La dernière Tentation du Christ

ladernieretentationduchristLa Dernière Tentation du Christ (The Last Temptation of Christ) est un film américain, réalisé par Martin Scorsese, sorti sur les écrans en 1988, adapté du roman éponyme de Níkos Kazantzákis, publié en 1955.


Synopsis

Comme tous les hommes, Jésus vit dans le péché et dans la peur. Il veut vivre la vie d’un homme normal et désire Marie-Madeleine. Mais Dieu l’a choisi pour être le Messie, pour être le Sauveur de l’humanité. Après avoir découvert sa vraie nature lors d’un voyage dans le désert, il commence à prêcher la bonne parole et à accomplir des miracles. Il compte de plus en plus de disciples, dont le premier d’entre eux, Judas, et s’oppose aux prêtres juifs.

Jésus comprend finalement que Dieu veut qu’il soit crucifié pour expier les péchés du Monde. Il demande donc à Judas de le dénoncer aux Romains et est crucifié. Mais alors qu’il s’apprête à mourir, il est sauvé par un ange qui lui annonce qu’il n’est pas le Messie et que Dieu veut le récompenser en lui offrant la vie simple dont il a toujours rêvé. Il devient ainsi un homme parmi les autres, entouré de ses femmes et de ses enfants, et vieillit jusqu’au jour où Jérusalem est mis à feu et à sang par les Romains et que Judas lui fait comprendre que ce n’est pas un ange qui l’a sauvé, mais Satan : Jésus a cédé à la tentation. Il accepte alors enfin d’être le fils de Dieu et c’est finalement en souriant que le Christ meurt sur la croix.


Controverse et polémique

En 1983, le cinéaste de culture catholique et italienne Martin Scorsese, hanté par le thème de la Passion et la rédemption, envisage de tirer un film du roman éponyme de Níkos Kazantzákis, mais les producteurs de la Paramount cèdent aux pressions des puissants fondamentalistes protestant à coups de manifestations, pétitions, nuits de prières et d’insinuations antisémites. Le projet est repris au dernier moment par Universal. Scorsese se tourne alors vers la France pour trouver des fonds complémentaires et est présenté par le jeune producteur Humbert Balsan au ministre de la Culture Jack Lang, qui octroie trois millions de francs au projet. Une des Églises fondamentalistes américaines contacte alors ses correspondants français, qui envoient des milliers de lettres de protestation (issues en majorité de la Communauté Évangélique des Sœurs de Marie de Dijon) au ministre et bloquent le standard téléphonique de son ministère pendant une semaine. L’archevêque de Paris Jean-Marie Lustiger proteste personnellement auprès du président François Mitterrand, si bien qu’au mois de mars, Jack Lang annule ses subventions. Programmé au festival de Venise, le cinéaste Franco Zeffirelli qualifie le film de “pur produit de la chienlit culturelle juive de Los Angeles qui guette la moindre occasion de s’attaquer au monde chrétien”.

C’est ainsi que cette version non dogmatique de la vie de Jésus est très fermement dénoncée par les autorités religieuses avant même sa sortie.

Le 12 août 1988, la sortie du film aux États-Unis suscite des protestations dans tout le pays.

La sortie du film le 28 septembre 1988 en France déclenche une guérilla à coups de tracts et d’attentats. Le 23 octobre 1988, un groupe de catholiques traditionalistes déclenche un incendie dans une salle du cinéma Espace Saint-Michel à Paris pour protester contre la projection du film. Cet attentat a fait quatorze blessés dont quatre sévères. D’autres incendies seront perpétrés à la salle du Gaumont Opéra ainsi qu’à Besançon. Un autre attentat du même groupe a causé le décès d’un spectateur.


Attentat du cinéma Saint-Michel

L’attentat du cinéma Saint-Michel est l’incendie criminel, dans la nuit du 22 au 23 octobre 1988, du cinéma Espace Saint-Michel à Paris. Un groupe intégriste catholique, rattaché à l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, a déposé un engin incendiaire dans ce cinéma pour protester contre la projection du film La Dernière Tentation du Christ de Martin Scorsese.

Le feu, qui s’est déclenché peu après minuit, a pris naissance sous un fauteuil de la salle du sous-sol, moins surveillée, où était projeté Stormy Monday de Mike Figgis. L’engin incendiaire était constitué d’une charge de chlorate de potassium déclenchée par une ampoule d’acide sulfurique. Cet attentat a fait quatorze blessés dont quatre sévères. Cinq personnes sont condamnées le 3 avril 1990 par la 10ème chambre de la Cour d’appel de Paris, à des peines de 15 à 36 mois d’emprisonnement avec sursis et à 450 000 francs de dommages et intérêts.


Dans certains pays, comme la Turquie, le Mexique, le Chili et l’Argentine, le film a été interdit ou censuré pendant plusieurs années. En 2010, le film est toujours interdit aux Philippines et à Singapour.


Musique

La bande originale a été composée par Peter Gabriel, ancien membre du groupe Genesis.


Ce film a un intérêt très différent des autres portraits du “Messie”. Ce Jésus est un homme tourmenté de doutes sur sa position au sein de ses disciples et de peur du rôle que Dieu lui a choisi, ainsi que de la douleur qui doit l’accompagner. Il n’est pas sûr si les messages qu’il reçoit viennent de Dieu ou de Satan, et il est tenté par une vie mortelle avec des possessions terrestres et l’amour charnel.

Ce film, avec Willem Defoe, Barbara Hershey, David Bowie et Harvey Keitel, a beaucoup été critiqué, même si c’est une sincère investigation réfléchie du sujet, réalisée comme une collaboration entre les deux cinéastes américains qui ont été le plus personnellement attirés vers des films sérieux sur le pêché, la culpabilité et la rédemption. Martin Scorsese, le réalisateur, a fait plus de la moitié de ses films sur les batailles des âmes de ses personnages entre la grâce et le pêché. Paul Schrader, le scénariste, a écrit quelques films avec Scorsese, Taxi Driver par exemple et a aussi réalisé Mishima, film sur le même thème de la lutte entre la grâce et le pêché.

Sources : Wikipédia et Manics.nl
Dernière modification : 29 mai 2017

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s