The Everlasting

Disponible sur :

  • This Is My Truth Tell Me Yours [album]
  • The Everlasting [single]
  • Forever Delayed [album]
  • Forever Delayed [DVD]
  • National Treasures – The Complete Singles [album]

Paroles de : Nick Jones
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

The gap that grows between our lives
The gap our parents never had
Stop those thoughts control your mind
Replace the things that you despise
Oh you’re old I hear you say
It doesn’t mean that I don’t care
I don’t believe in it anymore
Pathetic acts for a worthless cause

In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine
In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine

But now unforgiven, the everlasting
Everlasting

The world is full of refugees
They’re just like you and just like me
But as people we have a choice
To end the void with all its force
So don’t forget or don’t pretend
It’s all the same now in the end
It was set in a different life
Destroys my days and haunts my nights

In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine
In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine

But now unforgiven, the everlasting
Everlasting

In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine
In the beginning when we were winning
When our smiles were genuine

But now unforgiven, the everlasting
Everlasting

* * *

L’éternel

Le fossé qui s’agrandit entre nos vies
Le fossé que n’ont jamais eu nos parents
Arrête ces pensées, contrôle ton esprit
Remplace les choses que tu méprises
Oh tu es vieux, je t’entends dire
Cela ne veut pas dire que je m’en fiche
Je n’y crois plus
Des gestes pathétiques pour une cause sans valeur

Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables
Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables

Mais aujourd’hui impardonné, l’éternel
Éternel…

Le monde est rempli de réfugiés
Ils sont tout comme toi et tout comme moi
Mais en tant que personne, nous avons le choix
De refermer le vide de toutes ses forces
Alors n’oublie pas ou ne prétends pas
C’est pareil maintenant à la fin
C’était dans une vie différente
Détruit mes journées et hantent mes nuits

Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables
Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables

Mais aujourd’hui impardonné, l’éternel
Éternel…

Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables
Au début, quand nous gagnions
Quand nos sourires étaient véritables

Mais aujourd’hui impardonné, l’éternel
Éternel…

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :