“If you dare condemn my life it will come after you with a sharpened rake. My Poetry is my life”

bernsteinstevenjesse(“Si vous osez condamner ma vie, elle viendra vous chercher avec un râteau affûté. Ma poésie, c’est ma vie”)
Steven Jesse Bernstein – Setlist de la tournée Postcards From A Young Man

Steven Jay “Jesse” Bernstein (4 décembre 1950 – 22 octobre 1991) était un écrivain underground et un artiste de performance juif américain qui était célèbre pour ses enregistrements avec Sub Pop et sa relation proche avec William S. Burroughs. Les problèmes de toxicomanie et de maladie mentale de Bernstein ont contribué à sa célébrité locale provocante, même si ils ont fini par culminer dans son suicide.

Bernstein est né à Los Angeles en Californie. Ses problèmes de toxicomanie ont commencé après un séjour au Camarillo State Hospital de Camarillo, en Californie, alors qu’il était adolescent. Il a déménagé à Seattle dans l’état de Washington en janvier 1967, où il a adopté le pseudonyme de Jesse, et a commencé la performance et à publier des chapbooks de sa poésie à compte d’auteur (son premier chapbook a été Choking on Sixth en 1979). Bernstein deviendra une sorte d’icône pour une grande partie de la scène musicale underground de Seattle. Des fans notables incluaient Kurt Cobain et Oliver Stone. Bien que souvent noté pour ses liens avec le grunge et le punk, Bernstein se voyait tout d’abord comme poète et ses performances sur la scène de Seattle, comme ses lectures régulières au théâtre de poésie Dogtown et le Red Sky Poetry Theatre, ont été influents à Seattle, et il est crédité comme une influence majeure par de nombreux poètes locaux de son époque.

La maladie mentale de Bernstein n’était pas aussi inquiétante qu’elle était hors scène, étant donné que ses épisodes maniaques renforcés par la drogue étaient maîtrisés et canalisés en du divertissement captivant, souvent pervers. Selon un journal de Seattle, il a ouvert pour des groupes tels que Nirvana, Big Black, Soundgarden, U-Men et Cows :

Il lisait des poèmes sur une scène avec un rongeur vivant dans la bouche, sa queue tressaillant comme ponctuation de base. Il a essayé de s’arracher le cœur afin de le tenir dans les mains et le calmer. Il a une fois uriné sur un perturbateur et avait tendance à jeter des trucs : des bouteilles de bière, des manuscrits, des baguettes de batterie, son porte-feuille, un sandwich.

Certaines bouffonneries bizarres de Bernstein sur scène étaient nourries par l’alcool et certaines (comme la performance avec la souris), délibérées. Bernstein a été clean et sobre de 1981 à 1990, malgré les ravages de la bipolarité et le syndrome du stress post-traumatique.

Le concept de l’album de Bernstein, Prison, a été pour Jesse de faire une performance live brute dans l’unité des délinquants spéciaux du pénitencier d’État à Monroe, Washington, en 1991. Jesse y est allé avec son manager Barbara Buckland, Bruce Pavitt de Sub Pop Records, Grant Alden, alors journaliste pour le magazine Rocket et désormais fondateur du magazine No Depression, le photographe Arthur S. Aubry, et divers assistants. Aucune partie de la session à part les photos prises par Aubry n’a été utilisable. Sub Pop a plus tard commissionné Steve Fisk de finir le projet. L’album était conçu pour être produit de manière similaire à At Folsom Prison de Johnny Cash, mais Fisk a plus tard décidé de mettre du jazz et de la musique ambiante sur les enregistrements. L’album n’était que partiellement fini à la mort de Bernstein.

Le 22 octobre 1991, à l’âge de 40 ans, Bernstein s’est suicidé en se poignardant la gorge en rendant visite à des amis de Neah Bay, Washington.

Prison est sorti le 1er avril 1992. En 1994, l’un de ces enregistrements, Me and Her Outside (No No Man), a été utilisé dans le film Tueurs nés.

I am Secretly an Important Man, recueil de poésie, nouvelles et performances parlées, est sorti en mars 1996 sur Zero Hour Publishing.

Sa chanson A Little Bit Of Everything (That Brought Me Down To This) a également été incluse sur le coffret 2 CD Home Alive, dont les bénéfices ont été reversés à des groupes d’autodéfense pour femmes dans la région de Seattle.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :