Let Robeson Sing

Disponible sur :

  • Know Your Enemy [album]
  • Let Robeson Sing [single]
  • Forever Delayed [DVD]
  • National Treasures – The Complete Singles [album]

Paroles de : Nick Jones
Musique de : James Dean Bradfield/Sean Moore

* * *

Where are you now
Broken up or still around
The CIA says you’re a guilty man
Will we see the likes of you again

Can anyone make a difference anymore
Can anyone write a protest song
Pinky lefty revolutionary
Burnt at the stake for

A voice so pure
A vision so clear
I’ve got to learn to live like you
Learn to sing like you

Went to Cuba to meet Castro
Never got past sleepy Moscow
A giant man with a heavenly voice
MK Ultra turned you paranoid

No passport ’til 1958
McCarthy poisoned through with hate
Liberty lost still buried today
Beneath the lie of the USA

Say what you want
Say what you want

A voice so pure
A vision so clear
I’ve got to learn to live like you
Learn to sing like you

“Now let the Freedom Train come zooming down the track
Gleaming in the sunlight for white and black
Not stopping at no stations marked colored nor white
Just stopping in the fields in the broad daylight
Stopping in the country in the wide open air
Where there never was a Jim Crow sign nowhere
And no lilly-white committees, politicians of note
Nor poll tax layer through which colored can’t vote
And there won’t be no kinda color lines
The Freedom Train will be yours
And mine”

A voice so pure
A vision so clear
I’ve got to learn to live like you
Learn to sing like you

Sing it loud, sing it proud
I will be heard, I will be found
Sing it loud, sing it proud
I will be heard, I will be found…

Applaudissements

* * *

Laissez chanter Robeson

Où es-tu aujourd’hui
Effondré ou toujours vivant
La CIA dit que tu es coupable
Te reverrons-nous un jour

Est-ce que quelqu’un peut changer quelque chose
Est-ce que quelqu’un peut écrire une chanson de protestation
Révolutionnaire gauchiste
Brûlé sur le bûcher

Une voix si pure
Une vision si claire
Je dois apprendre à vivre comme toi
Apprendre à chanter comme toi

Est allé à Cuba pour rencontrer Castro
N’est pas allé plus loin que Moscou l’endormie
Géant à la voix céleste
MK Ultra t’a rendu paranoïaque

Pas de passeport jusqu’en 1958
McCarthy empoisonnait tout avec la haine
La liberté perdue toujours enterrée aujourd’hui
Sous le mensonge des États-Unis

Dis ce que tu veux
Dis ce que tu veux

Une voix si pure
Une vision si claire
Je dois apprendre à vivre comme toi
Apprendre à chanter comme toi

“Laissez maintenant rouler le Train de la Liberté à toute vitesse
Resplendissant dans le soleil pour les blancs et les noirs
Ne s’arrêtant pas aux stations marquées Noirs ou Blancs
S’arrêtant simplement dans les champs en plein jour
S’arrêtant dans la campagne en plein air
Où on ne pouvait jamais voir de panneaux de ségrégation
Et aucun comtés réservés aux blancs ou des hommes politiques réputés
Ni aucune couche d’impôts locaux que ne pouvaient valider les noirs
Et il n’y aura plus de lignes de démarcation
Le Train de la Liberté sera à vous
Et à moi”

Une voix si pure
Une vision si claire
Je dois apprendre à vivre comme toi
Apprendre à chanter comme toi

Chante le fort, chante le fièrement
Je serai entendu, je serai trouvé
Chante le fort, chante le fièrement
Je serai entendu, je serai trouvé

Applaudissements

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :