dans le single Everybody Hurts (une reprise de R.E.M.).

Kylie Minogue sort en juillet 2010 un nouvel album : Aphrodite avec comme premier single All the Lovers. Le second single de cet album sera Get Outta My Way. A la rentrée 2010, le site officiel de la chanteuse annonce une nouvelle tournée européenne “Les Folies 2011”,qui débutera en février 2011 au Danemark. Better Than Today est annoncé comme troisième single.

Sur l’album Rokstarr de Taio Cruz elle co-interpète le titre Higher.

En février 2011, une nouvelle tournée mondiale, intitulée Aphrodite : Les Folies Tour, est lancée dans laquelle elle apparaît en déesse de l’amour.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :