“I can’t be anymore than I say”

albarn(“Je ne peux être plus que je ne le dis”)
Damon Albarn – Setlist de la tournée Send Away The Tigers
Extrait de la chanson Kingdom Of Doom de The Good, The Bad And The Queen

Damon Albarn (né le 23 mars 1968 à Leytonstone à Londres) est un chanteur-compositeur anglais qui est devenu célèbre en tant que chanteur du groupe rock Blur. Bien que Blur n’est pas séparé, Albarn a récemment été plus actif en tant que membre de Gorillaz et du projet The Good, The Bad And The Queen.

Albarn a d’abord vécu à Leytonstone avec ses parents Hazel et Keith et sa sœur Jessica. Il a décrit une éducation très libérale et hippy. À Leytonstone, Albarn est allé à la George Tomlinson Primary School. À 10 ans, sa famille a déménagé à Aldham en Essex à cause des besoins de la carrière de professeur de son père. Albarn est alors allé à la Stanway Comprehensive School. Il y a rencontré le futur guitariste de Blur, Graham Coxon, et a découvert qu’ils aimaient des groupes similaires, tels que les Jam, les Kinks et Human League.

Après la fin du lycée, Albarn s’est installé à Londres pour aller à l’école d’art dramatique East 15, perdant le contact avec Coxon. Il a conclu après un an qu’il était un acteur terrible (bien qu’il tournera dans le film Face en 1997) et s’est mis à écrire et à jouer de la musique. Certaines chansons qu’il a écrites à ses tout débuts sont plus tard devenues des chansons de Blur, telles que Birthday sur leur premier album, Leisure.

En 1988, Albarn s’est inscrit au Goldsmiths College à New Cross, Londres, Angleterre ; il a choisi un cursus à mi-temps pour, selon lui, “aller simplement sur le campus”. Là-bas, il a rencontré une fois de plus Coxon. Après avoir enregistré de nombreuses démos ensemble, les deux ont formé Circus, et à cette époque, Coxon a présenté Albarn à Alex James. Avec l’arrivée de Dave Rowntree, le groupe a commencé à jouer sous le nom de Seymour. Rapidement, le groupe a été signé chez Food Records et a change son nom en Blur.

Albarn et Blur ont gagné le succès commercial et critique grâce à Parklife en 1994, et Albarn est devenu l’une des étoiles du mouvement Britpop. Cependant, leur succès tenait en partie à une querelle très célèbre avec un autre groupe Britpop, Oasis. Bien qu’aux BRIT Awards 1995, Albarn avait annoncé qu’il pensait que leur récompense pour Meilleur Groupe devait être partagée avec Oasis, en 1996, les relations s’étaient dégradées. Les styles différents des groupes, Oasis étant grumeleux, ouvriers et du Nord, et Blur étant art-rock, bourgeois et du Sud, couplés avec leur proéminence au sein du mouvement Britpop, ont mené les médias britanniques à se saisir de la soi-disant rivalité entre les groupes, et Albarn, avec Alex James, ont échangé des insultes avec Noel et Liam Gallagher d’Oasis via la presse. Noel Gallagher a courtisé avec la controverse, racontant à l’Observer qu’il souhaitait que Albarn et Alex James “chopent le sida et crèvent”.

La rivalité a culminé avec la “Bataille de la Britpop” qui a vu Blur décaler la date de sortie de leur single Country House pour qu’elle coïncide avec la sortie de Roll With It d’Oasis. Cela a déclenché une frénésie médiatique, avec Albarn interviewé au journal de la BBC.

Gallagher maintient que la rivalité a été conçue par le magazine NME et l’entourage des membres de Blur comme stratagème pour élever leurs profils respectifs au profit du succès d’Oasis et depuis ce moment, il n’a eu aucun respect pour aucune partie. Cependant, Albarn a suggéré que les racines de la querelle étaient bien plus personnelles. Albarn refuse désormais de parler de la querelle, pensant que tout l’affaire – y compris ses propres actions – était embarrassante.

En 2006, Blur avait sorti sept albums, dont cinq numéro un au Royaume Uni et tous sont entrés dans le top 15. Albarn a écrit les paroles de quasiment toutes les chansons sorties par le groupe depuis sa formation. Il a publiquement déclaré qu’il attendait le retour de Graham Coxon, qui a quitté le groupe avant la sortie de Think Tank, pour produire plus de matériel de Blur ; cependant, Coxon a refusé de revenir, et Albarn a déclaré en septembre 2005 qu’il jouera de la guitare sur le prochain album de Blur. Albarn a cité : “Si Coxon ne revient pas, alors je jouerais de la guitare mais ce sera des chansons punk rapides. Pourquoi ne pas choisir un autre guitariste ? Parce qu’il n’y en pas de meilleur que Coxon”.

Albarn a formé le groupe de rock virtuel Gorillaz avec le créateur de Tank Girl, Jamie Hewlett en 1998. Avec une composition décidément ambiguë, le groupe a sorti deux albums studios en date. Leur musique comporte des contributions de Dan The Automator, Danger Mouse, Simon Tong (qui a également joué de la guitare sur scène avec Blur et dans le projet d’Albarn, The Good, The Bad And The Queen), Miho Hatori, Sweetie Irie, De La Soul, Bootie Brown, MF Doom, Redman, Tina Weymouth, Roots Manuva, Neneh Cherry, Rosie Wilson, D12, Martina Topley-Bird, Dennis Hopper, Ike Turner, Shaun Ryder et Del tha Funkee Homosapien entre autres.

Gorillaz et Demon Days ont bien marché à la fois aux États-Unis et au Royaume Uni, ainsi que leurs tubes respectifs, Clint Eastwood, Feel Good Inc., 19-2000, DARE, Dirty Harry et Kids With Guns/El Mañana.

Albarn a sorti Mali Music en 2002. Comme le nom le suggère, les sessions d’enregistrement de l’album ont été faites au Mali, voyage qu’il a fait pour soutenir Oxfam en 2000. Il a également visité le Nigéria pour enregistrer de la musique avec le batteur africain Tony Allen. Albarn dit qu’il aimerait produire un album de Blur à Bagdad comme il “aime le style de musique irakien”.

Il a également sorti Democrazy en 2003, compilation de démos qu’il a enregistrées dans des chambres d’hôtel sur la partie américaine de la tournée de Blur pour Think Tank.

Albarn est également apparu sur d’autres œuvres sans rapport les unes aux autres. Sa chanson Closet Romantic est apparue sur la bande originale de Trainspotting avec une des premières chansons de Blur, Sing. Le disque de Fatboy Slim en 2004, Palookaville comprenait la voix d’Albarn sur la chanson Put It Back Together. Albarn a fourni la voix d’introduction et des chœurs sur la chanson Time Keeps On Slipping sur l’album concept rap Deltron 3030, et apparaît sur le morceau Lovage (Love That Lovage, Baby) pour l’album de Lovage, Music To Make Love To Your Old Lady By. Les deux albums étaient produits par Dan The Automator, qui a également produit le premier album de Gorillaz. Albarn a également composé la bande originale avec Michael Nyman du film de 1999, Vorace, avec Guy Pearce et Robert Carlyle. Elle est décrite comme “un mélange sinistre d’orchestrations symphoniques et de ragtime sourd” qui allait bien avec les thèmes cannibales du film. En 2000, il a composé la majeure partie de la comédie policière Ordinary Decent Criminal.

En mai 2006, le NME a rapporté qu’Albarn travaillait avec Danger Mouse sur son premier album solo, provisoirement intitulé The Good, The Bad And The Queen. Cependant, en juillet 2006, le NME a rapporté que ces plans avaient été changés pour la formation d’un nouveau groupe nommé The Good, The Bad And The Queen. Ceci s’est avéré inexact, étant donné qu’Albarn et d’autres membres du groupe ont indiqué que The Good, The Bad And The Queen est le nom de l’album et non du groupe (qui restera sans nom).

L’album a été élu Meilleur Album au Mojo Awards de 2007 le 18 juin.

Le groupe est composé d’Albarn, de l’ancien bassiste du Clash, Paul Simonon, du guitariste de The Verve/Blur/Gorillaz, Simon Tong, et du batteur Tony Allen du groupe de Fela Kuti, Africa 70.

Le premier single du groupe, Herculean, est sorti à la fin du mois d’octobre 2006, et a culminé à la 22ème place des charts singles britanniques. Un second single, Kingdom Of Doom, et le premier album du groupe sont alors sortis en janvier 2007. Ce single a un peu mieux réussi que Herculean, culminant à la 20ème place, tandis que l’album a culminé à la 2ème place des charts albums britanniques et est devenu disque d’or durant sa première semaine d’exploitation au Royaume Uni. Green Fields est sorti en troisième single de l’album en avril 2007, manquant de peu le Top 50.

Pour leur première œuvre majeure ensemble depuis Gorillaz, Damon Albarn et Jamie Hewlett, avec le metteur en scène chinois de théâtre et d’opéra acclamé Chen Shi-zheng, ont adapté l’ancienne légende chinoise le Voyage en occident sous le titre Monkey: Journey To The West, qui a fait sa première mondiale en ouverture du Manchester International Festival de 2007 le 28 juin de la même année au Palace Theatre de Manchester. Albarn a écrit la musique, Hewlett a conçu les décors et les costumes. Cet opéra a été représenté à Paris, au Théâtre du Châtelet du 26 septembre au 13 octobre 2007.

L’opéra était la seconde collaboration d’Albarn et de Hewlett avec le Manchester International Festival. En novembre 2005, ils ont mis en scène les toutes premières performances live de Demon Days Live avec la majeure partie des artistes qui avaient joué sur l’album à succès Demon Days, en événement de lancement du festival.

Albarn a eu une longue relation avec la chanteuse d’Elastica, Justine Frischmann. Son engagement avec elle a profondément influencé son écriture au sein de Blur à la fin des années 1990. On dit que Beetlebum, le morceau d’ouverture et single placé en haut des charts de Blur, parle de l’héroïnomanie de Frischmann. 13, le sixième album de Blur, présente de forts sous-entendus provoqués par leur rupture. Il vit désormais à Bayswater à Londres avec l’artiste Suzi Winstanley et leur fille Missy, née en 1999. Cependant, Albarn et Frischmann sont restés bons amis.

Albarn est ouvertement anti-guerre et a critiqué les guerres des États-Unis en Afghanistan et en Irak. En 2002, il a pris des pleines pages de publicité dans le NME défiant le besoin de la guerre, avec Robert Del Naja de Massive Attack, pour lesquelles ils ont payé de leurs poches. Albarn a contribué des chœurs sur une chanson de 100th Window de Massive Attack, sorti l’année suivante.

En 2005, Albarn, entre autres, a critiqué le concert du Live 8 à Londres à cause du manque d’artistes noirs dans sa programmation ; par conséquent, Ms Dynamite, Snoop Dogg et Youssou N’Dour ont été rajoutés. Albarn a dit qu’il ne voulait pas y participer parce qu’il pensait qu’il était trop “exclusif” et motivé par l’appât du gain.

Dans les années 1990, il a passé une grande partie de son temps à Reykjavik et pendant un moment, il faisait en quelque sorte partie du mobilier au Kaffibarinn, un bar/café dans lequel il avait des parts. Il possède aujourd’hui une maison à Grafarvogur, en banlieue de Reykjavik. Il a composé la bande originale du film islandais de 2000, 101 Reykjavik.

C’est un fan absolu de l’équipe de football de Chelsea.

POUR ALLER PLUS LOIN :

  • Traduczic avec mes traductions d’article sur Blur et les projets individuels de ses membres
Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :