Echo And The Bunnymen

echoandthebunnymenRepris par Nicky Wire

Echo & The Bunnymen est un groupe de post-punk anglais, formé à Liverpool en 1978. Leur formation originale était constituée du chanteur Ian McCulloch, du guitariste Will Sergeant et du bassiste Les Pattinson, agrémentés d’une boîte à rythmes. En 1980, Pete de Freitas les avait rejoints en tant que batteur, et leur premier album, Crocodiles, a été bien accueilli par la critique et est rentré dans le Top 20 britannique. Leur deuxième album, Heaven Up Here (1981) a encore une fois trouvé les faveurs des critiques et a atteint la dixième places des charts albums britanniques. Le statut de groupe culte a été suivi par le succès mainstream au milieu des années 1980, alors qu’ils ont eu un tube dans le top 10 britannique avec The Cutter, et l’album qui l’accompagnait, Porcupine (1983), a atteint la deuxième place au Royaume Uni. Leur album suivant, Ocean Rain (1984), a continué le succès dans les charts britanniques du groupe, et a depuis été considéré comme leur album repère, engendrant les tubes The Killing Moon, Silver et Seven Seas. Un autre album studio, Echo & The Bunnymen (1987) est sorti après que Ian McCulloch quitte le groupe pour poursuivre une carrière solo en 1988. L’année suivante, de Freitas a été tué dans un accident de moto, et le groupe a réémergé avec une nouvelle formation. Les membres originaux Will Sergeant et Les Pattinson ont été rejoints par Noel Burke au micro, Damon Reece à la batterie et Jake Brockman à la guitare. Cette nouvelle incarnation du groupe a sorti Reverberation en 1989, mais la réaction décevante de la critique et du public qu’il a reçu a culminé avec une séparation complète en 1992.

Après avoir travaillé ensemble sous le nom de Electrafixion, McCulloch, Sergeant et Pattinson ont repris le nom de Echo & The Bunnymen en 1997 et sont revenus avec le tube du Top 10 britannique Nothing Lasts Forever. Un album d’inédits, Evergreen, a été accueilli de manière enthousiaste par les critiques et le groupe a fait un retour à succès dans les salles de concerts. Bien que Pattinson ait quitté le groupe une deuxième fois, McCulloch et Sergeant ont continué à sortir des choses sous le nom de Echo & The Bunnyman, dont les albums What Are You Going To Do With Your Life? (1999), Flowers (2001), Siberia (2005) et The Fountain (2008).

Ian McCulloch a commencé sa carrière en 1977, comme l’un des membres du trio Crucial Three, groupe de chambre qui comprenait également Julian Cope et Pete Wylie. Quand Wylie est parti, McCulloch et Cope ont formé l’éphémère A Shallow Madness avec le batteur Dave Pickett et l’organiste Paul Simpson, durant lequel des chansons telles que Read It In Books, Robert Mitchum, You Think It’s Love et Spacehopper ont été écrites par le duo – bien que Cope ait rendu McCulloch furieux en prenant le crédit seul pour Spacehopper sur son album de 1987 sur Island Records Saint Julian. Quand Cope a renvoyé McCulloch du groupe, A Shallow Madness a changé de nom pour The Teardrop Explodes, et McCulloch s’est joint au guitariste Will Sergeant et le bassiste Les Pattinson pour former Echo & The Bunnymen. Cette première incarnation du groupe comprenait une boîte à rythme, présumée par beaucoup comme s’appeler “Echo”, bien que cela ait été réfuté par le groupe. Dans le livre de 1982 Liverpool Explodes!, Will Sergeant a expliqué l’origine du nom du groupe :

“On avait ce pote qui n’arrêtait pas de suggérer tous ces noms comme The Daz Men ou Glisserol And The Fan Extractors. Echo And The Bunnymen était l’un d’entre eux. Je le trouvais aussi stupide que le reste”.

En novembre 1978, Echo & The Bunnymen ont fait leurs débuts au Eric’s Club de Liverpool, en première partie des Teardrop Explodes.

Le premier single de Echo & The Bunnymen, The Pictures On My Wall, est sorti sur les Zoo Records de Bill Drummond en mai 1979, la face B étant la collaboration McCulloch/Cope Read It In Books (également enregistrée par les Teardrop Explodes approximativement six mois plus tard en face B de leur dernier single sur Zoo Records Treason). McCulloch a par la suite nié que Cope avait été impliqué dans l’écriture de cette chanson à plus d’une occasion.

Au moment de leur premier album, Crocodiles de 1980, la boîte à rythmes avait été remplacée par Pete de Freitas, né à Trinidad. Le premier single, Rescue, est monté à la 62ème place au Royaume Uni et l’album est entré dans le Top 20 à la 17ème place, après un très bon accueil de la critique. Leur album suivant, Heaven Up Here (1981), a été un succès critique et commercial encore plus grand, atteignant le Top 10 britannique à la 10ème place, même si un single extrait de l’album, A Promise, n’a pu atteindre que la 49ème place.

En juin 1982, les Bunnymen ont obtenu leur premier tube britannique d’importance avec The Back Of Love (numéro 19). Il a été suivi au début de l’année 1983 avec leur premier Top 10, le plus FM The Cutter, qui a atteint la 8ème place. L’album parent, Porcupine, a atteint la 2ème place dans les charts albums. Désormais fermement établi comme groupe des charts, d’autres tubes ont suivi avec un single hors album, Never Stop (numéro 15) et The Killing Moon, aperçu du nouvel album avec un chant dramatique de McCulloch, qui est devenu le second single du Top 10 britannique à la 9ème place.

Après une campagne de publicité qui le proclamait “le meilleur album jamais réalisé”, Ocean Rain de 1984 a atteint la 4ème place, et aujourd’hui il est grandement considéré comme le chef d’œuvre du groupe. Les singles extraits, Silver (numéro 30 au Royaume Uni) et Seven Seas (numéro 16 au Royaume Uni) ont consolidé le succès commercial continu de l’album. La même année, McCulloch a eu un tube solo mineur avec sa reprise de September Song.

Au début de l’année 1985, les Bunnymen se sont brouillés avec leur maison de disques Warner Brothers. En conséquence, ils ont tourné en Scandinavie en avril 1985, jouant des reprises de chansons de Television, des Rolling Stones, des Talking Heads et des Doors. Des enregistrements de la tournée ont émergé sur le semi-bootleg On Strike. Malheureusement pour le groupe, Ocean Rain s’est avéré être un album difficile à suivre et ils n’ont pu que réémerger en 1985 avec un single, Bring On The Dacing Horses (numéro 21 au Royaume Uni) et une compilation, Songs To Learn & Sing qui est allé à la 6ème place des charts albums britanniques. Cependant, tout n’était pas rose au pays des Bunnymen, et Pete de Freitas a quitté le groupe. Le prochain album studio (éponyme) a été enregistré avec l’ex batteur de Haircut 100, Mark Fox, mais quand de Freitas est revenu en 1986, il a été largement re-enregistré. Finalement sorti au milieu de l’année 1987, le disque s’est bien vendu (numéro 4 au Royaume Uni) et a été un peu tube américain, leur seul LP a s’est vendu de manière significative là-bas.

Aux États-Unis, les chansons les plus connus du groupe étaient The Killing Moon (extrait de Ocean Rain) et Lips Like Sugar (extrait de Echo & The Bunnymen), même si Bring On The Dancing Horses est bien connue sur la bande originale du film de John Hughes, Rose Bonbon.

McCulloch quitte le groupe en 1988 et de Freitas est tué dans un accident de moto au milieu de l’année 1989. Après que l’ancien chanteur de Colenso Parade, Oscar, ait refusé l’offre de reprendre la place de McCulloch, Pattinson et Sergeant ont recruté l’ancien chanteur de St Vitus Dance Noel Burke et le batteur Damon Reece. Le cléviériste Jake Brockman (membre sur scène du groupe pendant des années auparavant, et contributeur à l’album de 1987) a été promu membre à part entière, et le quintette a enregistré Reverberation en 1990. Il n’a pas généré beaucoup d’excitation parmi les fans et les critiques et le groupe a été abandonné en 1992. McCulloch, pendant ce temps, avait continué sa carrière solo, avec les albums Candleland en 1989 et Mysterio en 1992.

En 1994, McCulloch et Sergeant ont commencé à retravailler ensemble sous le nom de Electrafixion ; en 1997, Pattinson a rejoint le duo, signifiant que les trois membres survivant de la formation originale des Bunnymen retravaillaient désormais ensemble. Plutôt que de continuer sous le nom d’Electrafixion, le trio a ressuscité le nom de Echo & The Bunnymen et a sorti l’album Evergreen (1997) qui a atteint le Top 10 britannique.

Immédiatement avant la sortie du prochain album du groupe, What Are You Going To Do With Your Life? (1999), Les Pattinson quitte le groupe pour s’occuper de sa mère. McCulloch et Sergeant ont continué à tourner et à enregistrer sous le nom de Echo & The Bunnymen, tournant de manière répétée et sortant les albums Flowers (2001) et Siberia (2005). La formation de tournée actuelle du groupe comprend McCulloch et Sergeant avec Stephen Brennan (basse), Gordy Goudie (guitare), Nicholas Kilroe (batterie) et Ceri James (claviers).

En 2002, le groupe a reçu le Q Inspiration Award. Cette récompense est pour avoir inspirer “de nouvelles générations de musiciens, de chansons et d’amoureux de musique en général”. On dit que le groupe était les dignes gagnants puisqu’ils ont fait beaucoup pour promouvoir la scène musicale du Mersey. Dans une interview plus tard pour le magazine Magnet, McCulloch a dit “qu’il valide tout ce qu’on a essayé d’atteindre – de la musique cool intemporelle. Ce n’est pas une récompense d’inspiration qui affecte le passé, elle affecte la musique actuelle”.

Le 11 septembre 2006, Echo & The Bunnymen ont sorti une version mise à jour de leur compilation de 1985 Songs To Learn And Sing. Désormais rebaptisée More Songs To Learn And Sing, cette nouvelle compilation a été sortie en deux versions, un CD de 17 morceaux et une version 20 morceaux avec un DVD présentant les 8 clips de leur carrière.

En mars 2007, les Bunnymen ont annoncé qu’ils avaient resigné chez leur maison de disques originale, Warner, et qu’ils travaillaient également sur un nouvel album. On dit aussi que le groupe projette un DVD live, intitulé Dancing Horses qui contiendrait également des interviews avec le groupe. Il est sorti en mai 2007, sur Snapper/SPV.

Le 11 janvier 2008, Ian McCulloch a été interviewé sur BBC Breakfast au début de Liverpool 08. On lui a demandé quand il y aurait de nouvelles chansons des Bunnymen et il a révélé qu’un nouvel album coïnciderait avec leur concert au Royal Albert Hall en septembre. Il a aussi dit que l’album était “le meilleur qu’on ait fait, à part Ocean Rain”.

Dans une interview du 20 avril 2008 dans le Sunday MailIan McCulloch a annoncé que le titre du prochain album de Echo & The Bunnymen avec les producteurs John McLaughlin et Simon Perry serait The Fountain, il devait sortir à l’origine en 2008 mais est finalement sorti le 12 octobre 2009. Le premier single de l’album, Think I Need It Too, est sorti le 28 septembre 2009.

Le 1er septembre 2009, l’ancien claviériste Jake Brockman est décédé sur l’Île de Man quand sa moto a heurté une ambulance. Brockman avait joué des claviers pour le groupe durant les années 1980.

En décembre 2010, Echo & The Bunnymen ont tourné en jouant dans leur intégrité leurs deux premiers albums Crocodiles et Heaven Up Here.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :