Sehnsucht

Cité dans Sehnsucht

Sehnsucht est un nom allemand traduit par désir, envie ou aspiration, ou dans un sens plus large un genre de “manque intense”. Cependant, Sehsucht est difficile à traduire de manière adéquate et décrit un état émotionnel profond. Sa signification est quelque peu similaire au mot portugais saudade ou ou mot roumain dor. Sehnsucht est un mot composé, ayant pour originaire un désir ou une envie ardente (das Sehnen) et l’addiction (die Sucht). Cependant, ces mots ne résument pas assez la signification complète de leur composition résultante, même si on les considère ensemble.

Sehnsucht représent des pensées et des sentiments à propos de toutes les facettes de la vie qui sont non finies ou imparfaites, jumelés à un désir d’expériences alternatives idéales. On s’est référé à ce nom sous l’expression “envies de toute une vie” ; ou la recherche d’un individu de bonheur tout en gérant la réalité de souhaits non réalisables. De tels sentiments sont habituellement profonds et ont tendance à être accompagnés de sentiments à la fois positifs et négatifs. Cela produit ce qui a été souvent décrit comme un évènement émotionnel ambigu.

Elle est parfois ressentie comme le désir d’un pays lointain, mais pas une terre particulière que nous pouvons identifier. De plus, il y a parfois l’expérience qui suggère que ce pays lointain est très familier et est signe de ce que nous pourrions appeler autrement “maison”. Dans ce sens, c’est un genre de nostalgie, dans le sens original du mot. À d’autres moments, elle pourrait paraître comme le désir d’un quelqu’un voire un quelque chose. Mais la majorité des gens qui en font l’expérience ne sont pas conscients de qui ou de quoi il s’agit, et le désir est d’une telle profondeur et intensité que le sujet peut n’être seulement conscient de l’émotion seule et n’a pas connaissance qu’il y a quelque chose qu’il désire. L’expérience est d’une telle importance que la réalité ordinaire peut sembler pâle en comparaison.

Sehnsucht a pris une signification particulière dans l’œuvre de l’auteur C.S.Lewis. Lewis a décrit la Sehnsucht comme le “désir inconsolable” dans le cœur humain pour “ce que nous ne connaissons pas”. Dans le postface de la troisième édition du Retour du pélerin, il a fournit des exemples de ce qui déclenchait en lui ce désir en particulier :

Ce quelque chose innommable, ce désir qui nous perce comme une rapière à l’odeur du feu de joie, le son de canards sauvages qui volent au dessus de nous, le titre de The Well at the World’s End, les vers d’ouverture de Kubla Khan, les toiles d’araignée du matin à la fin de l’été, ou le bruit des vagues qui descendent.

Comme le concept de Sehnsucht est si important dans l’écriture de Lewis, l’Arizona C.S. Lewis Society a nommé son journal annuel Sehnsucht: The C.S. Lewis Journal.

Le poète allemand Siegfried August Mahlmann a publié un poème intitulé Sehnsucht en 1802.

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :