Lazarus

lazarus(Lazare)
Mentionné dans Lady Lazarus

Lazare est un personnage de l’origine du christianisme, apparaissant dans le Nouveau Testament et les légendes orientales et occidentales du début de l’histoire chrétienne.

Selon l’Évangile de Jean, Lazare était un ami de Jésus, frère de Marthe et de Marie de Béthanie. C’est lui que le Christ aurait ressuscité, le faisant sortir de son tombeau. On peut lire ce passage dans l’Évangile de Jean, au chapitre 11.

La légende veut qu’après la mort du Christ, il se soit embarqué vers la Provence en compagnie de ses sœurs Marthe et Marie de Béthanie ainsi que plusieurs autres personnes, et qu’il ait été le premier évêque de Marseille.

Au Moyen Âge on en a fait le patron des lépreux, le confondant avec le personnage de la parabole rapportée par Luc.

Les reliques que l’on vénère à la Cathédrale Saint-Lazare d’Autun ne sont peut-être pas celles du Lazare biblique, mais seraient celles d‘un évêque de Marseille du Vème siècle qui a participé à l’évangélisation de la Provence et qui a été décapité sous le règne de Domitien, en l’an 94.

Une autre tradition rapporte qu’après la Pentecôte, Lazare, ressuscité, s’est joint aux apôtres et est venu à Chypre pour faire œuvre d’évangélisation. Saint Pierre l’aurait investi premier évêque de Kition et il aurait vécu encore dix-huit années après sa résurrection, avant de mourir comme tout un chacun.

Le fait est que son tombeau est toujours vénéré à Larnaka, ville qui est le siège de l’évêché actuel de Kition. Au VIIème siècle, les habitants ont dû fuir leur ville dévastée et s’installer non loin de là, à l’Ouest de la lagune salée. La nouvelle ville a été appelée Kition, comme l’antique cité. Seul le tombeau de Lazare était resté sur l’ancien site qui a été appelé “Larnax”, la relique, ou en grec moderne “Larnaka”, les reliques. La ville a gardé ce nom dû à la relique de Lazare lorsque les habitants ont réintégré le site originel de leur cité et Kition n’est qu’un village, doté cependant d’une des très rares mosaïques byzantines qui nous soient restées d’avant les destructions iconoclastes.

L’empereur Léon VI le Sage (886-912) avait une grande vénération pour saint Lazare. Il a fait édifier à Constantinople une église à son nom et y a placé le corps du saint qu’il avait ordonné d’aller chercher à Larnaka. C’est probablement là que la relique a été prise en 1204 pour être transportée en Occident.

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :