NME (Originals) – 4 août 1991 : Les Rebuts Du Bruit

En déchargeant leur bile délinquante sur tout ce qui bouge, les MANIC STREET PREACHERS projettent d’effacer la monarchie, l’ennui et probablement eux-mêmes au cours d’un voyage éclair vers l’enfer.

“Nous sommes le côté ordure des Mondays croisé avec la surcharge de guitare de Five Thirty/Ride tout en tuant Birdland à coups de politique”.

LISEZ CELA !

Les Manic Street Preachers ont bombardé l’industrie et la presse musicales avec de brillantes lettres déclamatoires qui hachaient menu des citations de Greil Marcus, Marx et William Burroughs. Ils prêchent l’émeute, le socialisme, la haine, le dégoût de soi, la révolution sanglante et le mépris complet du compromis. Ils ont la vingtaine. Ils ont plus d’énergie, de colère et d’intelligence que tous les groupes que je n’ai jamais interviewés.

Ils n’ont qu’une poignée de concerts à leur actif car ils refusent de s’installer dans la routine “anarcho/squat/merde”. Ils sonnent toujours trop comme le Clash mais avant la fin de l’année, ils sortiront des chansons qui égaleront le beau et pur génie bafouillant de leur prose. Alors ils seront le groupe rock le plus important du monde. C’est tout ce que vous avez besoin de savoir maintenant.

“Nous voulons être le plus grand cauchemar rock’n’roll de tous les temps et nous voulons prendre la monarchie et la Chambre des Lords avec nous. Nous ferons tout ce qui est requis et nous vous donnerons les plus grosses ventes de disques posthumes de tous les temps”.

Avez-vous des conseils de “style pop” pour nos lecteurs ?

“Nous avons peint nos chemises d’école à la bombe pour anéantir le lavage de cerveau et l’ennui”.

Très chic ! Qui est la meilleure – Paula Abdul ou Kylie ?

“Nous sommes le rebut qui rappelle la misère aux gens. Quand nous sautons sur scène, ce n’est pas un cliché rock’n’roll mais la géométrie du mépris”.

Aimez-vous l’été de l’amour ?

“Nous avons vu tant d’énergie dans les raves mais aussi trop d’amour”.

C’est si bien de voir des jeunes qui s’amusent et qui se gardent des problèmes…

“Nous ne montrons pas nos blessures, nous les flanquons au nez des gens. Nous sommes les fleurs qui pourrissent au milieu des cours de récréations des riches. Nous sommes des rebuts jeunes et beaux qui en ont ras le bol du monde”.

D’accord. Lisez-vous des bandes dessinées ?

“Tout ce que nous avons toujours voulu, c’est la réalité de l’oubli, être électrocutés vers l’enfer. Il y a plus de haine de soi dans ce groupe qu’on ne peut se rendre compte. Nous nous haïssons totalement”.

Est-ce que vos parents approuvent vos carrières de rock stars ?

“Nous sommes le groupe le plus original du Royaume Uni. En rejetant notre passé, nous essayons de trouver un présent qui a un sens dans ces débris de la vie. Nous sommes le côté guitare de l’affranchissement de la jeunesse des années 1990 mais pour nous la vie, c’est toujours la répétition, l’humiliation, l’ennui…”

Faites-vous votre part pour sauver les dauphins ?

“On ne peut pas danser si on permet à la réalité de manger ses pensées. Tout comme on ne peut pas plonger dans le public sur scène. Nous les repoussons du pied. Vous écoutez ou vous allez vous faire foutre”.

Avez-vous déjà pris un “ecsta” ?

“Tout le monde prend de la drogue parce qu’elle facilite le gouvernement”.

Vous dites “non” à la drogue alors ?

“Anéantir l’aristocratie maintenant tuer tuer tuer. La reine et le drapeau de merde. Nous nous noyons dans une connerie d’ego manufacturé. L’ennui nourrit l’envie de jeter des briques”.

Steven Wells

*Le second single des Manic Street Preachers, le EP quatre titres New Art Riot sort cette semaine chez Damaged Goods.

Traduction – 13 février 2006

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :