Send Away The Tigers (Album)

sendawaythetigers

Nom : Send Away The Tigers
Date de sortie : 7 mai 2007
Citation : “When a man is young, he is usually a revolutionary of some kind. So here I am, speaking of my revolution” – Wyndham Lewis [mal écrit “Wyndam Lewis”]
Morceaux :

  1. Send Away The Tigers
  2. Underdogs
  3. Your Love Alone Is Not Enough [Avec Nina Persson]
  4. Indian Summer
  5. The Second Great Depression
  6. Rendition
  7. Autumnsong
  8. I’m Just A Patsy
  9. Imperial Bodybags
  10. WinterloversWorking Class Hero, reprise de John Lennon, est également incluse en morceau caché après Winterlovers sur les éditions standards de l’album.
  11. Working Class Hero [séparé sur l’édition japonaise de l’album]
  12. Love Letter To The Future [morceau bonus sur l’édition japonaise de l’album]
  13. Morning Comrades [morceau bonus sur l’édition japonaise de l’album]
  14. Send Away The Tigers (acoustique) [morceau bonus sur l’édition japonaise de l’album]
sendawaythetigers10.jpg

Nom : Send Away The Tigers (10 Year Collector’s Edition)
Date de sortie : 12 mai 2017
Citations : “When a man is young, he is usually a revolutionary of some kind. So here I am, speaking of my revolution” – Wyndham Lewis
“We don’t take photographs with our cameras we take them with our hearts, we take them with our minds” – Arnold Newman
Morceaux :

CD1 / 33 tours – Album remasterisé & démos

  1. Send Away The Tigers
  2. Welcome to the Dead Zone
  3. Your Love Alone Is Not Enough [Avec Nina Persson]
  4. Indian Summer
  5. The Second Great Depression
  6. Rendition
  7. Autumnsong
  8. I’m Just A Patsy
  9. Imperial Bodybags
  10. Winterlovers
  11. Working Class Hero
  12. Send Away The Tigers (Démo, Studios Faster)
  13. Underdogs (Démo, Studios Faster)
  14. Your Love Alone Is Not Enough (Démo, Jangle années 1960, Studios Faster)
  15. Indian Summer (Démo acoustique maison sur cassette)
  16. The Second Great Depression (Démo, Studios Faster)
  17. Rendition (Démo acoustique maison sur cassette)
  18. Autumnsong (Démo, Studios Faster)
  19. I’m Just A Patsy (Démo acoustique maison sur cassette)
  20. Imperial Bodybags (Démo, Studios Faster)
  21. Winterlovers (Démo, Studios Faster)

CD2 – Faces B & Raretés

  1. Leviathan
  2. Umbrella [Reprise de Rihanna]
  3. Ghost Of Christmas
  4. Boxes And Lists
  5. Love Letter To The Future
  6. Little Girl Lost
  7. Fearless Punk Ballad
  8. Your Love Alone Is Not Enough (Acoustique solo de Nina)
  9. Red Sleeping Beauty [Reprise de McCarthy]
  10. The Long Goodbye
  11. Morning Comrades
  12. 1404
  13. The Vorticists [Instrumentale]
  14. Autumnsong (Version acoustique)
  15. Anorexic Rodin
  16. Heyday Of The Blood
  17. Foggy Eyes [Reprise de Beat Happening]
  18. Lady Lazarus
  19. You Know It’s Going To Hurt [Instrumentale]

DVD
Live à Glastonbury – 24.06.2007

  • You Love US
  • Motorcycle Emptiness
  • You Stole The Sun From My Heart
  • Faster
  • Your Love Alone Is Not Enough [avec Nina Persson]
  • Everything Must Go
  • From Despair To Where
  • Autumnsong
  • Ocean Spray
  • If You Tolerate This Your Children Will Be Next
  • La Tristesse Durera (Scream To A Sigh)
  • Imperial Bodybags
  • Motown Junk
  • A Design For Life

Bonus

  • Your Love Alone Is Not Enough [Clip]
  • Making Of Your Love Alone Is Not Enough
  • Autumnsong [Clip]
  • Autumnsong [Clip alternatif]
  • Indian Summer [Clip]
  • Track by track

Répétitions, Cardiff 2007

  • Indian Summer
  • Underdogs
  • Motorcycle Emptiness
  • Die In The Summertime
  • Sleepflower

Répétitions

  • 1985
  • Roses In The Hospital
  • She Is Suffering

Send Away The Tigers est le huitième album studio des Manics, sorti le 7 mai 2007 sur le label Columbia. Il a atteint la 2ème place des charts albums britanniques. L’album devait arriver au sommet des charts, mais à la fin de la semaine, 690 exemplaires séparaient les Manics des Arctic Monkeys de la 1ère place.


Contexte

L’album est baptisé d’après une expression que le comique anglais Tony Hancock disait pour se référer “au combat contre ses démons internes en se soûlant”. L’album est considéré par beaucoup comme un retour au son plus tranchant de leurs œuvres précédentes, étant décrit comme un album de hard rock par AllMusic et Sputnikmusic, ainsi que glam rock par Uncut et Reno Gazettz-Journal. Le groupe l’a lui-même décrit comme un mélange de Generation Terrorists et de Everything Must Go. L’album a été mixé par Chris Lord-Alge, frère de Tom qui a produit le mix américain de The Holy Bible.

La pochette de l’album comprend une citation de Wyndham Lewis (ici mal écrit comme “Wyndam Lewis”) : “When a man is young, he is usually a revolutionary of some kind. So here I am, speaking of my revolution”. I’m Just A Patsy est une citation directe de Lee Harvey Oswald – qui est mentionné dans la chanson – à propos de son démenti public du meurtre du président américain John F. Kennedy.

Nina Persson des Cardigans prête sa voix sur Your Love Alone Is Not Enough, premier single tiré de l’album. La chanson Rendition concerne l’extraordinary rendition, qui a été décrit comme un système mondial de violations des droits de l’homme. La chanson est en partie inspirée par le film oscarisé de 1982, Porté disparu, avec Jack Lemmon.

Les photos utilisées sur la pochette et dans le livret sont tirées du livre de photographie Monika Monster Future First Woman On Mars par Valerie Philips. Les mannequins sont une étudiante polono-américaine nommée Monika Monster et sa cousine Kate.

En septembre 2008, le groupe a intégré trois chansons sur leur site web, à savoir Donkeys (Acoustique), Untitled Instrumental et Motown Junk (The Johnny Boy Anniversary Mix).


Sortie

La chanson Underdogs a été rendue disponible en téléchargement gratuit et 45 tours une face en édition limitée le 19 mars 2007 comme un “merci” aux fans qui ont soutenu les Manics aux fils des années. La chanson a été dévoilée dans l’émission de Phill Jupitus sur BBC 6 Music le jour de la Saint David (1er mars 2007).

L’album est sorti le 7 mai 2007, et est entré à la 2ème place des charts albums britanniques, il s’est vendu à 38 769 exemplaires durant sa première semaine, l’album a été certifié or (100 000 exemplaires vendus) durant la semaine 30 de 2007. En Irlande, l’album a grimpé à la 4ème place, certifié or dans ce pays également. Il a atteint le Top 10 en Finlande et en Europe, l’album a atteint la 9ème place des charts européens.

Le premier single de l’album, Your Love Alone Is Not Enough, comprenait Nina Persson des Cardigans et est entré à la 26ème place des charts singles britanniques, atteignant son apogée la deuxième semaine, où il a atteint la 2ème place. Autumnsong était le deuxième single et il a réussi à grimper à la 10ème place, par contre, le dernier single de l’album, Indian Summer, n’a atteint que la 22ème place, en faisant le premier single des Manics à ne pas entrer dans le Top 20 depuis She Is Suffering en 1994.

Le groupe a sorti une édition spéciale du disque le 12 mai 2017. Cette édition comprenait l’album remasterisé ainsi que des faces B et des raretés sur deux disques, plus un DVD qui comprend la performance du groupe à Glastonbury en 2007, des répétitions, l’album morceau par morceau et les clips.


Accueil

Considéré comme un retour en forme pour les ManicsSend Away The Tigers est sorti avec des chroniques généralement positives de la part des critiques. Sur Metacritic, qui donne une note normalisée sur 100 aux chroniques de critiques mainstream, l’album a reçu un score moyen de 69 sur 100, ce qui indique “des chroniques généralement favorables”, fondé sur 13 chroniques.

Le magazine Q a donné à l’album 4 étoiles sur 5, décrivant Send Away The Tigers comme un disque rock “retour aux sources” et le nommant “tardif” : “Send Away The Tigers reconcentre le trio, leur permettant de transférer leur complot original et de faire un gros classique rock”. La publication a cité le single Autumnsong comme son meilleur moment, tandis que Your Love Alone Is Not Enough a remporté le meilleur morceau aux Q Awards de 2007. Le NME a donné à l’album 8 sur 10, le nommant la meilleure sortie du groupe depuis Everything Must Go en 1996, et la “régénération cathartique dont le groupe avait vraiment besoin afin de retrouver sa pertinence”. Talia Kraines, écrivant pour BBC Online, était d’accord et a nommé Send Away The Tigers un “excellent disque de pop”.

Parmi les commentaires moins positifs, The Guardian et The Observer ont tous les deux donné trois étoiles à l’album, avec ce dernier décrivant Send Away The Tigers comme une “resucée piétonne d’anciennes gloires”. Alex Denney est allé plus loin dans une chronique négative pour Drowned In Sound, décrivant l’album comme un “chant du cygne gonflé” qui était en partie “embarrassant”, avec le groupe “faisant de la figuration”. AllMusic n’était pas d’accord, avec Stephen Thomas Erlewine décrivant sa durée relativement courte et concise comme une “progression bienvenue de la part d’un groupe qui, il y a seulement quelques albums, semblait enlisé dans la routine sans issue”.


Récompenses

Rétrospectivement, le NME a cité le disque comme quand le groupe “a redécouvert sa raison d’être et inauguré sa troisième grande phase” avec les succès critiques Journal For Plague Lovers et Postcards From A Young Man. Le bassiste Nicky Wire demeure attaché à l’album, disant de la période qui a précédé Send Away The Tigers : “On n’avait pas l’impression d’être un groupe juste avant ça. On était au bord du vide et extraire ça de nous nous a fait retomber amoureux de la musique”.

L’album a permis au groupe de remporter les récompenses suivantes de la part des critiques :

  • NME “Godlike Genius Award” lors des Shockwaves NME Awards de 2008.
  • L’album s’est placé à la 16ème marche des 50 meilleurs albums de 2007 du magazine Q.
  • Uncut a fait de Send Away the Tigers le 43ème meilleur album de 2007.

Le disque a aussi été réévalué par Drowned In Sound en 2008, avec Ben Patashnik décrivant Send Away The Tigers comme “bien meilleur qu’on n’ait le droit d’espérer, il voit les Manics adopter à nouveau leur statut des stades en écrivant une collection de chansons rock dynamiques et entraînantes qui semblaient taillées sur mesure pour les festivals d’été. Il dépasse largement les deux précédents albums, non pas simplement parce qu’on dirait qu’ils s’amusent à nouveau, mais parce qu’ils n’essaient pas d’ignorer leur passé”.

Source : Wikipedia, traduit de l’anglais
Dernière modification : 4 avril 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.