“I haven’t forgotten what it was like to be a kid; especially a misunderstood one”

meadows(“Je n’ai pas oublié ce qu’était être un enfant ; surtout un incompris”)
Shane Meadows – Setlist de la tournée Send Away The Tigers

Shane Meadows (né le 26 décembre 1972) est un réalisateur, scénariste et acteur occasionnel anglais, originaise d’Uttoxeter dans le Staffordshire, en Angleterre. Il est considéré comme l’une des étoiles montantes du cinéma britannique.

Shane Meadows a arrêté l’école avant son brevet parce qu’il était plus intéressé à voler avec ses amis que d’aller à l’école. Il a commencé à Uttoxeter à faire des court-métrages avec ses amis et sa famille mais ne pouvait montrer ces films à personne parce qu’il n’y avait pas de festivals de film dans sa région. Ses amis en ont lancé un dans leur cinéma local qui est devenu populaire dans leur ville. Sa célébrité a commencé quand un repéreur de talent l’a trouvé et l’a pris comme réalisateur amateur. La vaste majorité de ses films se situent dans les Midlands. Ils rappellent le réalisme de cinéastes comme Ken Loach et Mike Leigh, avec un côté post-moderne. Il a un style de direction relâché, encourageant les acteurs à improviser afin de créer un meilleur sens de la réalité.

Une grande partie du contenu de ses films sont semi-autobiographiques et basés sur ses expériences à Uttoxeter. Twenty Four Seven a été inspiré par sa jeunesse, à la fois dans un club de boxe, et également dans un club de football local. Malgré de grosses pertes, l’entraîneur du club n’a jamais perdu confiance en eux. A Room For Romeo Brass a également été inspiré par sa jeunesse. Après que son meilleur ami, voisin (et plus tard partenaire d’écriture) Paul Fraser ait eu un très grave accident qui l’a cloué au lit pendant deux ans, Meadows a traîné avec une partie des personnages les plus indésirables de la ville. Dead Man’s Shoes est fondé sur le côté le moins plaisant de sa jeunesse à Uttoxeter. Il a été inspiré par un proche qui a été brutalisé, a développé un problème de drogue et puis s’est suicidé. Il a dit : “Je n’arrivais pas à croire ça, dix ans plus tard, la ville l’avait complètement oublié – c’était comme s’il n’avait jamais existé. J’étais rempli de colère contre les gens qui l’avaient brutalisé et qui lui avaient donné de la drogue, et de désespoir envers ce que les drogues avaient fait à cette petite communauté”.

Cinq des films de Meadows ont été passés lors du Flourish Festival l’année dernière (18-22 juin 2007 au Cinebowl), tenu chaque année à Uttoxeter, pour marquer la sortie de This Is England.

Meadows a grandi dans le quartier Westlands Road de Uttoxeter dans l’East Staffordshore. On rapporte de manière incorrecte qu’il a grandi dans un quartier difficile, alors que la réalité est très différente. Westlands Road est une rue seule qui était à l’origine des HLM. C’est une rue suburbaine plaisante en périphérie de la ville, qui est accolée à des champs d’herbe onduleux. Son père était conducteur de poids lourds et sa mère travaillait dans un fish and chip. Il est allé à la Picknalls First School, la Old Fields Hall Middle School et la Thomas Alleyne’s High School. Le weekend, il vendait des fruits et des légumes sur le marché de Uttoxeter. Son amour pour le cinéma a été stimulé par des visites régulières au cinéma Elite.

Meadows s’est installé à Nottingham à l’âge de 20 ans. Il est considéré par beaucoup comme un grand fan du Notts County Football Club, avec plusieurs références incluses dans ses films via des images et des plans de fond.

Meadows s’est inscrit dans un cursus d’arts de performance au Burton College, où il a rencontré son ami et collaborateur Paddy Considine. Parmi d’autres choses, ils ont formé le groupe She Talks To Angels (inspiré par la chanson éponyme des Black Crowes), avec Meadows en chanteur et Considine comme batteur. Le guitariste de She Talks To Angels était Nick Hemming qui était aussi membre des Telescopes et qui est désormais leader de The Leisure Society. Le groupe incluait aussi les talents de Marc Cieslak, qui est devenu présentateur télé.

Lorsqu’il vivait dans le quartier Sneinton de Nottingham, il a fait environ 30 court-métrages avec les amis qu’il a rencontrés là-bas.

Son troisième long-métrage, Twenty Four Seven, a gagné plusieurs récompenses lors de festivals. Dead Man’s Shoes, son sixième film et troisième avec Paddy Considine, a été nommé pour un BAFTA du meilleur film. Son septième film, This Is England, a gagné l’award du meilleur film britannique indépendant de 2006.

Son film The Stairwell a été apparemment filmé sur un portable et dure 15 secondes.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :