Andrew Weatherall

weatherallandrewA remixé Peeled Apples

Andrew Weatherall (né le 6 avril 1963 à Windsor en Angleterre) est un DJ, producteur et remixeur.

Weatherall, Terry Farley, Cymon Eckel et Steve Mayes ont à l’origine fondé Boy’s Own comme fanzine qui commentait sur la mode, les disques, le football et autres. Weatherall était également journaliste musical freelance (à la fois sous son nom et le pseudonyme “Audrey Witherspoon”).

La carrière de Weatherall en tant que DJ a commencé à décoller quand il a rencontré Danny Rampling lors d’une soirée durant laquelle il jouait au Chapel Market d’Islington, et Rampling l’a invité à jouer dans ses soirées club Shoom. Farley et Weatherall y sont devenus des DJ réguliers, jouant dans la salle à l’étage et également aux soirées Future / Spectrum de Paul Oakenfold et Trip de Nicky Holloway. Ils ont également fait leurs propres soirées et ont fondé un label sous le nom de Boys Own Recordings. Avec Pete Heller (qui était également un DJ de Shoom), l’ingénieur du son Hugo Nicholson et la chanteuse Anna Haigh, ils ont sorti deux singles sous le nom de Bocca Juniors sur le label, Raise (53 Steps to Heaven) et Substance.

Le premier travail en studio de Weatherall a été aux cîtés de Paul Oakenfold sur le remix club de Hallelujah des Happy Mondays. D’autres remixes ont suivi, notamment World In Motion de New Order, un remix tube d’un vieux morceau de Primal Scream I’m Losing More Than I’ll Ever Have et la version “A Mix Of Two Halves” très acclamée de Only Love Can Break Your Heart de Saint Etienne.

En 1992, Weatherall a quitté Boys Own, qui a changé de nom pour Junior Boy’s Own. Il a formé le trio de musique électronique The Sabres of Paradise en 1993, démarrant un label sous le même nom et promouvant les soirées Sabresonic au Happy Jacks. Au début de l’année 1996, après avoir mis fin à Sabresonic, Weatherall et Keith Tenniswood sont devenus Two Lone Swordsmen, signant sur le label Warp Records. Ils ont également démarré 3 labels sous l’appellation Emissions (Emissions Echoic, LoFi & Static), qui ont fusionné pour devenir Emissions Audio Output et ont lancé les soirées Bloodsugar. Après leur séparation, ils ont monté le label Rotters Gold Club pour leur travail orienté dancefloor, et ont également enregistré sur Warp.

Weatherall a produit des artistes comme Beth Orton, Primal Scream et One Dove, et a remixé Björk, Siouxsie Sioux, The Orb, The Future Sound of London, New Order, les Manics, My Bloody Valentine, James et bien d’autres. Plus récemment, il a produit l’album Tarot Sport pour Fuck Buttons et a assisté The Twilight Sad dans la production de leur troisième album, No One Can Ever Know.

À la fin de l’année 2006, il a sorti son premier single solo The Bullet Catcher’s Apprentice, suivi de son premier album solo, A Pox On The Pionneers en 2009. Tous deux sont sortis sur Rotters Golf Club.

À la fin de l’année 2007, une chanson de Weatherall intitulée Feathers a été utilisée dans une publicité pour la Volkswagen Tiguan, et en 2009, le morceau Shack 54 des Two Lone Swordsmen a été utilisée sur une nouvelle version d’une publicité de l’année précédente pour la Ford Fiesta.

Au début de l’année 2013, The Asphodells, formé par Weatherall et son collaborateur Timothy J. Fairplay de Blattant, sont sorti l’album Ruled by Passion, Destroyed by Lust sur Rotters Golf Club.

Weatherall a cité l’humour comme un composant important de son idéologie musicale.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :