NME – 16 mai 2009 : Le collage de la chambre de Richey par Nicky Wire

Cette photo a été prise dans l’appartement de Cardiff de Richey quatre ou cinq mois avant sa disparition. Le collage le réconfortait. On regardait Prick Up Your Ears, dans lequel Alfred Molina joue Kenneth Halliwell, l’amant de Joe Orton, et sa chambre dans le film était comme celle-là. Tout [dessus] a des sous-entendus de tragédie, cette idée d’efforts constants où l’artiste ne pense jamais qu’ils y sont…

1. Eric Morecambe
On était tous fans de Morecambe & Wise, c’était juste ce truc de grandir dans les années 1970. Mais aussi il y avait beaucoup de tristesse cachée dans la vie de Eric Morecambe. Les gens n’en ont jamais entendu parler. On regardait des heures de comédie. La télé était juste une énorme partie de nos vies.

2. Tableau de Egon Schiele
Parfois un peintre ou un écrivain peut illustrer quelque chose bien mieux qu’un groupe. C’est comme ça quand tu as 15 ou 16 ans et que tout te mène à autre chose ; Morrissey qui cite Oscar Wilde, ou Allen Ginsberg sur Combat Rock. La musique est un énorme outil pédagogique, c’est pourquoi on a toujours émaillé nos chansons de tant de noms connus.

3. Kurt Cobain en fauteuil roulant à Reading en 1992
C’est une excellente image et un excellent sarcasme de la part de Kurt. La première fois qu’on a entendu Nirvana, on a été complètement déroutés – et complètement dégoûtés parce qu’ils étaient si bons. On était glam-rock à l’époque de Generation Terrorists et on se sentait complètement à côté de la plaque. Mais avec The Holy Bible, on pensait qu’on faisait l’équivalent britannique de In Utero, un disque plus claustrophobe, post-punky. On était tous obsédés par In Utero.

4. DeNiro dans Taxi Driver
Taxi Driver est un film tellement important pour toute personne pensante. Cette idée de s’entraîner et de discipline, et de revanche. La revanche de Richey a toujours été verbale plutôt que physique, bien sûr.

5. Brian Jones
C’était un énorme fan de Brian Jones. Il y avait quelque chose dans la manière dont Brian Jones était considéré comme l’homme aux idées même s’il n’écrivait pas la musique. Ce film de Jean-Luc Godard sur la réalisation de Sympathy For The Devil… Brian est un personnage vraiment triste et tragique.

6. Collage You Love Us
J’aime l’idée d’un collage au sein d’un collage. En tournée, les amplis étaient toujours si moches, alors on a fait environ huit collages massifs pour tout recouvrir, de manière à ce que le public les regarde à la place. La tournée qu’on a faite avec Suede en Europe, tout le putain de bus en était recouvert à la fin.

7. Francis Ford Coppola et Matt Dillon
C’est soit Rumble Fish ou The Outsiders, que Francis Ford Coppola a tourné en même temps. Coppola est étonnant dedans, il semble totalement fou.

8. Drugstore Cowboy
C’est un bon film, mais il n’était pas aussi bon que ça putain ! James était très branché par Matt Dillon à ce moment. Il y avait ce truc avec Richey qu’il était attiré par cette vision idéalisée de la beauté, mais elle avait été complètement rejetée à la fin.

9. Kate Moss
Il ne l’admirait pas dans un sens réel, mais d’une sorte de manière “vision de beauté”. Il n’était pas obsédé, mais il l’a voyait en quelque sorte comme son idéal de la beauté féminine. En tout cas, c’est ce qu’il disait. C’est avant Pete, bien sûr. Il y a un vrai aspect superficiel dans beaucoup de ces images, il obtenait pas d’elles de signification ou de profondeur. Il en obtenait assez de lui, de toute manière.

Traduction – 20 août 2009

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :