A Song For Departure [Expressions]

Cité dans A Song For Departure

Inspiré par un poème de Elizabeth Jennings intitulé A Song For A Departure, qui se trouve dans son recueil de 2000 Collected Poems.

Elizabeth Joan Jennings (1926-2001) est née à Boston le 18 juillet 1926. Son père était un chef officier médical respecté qui a installé la famille à Oxford lorsqu’elle avait six ans. Elle a découvert la poésie au lycée d’Oxford.

Après avoir été à la faculté St Anne d’Oxford, Jennings est devenue bibliothécaire à Oxford. Avec plus de temps pour s’intéresser à ses œuvres, elle a publié son premier recueil de poésie (en 1953) qui a attiré l’attention de Robert Conquest. M. Conquest publiera plus tard avec des auteurs célèbres tels que Kingsley Amis, Philip Larkin, Thom Gunn et bien d’autres dans son New Lines Anthology de 1956 qui sera plus tard connu sous le nom de The Movement. Durant cette période, elle a publié trois livres de poésie et un livre pour enfants intitulé Let’s Have Some Poetry! (1960).

Au début des années 1960, Jennings a souffert de dépression et a été confinée dans un hôpital. Les poèmes qu’elle a écrit après sa sortie sont recueillis dans Recoveries (1964) et The Mind Has Mountains (1966).

Durant les années 1960, Jennings était l’une des poètes les plus populaires d’Angleterre, remarquée pour la clareté de son style et la simplicité de son approche littéraire. Ses œuvres sont liées à ses affaires personnelles dans un style franc-parler, traditionnel et objectif et ses vers reflètaient fréquemment son catholicisme dévoué et son amour de l’Italie. Cependant, elle a toujours clairement expliqué que, bien que sa vie contribue aux thèmes de son œuvre, elle n’écrit pas de la poésie explicitement autobiographique.

Jennings a publié plus de vingt œuvres de poésie.

VOIR AUSSI :

  • “There is a shyness that we have / Only with those whom we most love / something it has to do also / With how we cannot bring to mind / A face whose every line we know / O love is kind, O love is kind // That there should still remain the first / Sweetness, also the later thirst – / This is why pain must play some part / In all true feelings that we find / And every shaking of the heart / O love is kind, O love is kind // And it is right that we should want Discretion, secrecy, no hint / Of what we share. Love which cries out / And wants the world to understand / Is love that holds itself in doubt / For love is quiet, and love is kind.” [Citations]
  • “You cannot love too much only the wrong way” [Citations]
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :