Sistine Chapel

sistinechapel(La Chapelle Sixtine)
Cité dans les paroles originales de Peeled Apples laissées par Richey Edwards :
“In SB’s Sistine Chapel inabilities wither
Boy smoking cigarette in front of Himmler’s painted ether

O’Brian’s 10th dictionary destroying history
Nutrition is neuroses for a maelstrom of inadequacy”

La chapelle Sixtine, appelée originellement chapelle de Sixte, est l’une des salles des palais pontificaux du Vatican. À l’heure actuelle, elle fait partie des musées du Vatican. C’est dans la chapelle Sixtine que, traditionnellement depuis le XVème siècle, les cardinaux réunis en conclave élisent le nouveau pape (des conclaves s’étant tenus également dans la Cappella Parva et le palais du Quirinal), et obligatoirement depuis la constitution apostolique Universi Dominici Gregis édictée par Jean-Paul II en 1996.

La plus grande chapelle du Vatican doit son nom au pape Sixte IV, qui l’a fait bâtir de 1477 à 1483. Elle a été consacrée lors de la fête de l’Assomption, le 15 août 1483. Sa voûte, décorée de fresques achevées par Michel-Ange en quatre ans, a été inaugurée par Jules II le 31 octobre 1512. Le mur du fond comporte une immense fresque illustrant le Jugement dernier, peinte près d’un quart de siècle plus tard par Michel-Ange alors sexagénaire et dévoilée par Paul III, après six ans de travaux, le 1er novembre 1541.

Précédée d’une antichambre (la Sala Regia), la chapelle se situe à l’angle sud-ouest du palais. Elle communique avec les chambres de Raphaël, qui abritent aujourd’hui la collection d’art religieux moderne. Ses architectes présumés sont Baccio Pontelli et Giovannino de’ Dolci. Elle comprend un souterrain, un entresol et la chapelle proprement dite. Elle est ceinte, en hauteur, d’un chemin de garde défensif.

Son plan est très simple : c’est une salle rectangulaire de quelque 40 mètres de long sur 13 mètres de large et 21 mètres de hauteur (on observe que 21 : 13 = 1,61, ce qui correspond au nombre d’or souvent utilisé par les architectes de jadis), coiffée d’une voûte en berceau et éclairée de douze fenêtres cintrées. Le sol est recouvert de marbres polychromes. Une transenne grillagée en marbre, œuvre de Mino da Fiesole, rappelle l’iconostase des orthodoxes ; elle sépare l’espace réservé aux clercs de celui accessible aux laïcs.

La chapelle doit sa célébrité à son exceptionnelle décoration peinte, réalisée par les plus grands artistes de la Renaissance, parmi lesquels Michel-Ange, Le Pérugin, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Cosimo Rosselli et Pinturicchio. Chaque jour, quelques 10 000 touristes la visitent, avec des pointes de 20 000 personnes aux périodes d’affluence. Cette concentration humaine provoque de multiples exhalaisons de gaz carbonique et risque, à terme, d’endommager les peintures.

Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :