“Last cigarettes all you can get – turning your orbit around”

tweedy(“Les dernières cigarettes, c’est tout ce qui peut faire tourner ton orbite”)
Jeff Tweedy – Setlist de la tournée Send Away The Tigers
Extrait de la chanson Jesus, Etc.

Jeffrey Scott Tweedy (né le 25 août 1967 à Belleville dans Illinois aux États-Unis) est un compositeur, musicien et poète américain, leader du groupe Wilco. Tweedy a rejoint le groupe rockabilly The Plebs avec son ami de lycée Jay Farrar au début des années 1980, mais les intérêts musicaux de Tweedy ont causé le départ d’un des frères Farrar. The Plebs ont changé de nom pour The Primitives en 1984, puis pour Uncle Tupelo. Uncle Tupelo ont rassemblé assez de soutien pour obtenir un contrat et tourner dans le pays. Après avoir sortir quatre albums, des conflits entre Tweedy et Farrar ont causé la séparation du groupe en 1994.

En 1994, Tweedy a formé Wilco avec John Stirratt, Max Johnston et Ken Coomer. Wilco ont sorti six albums et a eu du succès commercial avec leurs albums Yankee Hotel Foxtrot, A Ghost Is Born et Sky Blue Sky. Le groupe a également sorti deux albums en collaboration avec Billy Bragg et un avec The Minus 5. Jeff Tweedy a reçu deux Grammy Awards, dont un pour le meilleur album alternatif pour A Ghost Is Born. Tweedy a aussi participé dans de nombreux groupes parallèles dont Golden Smog et Loose Fur, a sorti un livre de poèmes, et a sorti un DVD de performances solos. Il est à l’origine influencé par le punk et la country, mais a récemment reflété des thèmes plus expérimentaux dans sa musique.

Tweedy souffre de migraines depuis son enfance. Le traitement contre les migraines l’a mené à une dépendance aux analgésiques, pour laquelle il a été en cure de désintoxication avec succès en 2004. Tweedy a également été ouvert sur le fait qu’il souffre de dépression et de crises de panique.

Jeff Tweedy est né à Belleville dans l’Illinois le 25 août 1967, quatrième enfant de Bob et Jo Ann Tweedy. Bob Tweedy était cheminot pour Alton & Southern Railroad à East St. Louis tandis que Jo Ann concevait des cuisines. Jo Ann a acheté à Tweedy sa première guitare à l’âge de six ans, bien qu’il n’en a pas sérieusement joué avant ses huit ans. En 1981, à quatorze ans, Tweedy est devenu ami de Jay Farrar lors d’un cours d’anglais à Bellewille Twonship High School West. Tous les membres de la famille de Farrar aimait jouer de la musique, ainsi il avait déjà connaissance du rock’n’roll. À cette époque, Tweedy était fan des Ramones et de country tandis que Farrar aimait les Sex Pistols.

Farrar était dans un groupe nommé The Plebes avec ses frères Wade et Dade, que Tweedy a rejoint afin qu’ils puissent s’inscrire à un concours bataille de groupes. Tweedy a écarté The Plebes du rockabilly qu’ils jouaient, ce qui a causé le départ de Dade Farrar. Le groupe s’est renommé The Primitives en 1984, tirant leur nom d’une chanson du groupe garage The Groupies. Wade Farrar chantait et jouait de l’harmonica, Jay Farrar jouait de la guitare, Tweedy jouait de la basse et Mike Heidorn jouait de la batterie. À la fin de l’année 1986, le groupe a décidé de changer de nom pour Uncle Tupelo, parce qu’un groupe britannique utilisait également le nom “The Primitives”.

À la demande de ses parents, Jeff Tweedy s’est inscrit à plusieurs universités, mais les a toutes quitées afin de se concentrer sur Uncle Tupelo. Il a rencontré Tony Margherita en travaillant comme caissier de Euclid Records à St. Louis. Après que Margherita ait vu le groupe jouer en acoustique en 1988, il a décidé de devenir le manager du groupe. Le groupe a commencé à jouer régulièrement au club Cicero’s près de l’université de Washington avec d’autres groupes de styles similaires. Uncle Tupelo a enregistré une démo de dix morceaux intitulé Not Forever, Just For Now en 1989, s’attirant l’attention de Giant/Rockville Records. Le label indépendant a signé le groupe, et le premier album de Uncle Tupelo, No Depression, est sorti l’année suivante. Le titre phare, joué à l’origine par la Carter Family, est devenu fortement associé à la scène country alternative, et est devenu le nom d’un influent périodique country alternatif.

Durant les périodes où Uncle Tupelo ne tournait pas, Tweedy et Farrar jouaient sous le nom de Coffee Creek, groupe de reprises éphémère avec Brian Henneman de The Bottle Rockets et Mark Ortmann. À cette époque, Tweedy a commencé à développer des problèmes d’abus d’alcool, menant à des tensions entre Tweedy et Farrar. Alors qu’il n’avait jamais refusé de faire un concert, Tweedy a été forcé de laisser sa place à Henneman lors de certaines représentations. Tweedy a arrêté de boire entièrement après avoir rencontré sa future femme Sue Miller, bien qu’il ait remplacé l’alcool par la marijuana. Après avoir sorti Still Feel Gone, le groupe s’est lié d’amitié avec Peter Buck de R.E.M., qui a produit leur troisième album March 16-20, 1992 gratuitement. Uncle Tupelo a quitté le label Rockville en faveur de Sire Records (Warner) plus tard en 1992 parce que Rockville refusait de payer les royalties des albums au groupe. Après la signature, Max Johnston et John Stirratt ont rejoint le groupe tandis que Mike Heidorn a été remplacé par Bill Belzer qui a plus tard été remplacé par Ken Coomer. Le quintette a enregistré Anodyne, qui s’est vendu à plus de 150 000 d’exemplaires et qui est rentré à la 18ème place des charts Billboard Heatseekers, mais qui a été le dernier album qu’Uncle Tupelo ait sorti.

En janvier 1994, Farrar a appelé Tony Margherita pour lui dire que le groupe se séparait, disant qu’il ne s’amusait plus au sein du groupe et ne s’entendait plus avec Tweedy. Tweedy était enragé que Farrar décide de dissoudre le groupe sans lui en parler, et cela a mené à une série d’échanges verbaux durs. Farrar et Tweedy ont accepté de faire une dernière tournée d’Uncle Tupelo, mais les concerts ont été gâchés par les deux ne participant pas aux chansons de chacun. Le groupe a décidé de jouer The Long Cut de Tweedy sur le Late Night With Conan O’Brien, ce qui a séparé de plus en plus Farrar et Tweedy. Farrar a commencé à assembler un nouveau groupe nommé Son Volt avec Mike Heidorn, le bassiste de Joe Henry, Jim Boquist et son frère Dave Boquist. En même temps, Jeff Tweedy a formé Wilco avec Stirratt, Johnston et Coomer.

Wilco a été signé chez Reprise Records (Warner) et a commencé à enregistrer A.M. presqu’aussitôt qu’ils se sont formés. Après l’enregistrement, Tweedy a été présenté à Jay Bennett, qui a alors rejoint le groupe. Également à cette époque, Tweedy a arrêté de fumer de la marijuana après une expérience particulièrement mauvaise avec des brownies au cannabis, mais il ne serait pas dissuadé pour autant. A.M. n’a pas eu autant de succès commercial que le premier album de Son Volt, n’atteignant que la 27ème place des charts Heatseekers tandis que le premier album de Son Volt, Trace, est entré dans le Billboard 200. Dan Murphy de Soul Asylum a invité Tweedy à le rejoindre dans un supergroupe nommé Golden Smog avec Gary Louris et Marc Perlman des Jayhawks, Kraig Johnson de Run Westy Run et Noah Levy des Honeydogs. Sous le pseudonyme de Scott Summit, Tweedy a sorti Down By The Old Mainstream avec Golden Smog en 1996.

Tweedy et Wilco ont commencé à explorer de nouveaux styles et à casser le style des enregistrements précédents sur le séminal et tentaculaire double album Being There en 1996. Tweedy n’avait pas écrit de musique pour beaucoup de chansons à l’avance, et a accueilli des sons inattendus dans l’enregistrement. Wilco ont enregistré dix-neuf chansons pour le double CD, et voulaient que le label le sorte au prix d’un. Being There a été un succès commercial, se vendant à 300 000 exemplaires et montant dans le première moitié du Billboard 200. Reprise Records ont investi 100 000$ dans le single Outta Mind (Outtasite), mais il n’a pas beaucoup été joué à la radio. En tournée, Tweedy a commencé à passer du temps à lire des livres de William H. Gass, Henry Miller et John Fante. Tandis qu’il lisait leurs livres, Tweedy a décidé de placer plus d’emphase sur l’écriture. Des représentants de la direction artistique de Reprise voulaient un single radio extrait de Summerteeth, et Wilco ont accepté à contre-cœur de retravailler Can’t Stand It. Le single a été un tube du Top 5 des radios alternatives, mais n’a pas réussi à passer à de plus grands publics.

Avant la sortie de Summerteeth, la fille de la regrettée légende folk Woody Guthrie a contacté le chanteur folk rock Billy Bragg, qui, à son tour, a contacté Tweedy à propos de l’enregistrement d’un album de chansons inédites de Woody Guthrie. Tweedy était indifférent à l’idée d’enregistrer les chansons de Guthrie, mais l’enthousiasme de Jay Bennett pour l’idée a convaincu Tweedy d’impliquer le groupe dans le projet. En conséquence des sentiments de Tweedy pour la nature politique de certaines paroles, Bragg a enregistré les chansons principalement politiques tandis que Wilco ont enregistré les chansons plus neutres. Presque toutes les chansons qui apparaissaient sur Mermaid Avenue et Mermaid Avenue Vol. II ont été enregistrée sur une période de six jours en décembre 1997. Le premier Mermaid Avenue et un second album de Golden Smog (Weird Tales) sont sortis en 1998, Summerteeth est sorti au début de l’année 1999, et Mermaid Avenue Vol. II en 2000. Tweedy a été nommé pour la première fois aux Grammy pour le meilleur album folk contemporain en 1999.

Jeff Tweedy a été invité à jouer au Noise Pop Festival de Chicago, et on lui a dit qu’il pouvait collaborer avec un musicien de son choix. Tweedy a choisi Jim O’Rourke basé sur sa fascination pour l’album Bad Timing de O’Rourke. O’Rourke a proposé d’amener le batteur Glenn Kotche au festival, et le trio a formé un projet parallèle nommé Loose Fur. Les autres membres de Wilco avaient écrit des chansons pour Yankee Hotel Foxtrot, mais Tweedy n’était pas satisfait d’elles parce qu’il croyait que les chansons ne sonnaient pas comme celles qu’ils avaient jouées avec Loose Fur. Tweedy est devenu tellement fan du jeu de Kotche qu’il a décidé de virer Ken Coomer du groupe en faveur de Kotche. Tweedy avaient une forte idée de la manière dont les chansons devaient être séquencées, ce qui contrastaient avec l’intérêt de Jay Bennett sur les chansons elles-mêmes. Comme Bennett mixait l’album, cela a mené à une série de confrontations sur la manière dont l’album devrait sonner entre les chansons. Tweedy a demandé à O’Rourke de remixé plusieurs chansons qui avaient été mixées par Bennett, ce qui a causé des tensions au sein du groupe. L’album a été fini en juin 2001, et Tweedy a insisté sur le fait que c’était sa forme finale. Tweedy a également renvoyé Jay Bennett à cette époque, croyant que Wilco ne devait avoir qu’un membre proéminent.

La société mère de Reprise Records, Time Warner, a fusionné avec America Online en 2001, et on a demandé à la maison de disques de réduire les coûts. Howie Klein, PDG de Reprise Records, considérait Wilco comme l’un des groupes clés du label, mais AOL Time Warner lui a offert un rachat lucratif. Le représentant de la direction artistique Mio Vukovic a été chargé de Wilco et il croyait que l’album n’était pas commercialement viable. Vukovic a appelé le manager Tony Margherita et lui a dit que Reprise n’était pas intéressé par sortir l’album, point de vue partagé par le directeur artistique, David Kahne.

Yankee Hotel Foxtrot devait à l’origine sortir sur Reprise le 11 septembre 2001 avant le départ du groupe de Reprise. Sept jours plus tard, Tweedy a décider qu’il diffuserait Yankee Hotel Foxtrot en entier sur le site officiel de Wilco. Plus de trente maisons de disques ont proposé de sortir Yankee Hotel Foxtrot après que le départ de Reprise ait été officialisé. L’une des ces trente était l’affiliée des Warner Brothers Nonesuch Records, qui a signé Wilco en novembre 2001. AOL Time Warner a payé Wilco pour faire l’album sur Reprise, leur ont donné le disque gratuitement, et l’ont rapporté sur le label Nonesuch. L’album est sorti le 23 avril 2002 sous une importante acclamation des critiques. L’album est devenu le plus grand tube de la carrière de Jeff Tweedy et a été certifié or.

Scott McCaughey a contacté Tweedy à propos de l’enregistrement d’un album commun pour une sortie de The Minus 5. Ils avaient prévu de se rencontrer le 11 septembre 2001, mais n’ont pas voulu entrer en studio après les attaques terroristes. La nuit, McCaughey et Tweedy ont décidé d’enregistrer des chansons pour se calmer. Quelques autres morceaux ont plus tard été rajoutés à l’album avec le reste de Wilco, et il est sorti sous le nom de Down With Wilco en 2003.

En novembre 2003, Wilco a commencé à enregistrer un cinquième album studio. À la différences des précédents albums, toutes les chansons ont été à l’origine jouées en studio et plus tard adaptées aux concerts. Wilco ont sorti A Ghost Is Born le 22 juin 2004, et il a atteint le Top 10 du Billboard 200. L’album a reçu le Grammy du meilleur album alternatif et du meilleur enregistrement en 2005. Quelques semaines avant la sortie de l’album, Tweedy a sorti un livre de 43 poèmes intitulé Adult Head sur Zoo Press. L’année suivante, le groupe a sorti leur premier album live, un double album intitulé Kicking Television: Live In Chicago, enregistré au Vic Theater. Wilco a enregistré douze morceaux pour un sixième album studio intitulé Skye Blue Sky, qui est sorti le 15 mai 2007. Sky Blue Sky est entré à la quatrième place du Billboard 200, la meilleure entrée du groupe. Il s’est vendu à plus de 87 000 exemplaires.

Jeff Tweedy a fait plusieurs tournées solos, durant lesquelles il joue habituellement de la musique acoustique. Le 24 octobre 2006, Nonesuch Records a sorti Sunken Treasure: Live In The Pacific Northwest, DVD live de Tweedy. Le disque inclut des performances et des conversations rassemblées sur cinq soirs sur la tournée acoustique solo de Tweedy de février 2006, avec des images des concerts au Moorte Theater de Seattle, à la Crystal Ballroom de Portland, au McDonald Theatre d’Eugene, à la Humboldt State Univeristy de Arcata et au Filmore de San Francisco. Le DVD a été réalisé par Christoph Green et Brendan Canty de Fugazi, les créateurs de la série de documentaire Burn To Shine.

Le style musical de Jeff Tweedy s’est diversifié tout au long de sa carrière musicale. Le style vocal de Tweedy est considéré comme nasale, émotionnel et rauque, et a été comparé à celui de Neil Young. Sa première exposition à la musique a été par les disques phonographiques que ses frères et sœurs ont laissés en allant à la fac, et il aimait en particulier l’album blanc des Beatles. Tweedy lisait souvent des magazines tels que Rolling Stone, et a commencé à acheter des albums punks comme London Calling du Clash et Wild Gift de X. Les foules de Belleville ne répondaient pas bien au punk, alors tandis que Tweedy était membre des Primitives, ils jouaient des reprises de chansons country à des vitesses plus rapides. Quand Uncle Tupelo s’est formé, le groupe a commencé à composer ses propres chansons influencées par Jason & The Scorchers et les Minutemen. Le premier album de Wilco partageait de nombreuses similitudes musicales avec les quatre albums précédents de Uncle Tupelo, mais sur Being There, Tweedy a commencé à introduire des thèmes plus expérimentaux dans sa musique. Il déclare qu’il voulait se rebeller contre la croyance circulée par le magazine No Depression que Wilco était principalement un groupe country. L’un des albums les plus influents de Tweedy était Bad Timing de Jim O’Rourke, qui a contribué à l’inspiration de Yankee Hotel Foxtrot et A Ghost Is Born.

Jeff Tweedy a été sujet aux migraines chroniques toute sa vie, le forçant à manquer quarante jours d’école une année. Ces migraines chroniques ont mené Tweedy à être dépendent des analgésiques. Tandis qu’il tentait de réguler son utilisation des analgésiques, il n’a jamais été capable d’arrêter d’en prendre pendant plus de cinq semaines. Tweedy attribue cela en comorbidité avec sa dépression et ses crises d’angoisse. En 2004, il est entré dans une clinique pour soigner son addiction aux analgésiques. Tweedy arrête de fumer l’année d’après ; John Stirrat a déclaré qu’après cela, les relations au sein du groupe se sont améliorées.

Jeff Tweedy est marié à l’ancien agent Sue Miller. Tweedy l’a rencontrée quand il essayait de faire jouer Uncle Tupelo au Cubby Bear, où Miller travaillait. Miller a ouvert un club à Chicago nommé le Lounge Ax en 1989, et a engagé Uncle Tupelo pour 16 concerts sur 4 ans. Miller et Tweedy ont commencé à sortir ensemble en 1991 et se sont mariés le 9 août 1995. Les Tweedy ont deux enfants, Spencer Tweedy est né le 16 décembre 1995 et son frère cadet, Sam Tweedy, est né le 22 décembre 1999. Spencer est le batteur du groupe rock pré-adolescent The Blisters depuis décembre 2003. Spencer a également récemment formé un nouveau groupe nommé Tully Monster avec ses amis Hayden Holbert et Henry Mosher.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :