I Killed The Zeitgeist (Album)

ikilledthezeitgeist

Nom : I Killed The Zeitgeist
Date de sortie : 25 septembre 2006
Formats : CD, CD édition limitée
Citation : “I’m rather like a travelling salesman. I deal in ideas”Martin Kippenberger
Morceaux :

  1. I Killed The Zeitgeist
  2. Break My Heart Slowly
  3. Withdraw/Retreat
  4. Goodbye Suicide
  5. The Shining Path
  6. Bobby Untitled
  7. You Will Always Be My Home
  8. So Much For The Future
  9. Stab Yr Heart
  10. Kimino Rock
  11. Sehnsucht [instrumentale]
  12. (Nicky Wire’s) Last
  13. Everything FadesOcean Rain [reprise de Echo & The Bunnymen, apparaît uniquement sur l’édition limitée de l’album en digipak trois minutes après la fin de Everything Fades]
  14. Memory Bucket [apparaît uniquement sur l’édition japonaise]
  15. Afterbloom [apparaît uniquement sur l’édition japonaise]

I Killed The Zeitgeist est l’unique album solo du bassiste/parolier des Manics, Nicky Wire. Il est sorti le 25 septembre 2006 sur Red Ink Records.


Contexte

De nombreuses chansons de l’album sont auparavant apparues autre part dans différents formats. I Killed The Zeitgeist est sorti le jour de Noël 2005 sur le site officiel des Manics en tant que téléchargement gratuit tandis que The Shining Path a été sorti exclusivement sur iTunes en téléchargement. De plus, un sampler promotionnel avait été envoyé à la presse et à certaines personnes et il incluait I Killed The Zeitgeist, Goodbye Suicide, Sehnsucht et Everything Fades.


Sortie

Break My Heart Slowly est sorti en single le 18 septembre 2006.

I Killed The Zeitgeist est sorti le 25 septembre 2006 sur le label Red Ink.


Accueil

Stephen Thomas Erlewine de AllMusic a décrit l’album comme “le son d’un outsider qui vieillit doucement et qui se reconnecte avec ses racines rebelles. Et c’est ce qui est vraiment attirant chez I Killed The Zeitgeist : il est brut et inachevé, mais complètement vivant, avec ses ratés aussi intéressants que ses succès, ce qui, naturellement, en fait non seulement un excellent premier album solo mais des morceaux de musique de Wire les plus captivants depuis des années”.

Source : Wikipedia, traduit de l’anglais
Dernière modification : 31 mars 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.