“Music is still a safe place for me. It really helps people in many ways, and in my life, it’s the only real magic I’ve ever come across”

pettytom.jpg(“La musique est toujours un lieu sûr pour moi. Elle aide vraiment les gens à bien des égards, et dans ma vie, c’est la seule vraie magie que je n’ai jamais rencontrée”)
Tom Petty – Setlist de la tournée National Treasures
Extrait du livre Tom Petty: Rock’n’Roll Guardian

Thomas Earl Petty dit Tom Petty est un chanteur et guitariste de rock américain, né le 20 octobre 1950 à Gainesville (Floride).


Biographie

Tom Petty est le meneur et compositeur du groupe Tom Petty and the Heartbreakers, groupe de rock américain dont la chanson la plus connue est leur succès de la fin des années 1970, Breakdown. Petty et son groupe commencent à jouer en Floride, leur État d’origine, mais au cours des années 1970, ils partent enregistrer à Los Angeles. Leur premier album, en 1976, qui inclut les titres Breakdown et American Girl, reçoit tout d’abord un très bon accueil au Royaume-Uni. À la sortie du deuxième, You’re Gonna Get It, en 1978, le premier s’installe dans les classements américains des meilleures ventes. Ensuite, le succès de Damn the Torpedoes, en 1979, les propulse directement du circuit des night-clubs à des salles d’importance nationale. À la fin des années 1980, Tom Petty entame une carrière solo. L’album Full Moon Fever, en 1989, qui inclut le désormais classique I won’t back down, se place en tête des ventes cette année-là. À la même période, il collabore avec George Harrison, Bob Dylan, Roy Orbison et Jeff Lynne au sein du groupe The Traveling Wilburys.

En 1996, Tom Petty participe en tant que musicien à l’album American II : Unchained de Johnny Cash, album sur lequel figure Southern accents de Tom Petty dans une version reprise par Johnny Cash. En 2000, ce dernier reprendra le titre I won’t back down dans une version acoustique à laquelle Petty ajoute sa voix sur les chœurs et que l’on peut trouver sur l’album American III : Solitary Man. Parmi les autres succès notoires de Petty, entré en 2002 au Rock and Roll Hall of Fame dont le discours d’introduction a été fait par Jakob Dylan de The Wallflowers, on peut citer Don’t Do Me Like ThatDon’t Come Around Here No MoreInto the Great Wide OpenFree Falling et Learning to fly.

Le 15 juin 2010 sort l’album Mojo, suivi d’une tournée qui le fait revenir en Europe dont à Paris (pour la première fois depuis 20 ans) pour un concert au Grand Rex le 29 juin 2011.

Tom Petty & The Heartbreakers atteignent pour la première fois le sommet du Billoboard 200 grâce à l’album Hypnotic Eye, le 13ème du groupe, sorti le 29 juillet 2014 aux sonorités rock rappelant l’album Damn The Torpedoes. L’album s’écoule en première semaine à 131 000 exemplaires aux États-Unis. Il atteint également la première place au Canada et la cinquième place au Danemark et en Allemagne. L’enregistrement s’est étalé sur plusieurs années, les premières sessions remontant à août 2011 à Los Angeles. S’en suit une tournée aux États-Unis et au Canada entre août et octobre 2014.


Démêlés pour plagiat

En janvier 2015, Tom Petty et Sam Smith entrent en conflit au sujet de sa chanson Stay with me, dont les similitudes avec le chanson de Tom Petty I won’t back Down, sortie en 1989, sont “pures coïncidences” ; à l’initiative des avocats de Sam Smith, un arrangement à l’amiable a été trouvé.

VOIR AUSSI :

 Source : Wikipédia
Dernière modification : 30 juillet 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s