Acid Test

acidtestAcid Test (The Electric Kool-Aid Acid Test) est un livre non romanesque écrit par Tom Wolfe qui a été publié en 1968. On se souvient du livre aujourd’hui comme un premier – et apparemment le plus populaire – exemple du style littéraire grandissant nommé Nouveau journalisme. Wolfe le présente comme un récit de première main des expérience de Ken Kesey et son groupe de Merry Pranksters, qui ont traversé le pays dans un bus de ramassage scolaire peint aux couleurs fluorescentes nommé “Furthur”. Kesey et les Pranksters sont devenus célèbres pour leur usage de LSD et d’autres drogues psychédéliques dans l’espoir d’atteindre l’Intersubjectivité. Le livre chronique les Acid Tests (fêtes durant lesquelles du Kool-Aid mélangé à du LSD était bu pour obtenir un trip collectif), les rencontres du groupe avec des personnages célèbres de l’époque, dont des auteurs célèbres, les Hells Angels et le Grateful Dead, et il décrit également l’exile de Kesey au Mexique et ses arrestations.

Tom Wolfe chronique les aventures de Ken Kesey et son groupe d’adeptes. Tout au long de l’œuvre, Kesey est dépeint comme une sorte de figure du Christ, quelqu’un commençant une nouvelle religion. À cause de l’allure des états transcendants atteignables grâce aux drogues et à cause de la capacité de Kesey de prêcher et captiver les auditeurs, il commence à former un groupe de disciples proches. Ils se baptisent les “Merry Pranksters” et commençent à participer au style de vie drogué. Débutant dans la maison de Kesey dans les bois de La Honda en Californie, les premiers prédécesseurs des Acid Tests ont eu lieu. Ces tests ou l’utilisation de masse du LSD ont été pratiqués avec des lumières et du bruit, ce qui était censé enrichir l’expérience psychédélique.

Les Pranksters finissent par quitter les confins de la propriété de Kesey. Kesey achète un bus dans lequel ils projettent de traverser le pays. Ils le peignent de manière très colorée et le nomment “Furthur”. Ils traversent la nation, trippant avec de l’acide durant le voyage. Tandis que les Pranksters gagnent en popularité, celle de Kesey grandit avec. Au milieu du livre, Kesey est idolâtré comme le héros d’une contre-culture grandissante. Il devient ami avec des groupes comme les Hells Angles et leurs voyages les mènent à croiser leurs chemins avec d’autres icônes de la Beat Generation. Kesey est rapidement vénéré comme le prophète Kesey. La popularité de Kesey grandit au point où cela permet aux Pranksters de divertir d’autres membres importants d’une contre-culture alors grandissant. Les Pranksters rencontrent les Hells Anglels, les Grateful Dead, Allen Ginsberg et tentent de rencontrer Timothy Leary. La rencontre manquée avec Leary mène à une grande déception. Une rencontre entre Leary et Kesey marquerait la rencontre entre l’Est et l’Ouest. Leary était sur la Côte Est, et Kesey représentait la Côte Ouest.

Dans une tentative de diffuser leur style de vie, les Pranksters promeuvent leurs expériences sous acide et le terme Acid Test naît. Les Acid Tests sont des fêtes où tout le monde prend du LSD (qui était souvent mélangé dans le Kool-Aid qu’ils servaient) et abandonne les réalités du monde à la recherche d’un état d’“Intersubjectivité”. Juste au moment où les Acid Tests prennent, Kesey est arrêté pour possession de marijuana. Pour tenter d’éviter la prison, Kesey fuit au Mexique et est rejoint par les Pranksters. Ils luttent au Mexique. Ils sont incapables d’obtenir les mêmes résultats de leurs trips sous acide.

Kesey et certains Pranksters sont retournés aux États-Unis. À ce moment, Kesey devient une icône de la culture pop à part entière tandis qu’il apparaît à la télé et à la radio, même s’il est recherché par le FBI. Finalement, il est repéré et arrêté. Kesey est remis en liberté conditionnelle alors qu’il convainc le juge que la prochaine étape de son mouvement est une “Acid Test Graduation”, événement durant lequel les Pranksters et d’autres adeptes tenteront d’atteindre l’Intersubjectivité sans l’usage de drogues psychotropes. La Graduation n’a pas été assez efficace pour acquitter les accusations au nom de Kesey. On lui donne deux condamnations pour deux délits séparés. On lui désigne un camp de travail pour remplir sa peine. Il installe sa femme et ses enfants dans l’Oregon et commence à servir sa peine dans les forêts de la Californie.

On se souvient de Acid Test comme un livre exact et “essentiel” dépeignant les racines et l’évolution du mouvement hippie. De plus, on se souvient du livre à cause de son utilisation des techniques du Nouveau journalisme. Le livre a beaucoup été lu et les attitudes envers ses thèmes ont été polarisées. Certains ont vu le livre comme testament de la chute de la jeunesse américaine, tandis que d’autres ont lu le livre comme une sorte d’évangile, voyant Kesey comme une sorte de Christ.

L’utilisation du Nouveau journalisme a produit deux critiques principales, l’étonnement ou le désaccord. Tandis que Acid Test n’était pas le standard original pour le Nouveau journalisme, c’est l’œuvre citée le plus souvent comme exemple du style révolutionnaire. Les descriptions et récits par Wolfe du voyage de Kesey ont réussi à captiver les lecteurs et leur ont permis de lire le livre comme une œuvre de fiction plutôt qu’un article de journal. Ceux qui ont vu le livre comme œuvre littéraire digne de louanges ont été étonnés par la manière dont Wolfe conserve le contrôle. Malgré être entièrement englouti dans le mouvement et le fait qu’il s’alignait avec la philosophie des Prnksters, Wolfe réussit à distinguer les réalités des Pranksters et les expériences de Kesey et les expériences provoquées par leur paranoïa et leurs trips sous acide. Wolfe est à certains égards importants différent des Pranksters, parce que, malgré son appréciation des expériences spirituelles offertes par le psychédélique, il accepte également l’importance du monde psychique. Les Pranksters voient leurs trips comme une pause hors de leurs mondes et réalités physiques. Durant le livre, Wolfe se focalise sur placer les Pranksters et Kesey dans le contexte de leur environnement. Là où les Pranksters voient des idées, Wolfe voit des objets du monde réel. Si le livre avait été écrit par un Prankster, il n’aurait pas eu le charme qu’il a dans la main de Wolfe. Wolfe capture l’essence des Pranksters mais raconte l’histoire en relation au consensus dans lequel notre culture “grand public” vit.

Tandis que certains voyaient le Nouveau journalisme comme l’avenir de la littérature, le concept n’était pas sans critique. Beaucoup ont remis en question la vraisemblance du style et il y en a eu beaucoup de questions sur si oui ou non ces récits étaient vrais. Wolfe a cependant remis en question de telles déclarations et fait remarquer que dans des livres comme Acid Test, il était pratiquement invisible au cors de la narration. Il avance qu’il a produit un récit désinhibé des événements dont il a été le témoin. Alors que les partisans de fiction et de non fiction orthodoxe continuaient à remettre en question la validité du Nouveau journalisme, Wolfe est resté fidèle à la discipline grandissante. Wolfe s’est rendu compte que cette méthode d’écriture transformait les sujets des journaux et des articles en des personnes avec lesquelles le public pouvaient s’identifier et sympathiser.

En plus de son importance littéraire, Acid Test avait des implications sociales immenses. Durant son époque, les critiques soit vénéraient ou regrettaient la manière dont il a influencé les attentes et les perceptions sociétales. Le New York Times a considéré le livre comme l’un des plus grands livres de son époque. Il décrivait le livre comme non seulement un grand livre sur les hippies, mais le “livre essentiel”. La critique continuait par explorer les impacts dramatiques du récit de l’histoire de Kesey par Wolfe. Le livre de Wolfe exposait les normes d’une contre-culture qui s’étendra rapidement au reste du pays. La chronique note que bien que Kesey ait reçu des louanges pour sa bombe littéraire, Vol au-dessus d’un nid de coucou, il n’était pas, pour la majeure partie, une icône visible. Ses expérimentations et son usage de la drogue étaient connus au sein de petits cercles, les Pranksters par exemple. Les récits par Tom Wolfe de Kesey et des Pranksters ont apporté leurs idéologies et usage de la drogue dans le grand public. Une critique séparées maintenant que le livre de Wolfe était aussi vital au mouvement hippie que l’était les Armées de la nuit au mouvement anti-Vietnam.

Acid Test a modifié indéniablement la société. Alors qu’il a reçu des louanges de la part de certains, d’autres n’étaient pas aussi ouverts à ses effets. Une critique dans The Harvard Grimson a identifié les effets du livre, mais l’a fait sans offrir des louanges. La chronique, écrite par Jay Cantor, qui a fini par avoir un succès littéraire lui-même, fournit une description plus modérée de Kesey et de ses Pranksters. Cantor défie la représentation tel un Messie de Kesey par Wolfe, concluant que “Au bout du compte, les robes de Christ que Wolfe a confectionnées à Kesey sont bien trop grandes. On nous laisse avec un autre drogué et un groupe de mômes excentriques qui faisaient quelques trucs fous”. Canton explique comment un juge a offert à Kesey l’opportunité de parler aux masses et de maîtriser l’usage du LSD. Kesey, que Wolfe idolâtre pour avoir démarrer le mouvement, reste impuissant dans son opportunité de changer le mouvement. Cantor critique également les louanges de Wolfe pour l’usage effréné du LSD. Cantor reconnaît l’impact de Kesey dans le scénario, déclarant que la drogue était en fait répandue en 1969, quand il a écrit sa critique. Il questionne la glorification d’un tel usage de drogue cependant, défiant les attributs éthiques d’une dépendance à une telle drogue, et affirme plus loin que le “LSD ne respecte ni les personnes, ni l’individualité”. Bien que de nombreuses personnes aient lu Acid Test comme une sorte d’évangile, Cantor remettait en question le message de Wolfe et de son sujet, Ken Kesey.

Le film de 2011, Magic Trip, inclut des images du voyage en bus des Merry Pranksters ainsi que des interviews avec de nombreux Pranksters, dont Kesey. De nombreux événements chroniqués dans le livre sont compris dans le film.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :