Lifeblood

Nom : Lifeblood
Date de sortie : 1er novembre 2004
Formats : CD et Vinyl
Citation : “Conquer yourself rather than the world” – René Descartes
Morceaux :

  1. 1985
  2. The Love Of Richard Nixon
  3. Empty Souls
  4. A Song For Departure
  5. I Live To Fall Asleep
  6. To Repel Ghosts
  7. Emily
  8. Glasnost
  9. Always/Never
  10. Solitude Sometimes Is
  11. Fragments
  12. Cardiff Afterlife
  13. Antarctic [disponible uniquement sur l’édition japonaise]
  14. The Soulmates [disponible uniquement sur l’édition japonaise]

Lifeblood est le septième album studio des Manics. Enregistré en 2003, il est sorti le 1er novembre sur le label Sony Music UK.

L’album a été accueilli par des chroniques généralement positives de la part des critiques, produisant deux singles, The Love Of Richard Nixon et Empty Souls. L’album a grimpé jusqu’à la 13ème place des charts albums britanniques.


Écriture et enregistrement

Le titre temporaire de l’album était Litany, donnant l’impression que la chanson Litany enregistrée durant les sessions Lifeblood était à l’origine prévue pour l’album. Le morceau, cependant, n’est apparue uniquement qu’en face B du single Empty Souls. L’album comprend une chanson sur Emily Pankhurst, meneuse du mouvement pour le droit de vote pour les femmes britanniques (Emily) mais à part cela, les paroles politiques qui marquaient les œuvres précédentes du groupe ont été remplacées par de la réflexion personnelle sur le passé du groupe (1985) et l’ancien membre Richey Edwards (Cardiff Afterlife).

Lifeblood a été enregistré dans des studios de New York, du Pays de Galles et d’Irlande par Tony Visconti, Tom Elmhirst et leur collaborateur fréquent Greg Haver. Deux morceaux enregistrés – Antarctic et The Soulmates – ne restent disponibles que sur l’édition japonaise de l’album.

L’album est un nouveau départ sur le plan musical, remplaçant les traditionnels murs de guitare du groupe par un jeu plus subtil et mélodique dont l’emphase était mise sur les claviers et les synthétiseurs. Cela a pour conséquence que l’album a été décrit comme pop rock et synthpop, quelque chose que Nicky Wire a décrit comme de la “pop élégiaque” tout au long de l’enregistrement.

Wire a parlé des fantômes qui ont hanté ce disque et a déclaré sur le disque était une rétrospective : “Les thèmes principaux sont la mort, la solitude et les fantômes. Être hanté par l’histoire et être hanté par ton propre passé. Le sommeil, pour moi, c’est magnifique. Je déteste rêver parce que ça ruine dix heures de bonheur suprême. J’ai fait beaucoup de mauvais rêves quand Richey a disparu. Pas d’horribles rêves, mais des choses harcelantes. Jusqu’à ce qu’on écrive Design For Life, c’était six mois de souffrances. Lifeblood ne cherche pas à exorciser le fantôme d’Edwards, cependant, il admet simplement qu’il n’y a pas de réponses”.


Sortie

Lifeblood a été précédé par le single The Love Of Richard Nixon, sorti le 18 octobre 2004. Durant les charts de milieu de semaine, le single était numéro un, mais il a fini à la 2ème place des charts singles britanniques.

Lifeblood est sorti le 1er novembre 2004. Il est entré dans les charts albums britanniques à la 13ème place, vendant 23 9990 exemplaires la première semaine et ne passant que deux semaines dans le Top 75. L’album est devenu argent, mais c’est l’album du groupe qui a le moins bien marché sur le plan commercial. Il s’est actuellement vendu à environ 90 000 exemplaires au Royaume-Uni.

Empty Souls, deuxième et dernier single extrait de l’album, est sorti le 10 janvier 2005. Comme le premier single, il est entré à la deuxième place des charts singles britanniques.


Accueil

L’album a été accueilli par des chroniques généralement positives de la part des critiques, quelque chose qui n’est pas arrivé pour leur album précédent, Know Your Enemy. L’album a actuellement un classement de 66/100 sur le site agrégateur de chroniques Metacritic.

AllMusic a récompensé l’album d’une note moyenne de 3 étoiles sur 5 et a déclaré : “Lifeblood est une écoute plaisante, mais une fois que tu retires les claviers, les guitares jouées de manière sensible et les harmonies de bon goût et qu’on se concentre sur la voix franchement ouverte de Bradfield et les paroles terriblement étudiantes de Wire, il est difficile d’échapper au pathos involontaire qui finit par définir l’album et, probablement, la carrière actuelle du groupe”.

Barry Nicolson du NME a écrit : “Là où Know Your Enemy visait vainement la pertinence, Lifeblood semble satisfait d’exister comme disque rock intellectuel. Dehors les titres de chanson qui étaient des manifestes politiques mi-cuits en eux-mêmes (Freedom Of Speech Won’t Feed My Children quelqu’un ?), entrent les hymnes pop élégiaques (1985) et la présence bienvenue du producteur de Bowie, Tony Visconti, ajoute un lustre glacial à toute l’affaire. En effet, on pourrait avancer que c’est le meilleur album des Manics depuis Everything Must Go”.

Colin Weston de Drowned In Sound a loué l’album, écrivant : “Ce n’est pas du rock, on pourrait même dire que ce n’est pas de l’indé et qu’il irait très bien avec les albums de pop new wave des années 1980 que votre tante a chez elle… et c’est tout simplement excellent ! […] Generation Terrorists peut bien vivre pour toujours dans le cœur des fans, mais Lifeblood peut bien vivre pour toujours comme l’un des meilleurs albums de la carrière du groupe”. John Garrett de PopMatters a écrit “Richey peut bien être mort depuis longtemps, mais il y a toujours du sang chaud qui coule dans les veines des Manics. Ils sont pour de vrai – bien que peut-être pas de la manière dont l’histoire le destinait”.

Une chronique négative venait de Q, nommant l’album “triste et insipide”.

Source : Wikipedia, traduit de l’anglais
Dernière modification : 30 mars 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.